Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Volatilité japonaise


Il ne faut pas s’étonner de la volatilité des marchés financiers. Rappelons-le, nous sommes en « Terra Incognita » : ce qui s’est passé au Japon hier peut être considéré comme « normal », mais appelle plusieurs remarques.



Eric Galiègue
Eric Galiègue
1/ L’interprétation de cette baisse de 7%, comme la consolidation d’un mouvement haussier considérable du prix des actions, qui a largement dépassé la dépréciation du yen sur la période, est naturellement celle qui vient d’abord à l’esprit. Le marché doit « respirer », les acheteurs d’hier doivent prendre leurs bénéfices, et en laisser un peu aux nouveaux entrants. Rien de bien original dans ce phénomène : c’est la vie habituelle d’un marché…

2/ Les volumes de transactions ont été considérables, les plus importants jamais réalisés sur la Bourse japonaise (on parle de 65 milliards de $ échangés en quelques heures sur les indices futures phares). De tels volumes sont peut-être le signe d’un retournement majeur, beaucoup plus que d’une simple consolidation, même brutale, d’un mouvement haussier. Les inversions de tendances sont souvent précédées d’une variation quotidienne très intense, accompagnée de volumes considérables : le consensus qui a prévalu dans la tendance précédente est « cassé » par ses opposants, dans un échange forcément très intense… Le marché haussier japonais est maintenant plus discuté, et naturellement il faut y voir aussi une nouvelle lecture de ce qu’on appelle les « ABENOMICS », ou encore de ce que nous avons appelé l’offensive du général KURODA (le président de la Banque du Japon).

3/ Le catalyseur de la baisse du Nikkei a été la publication du dernier indice « PMI » produit par HSBC sur la Chine. Cet indice a beaucoup déçu, (à 49.6 vs 50.4, largement en dessous du consensus) et montrerait une contraction de l’activité industrielle de la Chine, et probablement, une nouvelle réduction de la croissance chinoise au second trimestre. L’autre évènement qui a créé la panique, aussi important, sinon plus, c’est la poursuite de la hausse des taux des obligations japonaises à 10 ans, qui a dépassé le seuil de 1%. Il a motivé l’intervention massive de la Banque du Japon hier matin qui a réussi à faire baisser les taux sous 1 % … Le succès de la lutte contre la déflation se traduira par une forte hausse des taux (comme l’a montré le marché obligataire japonais cette semaine), sans garantie que la croissance en volume sera bien au rendez-vous (comme le montre le PMI chinois).

4/S’il est bien connu que les investisseurs n’ont pas la puissance de s’opposer aux banques centrales (« Don’t Fight the Fed »), le vrai danger aujourd’hui est la possible perte de crédibilité des banques centrales. S’il faut saluer leur action volontariste contre le mal déflationniste, les banques centrales ne peuvent évidemment pas remplacer le marché financier et le cycle économique général. L’arbitre peut prendre la balle et jouer quelques instants, mais il y a un moment où il faut qu’il rende la balle aux véritables joueurs. Il risque sinon une perte d’autorité qui peut amener une crise de confiance majeure. La Banque du Japon ne peut intervenir sur le marché à chaque fois que les variations de cours ne lui conviennent pas.

Investisseurs : Nous envisageons de rehausser la probabilité de réalisation du scénario favorable. Nous considérons que le potentiel à court terme des actions est néanmoins limité. Nous sous-pondérons les actions (allocation tactique).

Spéculateurs : Au-dessus de 3960, le Cac 40 poursuit imperturbablement son chemin vers les sommets de 2011.

Tendances sur les taux et les devises : légère hausse des taux corporate, stabilité de l’€.

Tendances récentes sur les matières premières : Hausse des cours du blé et du maïs, rebond des métaux précieux.

Lettre hebdo du 24 MAI 2013

Eric Galiègue
VALQUANT

171, rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Tél. 01.58.18.37.50
Fax. 01.42.65.15.26

www.valquant.fr

Lundi 27 Mai 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News