Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Un nombre croissant de Business Angels en France


Selon les données recueillies par la Fédération France Angels auprès de ses 75 réseaux de Business Angels adhérents implantés partout dans l’Hexagone, le nombre d’investisseurs privés augmente, l’efficacité de l’accompagnement des jeunes entreprises se renforce et impacte favorablement le marché de l’emploi.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Un engouement grandissant pour l’investissement des startups

En 2014, le nombre de Business Angels membres des 75 réseaux fédérés par France Angels est en légère augmentation avec 4 442 investisseurs individuels (soit +3,5% par rapport à 2013). Ce chiffre confirme les résultats du Baromètre France Angels/BFM Business des Business Angels de Janvier 2015, qui indiquait un intérêt grandissant pour le financement et l’accompagnement des startups. A noter la forte progression des femmes investisseuses, dont la part a atteint 11% l’année passée (contre 7% en 2013).

Plus de 300 entreprises accompagnées en 2014

L’année 2014 confirme une fois encore l’effervescence de l’écosystème entrepreneurial avec de très nombreux dossiers reçus par les réseaux de Business Angels. A l’instar des tendances du marché de l’investissement en France, et comme anticipé dans le dernier Baromètre France Angels/BFM Business, le montant des investissements sur l’année s’est élevé à 36,5 M€ contre un peu plus de 41 M€ en 2013. Au total, 305 entreprises ont été financées et accompagnées au cours de l’année dernière.

Une part significative de cette baisse s’explique par l’arrivée à terme de la capacité d’investissement de nombreuses Sociétés d’Investissement de Business Angels (Siba). Soumises à de nouvelles contraintes réglementaires depuis 2009 et 2011, les Siba ont enfin vu la législation s’assouplir ce qui va permettre de voir apparaître de nouvelles structures dès cette année.

Près de 3 000 emplois concernés

Les Business Angels ont permis aux entreprises qu’ils financent et accompagnent de bénéficier d’un montant global de financement de l’ordre de 110 M€. En constante progression, l’effet de levier sur ces investissements est aujourd’hui proche de 3,5. La prise de risque très en amont des Business Angels en faveur des startups convainc en effet les investisseurs individuels, les fonds d’amorçage, fonds régionaux de co-investissement et les banques régionales d’intervenir dans le tour de table.
Outre cet effet de levier, l’apport financier initial des Business Angels dans les jeunes pousses a contribué à la création et/ou maintien de près de 3 000 emplois directs et indirects en 2014.

Business Angels, des investisseurs de proximité…

Les réseaux de Business Angels sont essentiellement implantés au cœur des grands bassins économiques de l’Hexagone : Ile de France (38%), Auvergne & Rhône-Alpes (15%), Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées & PACA (12%), Bretagne (10%), Pays de la Loire & Centre (9%), Aquitaine / Poitou-Charentes & Limousin (7%), la Champagne-Ardenne / Bourgogne / Franche-Comté / Lorraine & Alsace (7%) et enfin Nord & Normandie (3%).

… résolument tournés vers le digital

La répartition sectorielle des investissements indique une forte concentration dans le secteur du digital (51%), suivi par la santé et les biotech (14%), les biens de consommation (8%), l’industrie et la chimie (7%). Le reste se partage entre les services et transports (6%), l’énergie et les « cleantechs » (5%), les médias (3%), la mode (1%) et autres (5%).

Une dynamique intacte

« En dépit d’une conjoncture économique difficile en 2014 et d’éléments propres aux investissements privés (contexte d’incertitude pour les investisseurs, fin de vie des Siba), les Business Angels issus des réseaux membres de France Angels ont consulté un nombre croissant de demandes d’investissements et ont maintenu une forte implication dans les tours de table des startups françaises, explique Tanguy de la Fouchardière, Vice-Président de France Angels. Les Business Angels renforcent ainsi année après année leur rôle de financeur de l’économie de proximité au service de l’innovation et sont aujourd’hui moteurs dans la création d’entreprise et d’emplois sur l’ensemble du territoire. »

Ci-dessous 2 infographies pour illustrer les données



Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 27 Mars 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies