Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Vendée Globe - Petit bouleversement Cap Verdien


Changement d'ordre dans le tiercé de tête. Entre Loïck Peyron, Sébastien Josse et Jean Le Cam, rien ne va plus. Chacun a suivi sa voie dans l'archipel du Cap Vert, au profit du skipper de VM Matériaux qui s'impose de quelques longueurs au classement du matin… mais pour combien de temps ?



Vendée Globe - Petit bouleversement Cap Verdien
Classement à 5h00 le lundi 17 novembre :
1- Jean Le Cam (VM Matériaux) à 21532 milles de l'arrivée
2- Sébastien Josse (BT) à 1,6 milles du leader
3- Loïck Peyron (Gitana Eighty) à 9,3 milles
4- Jean Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) à 87,7 milles
5- Armel Le Cléac'h (Brit Air) à 107,4 milles

Le Cam en tête

Loïck Peyron vient de perdre (provisoirement ?) les rennes de la course au moment où il déroulait son fil d'Ariane dans le chapelet d'îles sous le vent du Cap Vert...Un mini événement en soi puisque le skipper de Gitana Eighty caracolait en tête depuis le 13 novembre au matin. Comme on le pressentait, Peyron s'est frayé une voie entre les îles de Sao Vicente et Sao Nicolau, au prix de quelques empannages qui lui ont sans doute coûté du temps et de la distance.

Pointé en troisième position, il accuse désormais 9 milles de retard sur le nouveau leader Jean Le Cam (VM Matériaux), parti chercher fortune dans le sud-est de l'archipel, mais aussi crédité de la meilleure vitesse cette nuit avec 13,5 nœuds de moyenne contre 10 pour Peyron et 12,5 pour Josse (BT). Ce dernier, qui traverse le Cap Vert par son plus large couloir, n'est qu'à 1,6 milles dans le tableau arrière du bateau rose ! Au final, ces divergences de vues dans les îles ont surtout pour effet de resserrer les rangs au sein du triumvirat, dont la hiérarchie pourrait encore évoluer dans la journée.

Resserrement des rangs


Entre 87 milles et 134 milles derrière, la troupe des 7 chasseurs emmenée par Jean Pierre Dick (Paprec-Virbac 2) s'est elle aussi regroupée. Cinq d'entre eux ont pris le parti de contourner l'archipel par l'ouest. A 50 milles au large des cailloux les plus occidentaux, ils devront prendre garde aux dévents éventuels de l'île Santo Antao qui culmine à presque 2000 mètres d'altitude ! Parmi eux, seuls Mike Golding (Ecover) et Jérémie Beyou (Delta Dore) devraient prendre la tangente et s'engouffrer à leur tour au milieu des volcans.

A l'arrière, les poursuivants vont quant à eux bénéficier de l'expérience de leurs prédécesseurs pour élaborer leur stratégie. Pour l'ensemble de la flotte, cet obstacle Cap Verdien est bien parti pour corser le jeu. Les leaders, eux, ne sont pas au bout de leurs peines vont s'attaquer demain à un autre " gros morceau " : le pot au noir.

www.vendeeglobe.fr

Lundi 17 Novembre 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News