Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Vendée Globe - Un océan d'écart


Vendée Globe
J+ 78 1/2 : 900 milles au large de Madère



Vendée Globe - Un océan d'écart
900 milles au large de Madère, Michel Desjoyeaux est allé chercher le flux perturbé qui pourrait l'accompagner jusqu'à l'arrivée ce week-end aux Sables d'Olonne. Presque 7000 milles plus loin, l'autrichien Norbert Sedlacek fête aujourd'hui son anniversaire, après avoir passé la dernière porte de sécurité Pacifique…

Le classement de 5 heures le 27/01/09 :
1- Michel Desjoyeaux (Foncia) à 1724 milles de l'arrivée
2- Roland Jourdain (Veolia Environnement) à 523,1 milles du leader
3- Armel Le Cléac'h (Brit Air) à 995,8 milles
4- Marc Guillemot (Safran) à 2084,3 milles
5- Samantha Davies (Roxy) à 2095,7 milles
6- Brian Thompson (Barhain Team Pindar) à 2420,9 milles
7- Dee Caffari (Aviva) à 2547,6 milles
8- Arnaud Boissières (Akena Vérandas) à 2927,3 milles
9- Steve White (Toe in the Water) à 3684,3 milles
10- Rich Wilson (Great American III) à 5187,9 milles
11- Raphaël Dinelli (Fondation Ocean Vital) à 6901,4 milles
12- Norbert Sedlacek (Nauticsport-Kapsch) à 6991,1 milles

Foncia à la chasse au front
Michel Desjoyeaux a empanné hier en fin d'après midi pour gagner dans le nord, à la rencontre du flux perturbé qui balaye l'Atlantique à la latitude de Madère. Le leader bénéficie actuellement d'un bon vent de sud-ouest qui devrait fraîchir tout au long de la journée. De quoi aligner les milles en direction de l'arrivée, toujours prévue ce week-end. Calé sur la même trajectoire, Roland Jourdain vit avec 40 heures de retard les mêmes péripéties que son prédécesseur : il s'approche aujourd'hui de l'anticyclone des Açores. Mais en attendant un probable ralentissement, Veolia Environnement était le plus rapide de la flotte cette nuit avec 13,7 nœuds de vitesse moyenne. Question vitesse, pas de quoi s'inquiéter pour Armel Le Cléac'h qui allonge la fouée depuis deux jours dans les alizés de nord-est. Le skipper de Brit Air a gagné 44 milles ces dernières 24 heures et semble pouvoir raccourcir sa route en navigant plus à l'est que ses devanciers.

Samantha Davies s'empare de la 4e place
Plus rapide que Marc Guillemot depuis au moins deux jours, Samantha Davies a fini par lui voler la vedette cette nuit. La voici placée en quatrième position, 11 milles devant Safran qui souffre toujours à proximité des côtes nord brésiliennes. En s'écartant de la terre, Samantha a touché des vents plus frais et s'est probablement épargné les nombreuses manœuvres. Ce double mixte est bien parti pour se livrer une belle bagarre en direction de l'équateur. Derrière Dee Caffari - en perte de terrain sur Brian Thompson pour cause de finition sur les réparations de grand-voile -, Arnaud Boissières doit faire attention. Certes, " Cali " est encore à 75 milles au large du continent sud-américain, mais s'il continue de la sorte, il pourrait bien commencer à apercevoir l'ombre des footballeurs brésiliens sur la plage ! Chose qu'il redoute par-dessus tout. Il a d'ailleurs passablement ralenti cette nuit et affichait avec Steve White (empêtré dans une bulle anticyclonique au large de l'Uruguay), les moyennes les plus lentes.

Wilson double l'Île des États
Après son entrée lundi à 14h50 dans l'océan Atlantique, Great American III, à la pointe sud-est de l'Amérique du Sud, est en train de laisser l'Ile des États à bâbord. Dans un message envoyé hier soir, le vétéran de ce Vendée Globe a indiqué qu'il était très fatigué, malgré l'euphorie de doubler le Horn. En pleine grisaille, voire en plein brouillard, il a quand même réussi à entrevoir le rocher. Il a également aperçu un patrouilleur, son premier bateau depuis la descente de l'Atlantique et a été survolé par un avion chilien avec qui il est entré en contact. Le vétéran du Vendée Globe ferme la liste des concurrents navigant en atlantique

Joyeux anniversaire Norbert !
Le skipper autrichien, dernier du classement, a passé lundi à 20h00 TU la dernière porte de sécurité Pacifique, la veille de souffler ses 47 bougies. Aujourd'hui, alors qu'il entame une longue plongée vers le sud derrière son compagnon de route Raphaël Dinelli, Norbert fête son anniversaire. Les deux hommes doivent encore patienter une bonne semaine avant de doubler le Horn.

Photos et vidéos libres de droit disponibles dans l'espace presse du site du Vendée Globe 2009-2008 (enregistrement préalable).

www.vendeeglobe.org

Mardi 27 Janvier 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News