Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Vendée Globe - Une journée sous haute tension


J+9 ½ : à l'entrée du pot-au-noir
L'indéboulonnable Loïck Peyron conserve son rôle d'éclaireur à l'entrée d'un pot-au-noir que tous les marins redoutent. Les écarts se creusent légèrement en tête de flotte puisque seulement sept concurrents se tiennent désormais dans un mouchoir de 100 milles contre dix hier à la même heure.



Vendée Globe - Une journée sous haute tension
Classement à 5h00 le mercredi 19 novembre :
1- Loïck Peyron (Gitana Eighty) à 21211 milles de l'arrivée
2- Sébastien Josse (BT) à 38,4 milles du leader
3- Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) à 47,3 milles
4- Armel Le Cléac'h (Brit Air) à 54,3 milles
5- Jean Le Cam (VM Matériaux) à 72,6 milles

La traversée du pot-au-noir n'a rien d'une partie de plaisir. Même des marins aux multiples tours du monde, comme le Suisse Dominique Wavre (Temenos II) qui l'a traversé près d'une vingtaine de fois, reconnaissent une grande part de loterie et la désagréable sensation de dépenser beaucoup d'énergie pour une progression minime et aléatoire. C'est ce qui attend aujourd'hui les dix premiers de ce Vendée Globe qui vont traverser cette zone de non droits météorologiques. Orages, pétole, grains fugaces et ciel noir seront le décor de cette partie d'échec qui tourne parfois à la roulette. Et les risques d'avaries ne sont pas négligeables pour celui qui, toutes voiles dehors, n'a pas bien anticipé une soudaine bourrasque de vent. Nul doute que la tension à bord sera à son maximum.

Côté classement, Loïck Peyron (Gitana Eighty), en tête depuis six jours, conserve toujours une petite avance d'une quarantaine de milles sur ses deux premiers poursuivants, Sébastien Josse (BT) et Jean-Pierre Dick (Paprec-Virbac 2). Mais la flotte s'étale un peu plus qu'hier. Mardi matin, les dix premiers se tenaient en moins de 100 milles. Aujourd'hui, Roland Jourdain (Veolia Environnement), 10e et dernier de ce groupe de tête, pointe à 164 milles de Peyron. A noter également la belle prestation de Dominique Wavre qui continue sa remontée au classement. Le Suisse se hisse à la 11e place, soit trois de mieux en 24h. Il mène désormais le peloton lancé aux trousses des dix échappés. Tout à l'arrière, Jean-Baptiste Dejeanty (Groupe Maisonneuve), reparti une semaine après le départ, a passé cette nuit le Cap Finisterre, à plus de 2000 milles derrière le groupe de tête. La moitié de l'Atlantique les sépare…

www.vendeeglobe.org

Mercredi 19 Novembre 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News