Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Une crise de l’euro la semaine prochaine ?


Ca se complique dangereusement, l’Irlande serait en discussion avec Bruxelles pour un plan de renflouement, tandis que le Portugal pourrait sortir de l’euro, selon son ministre des affaires étrangères.



Philippe Herlin
Philippe Herlin
Rappelons que l’outil de la zone euro pour parer à une crise de la dette souveraine, le FESF (Fonds européen de stabilisation financière), est purement virtuel puisque les 440 milliards sensés être apportés par les pays européens n’ont pas été levés sur les marchés ! Imagine-t-on l’Allemagne, la France, et quelques autres pays (Autriche, Pays-Bas, Italie peut être, mais pas l’Espagne en difficulté), lever sur les marchés financiers des centaines de milliards d’euros, en plus de leurs propres programmes d’émissions, comme ça, sans risque sur leur notation ?

Et, sur le fond, rajouter de la dette à de la dette ne constitue pas une solution. Les autorités européennes sont face à un dilemme :
1) renflouer les pays en difficultés, mais l’endettement public dans la zone euro atteint des limites dangereuses, ou
2) rééchelonner les dettes des PIGS (Portugal, Irlande, Grèce, Espagne), éventuellement en les sortant de l’euro, mais la dépréciation de leur dette provoquera une crise bancaire européenne (des centaines de milliards de bons du Trésor de ces pays se trouvent en effet dans les comptes d’institutions financières européennes, une dépréciation générerait des pertes très importantes).

Dans les deux cas c’est la crise…

Philippe Herlin
Chercheur en finance

www.philippeherlin.com
© La dette de la France .fr

Jeudi 18 Novembre 2010
Notez



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News