Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News


              



Un mois d’octobre historique ?


Ce mois d’octobre sera peut être considéré comme le vrai tournant de l’année 2013. Nous l’écrivons souvent, le mois d’octobre est un mois difficile pour les marchés boursiers….Mais il marque aussi la fin de la mauvaise saisonnalité, la fin de l’effet « avril-octobre », qui comprend les deux « pires » mois de l’année boursière (mai et octobre) ou le début de l’effet « novembre –mars », qui concentre la majeure partie de la performance favorable des actions. Plusieurs informations puisées dans l’actualité économique nous rendent plus optimistes.



Eric Galiègue
Eric Galiègue
La première est l’éclatante confirmation d’un retour à meilleure fortune de l’économie américaine. La publication d’une forte hausse des mises en chantiers ( +15 % à 872 000, en rythme annualisé), mercredi, est un évènement majeur dans l’analyse du « news flow » économique. Le redressement de l’indicateur avancé du conférence Board est en un second, tout comme la hausse de l’indice NAHB ; toutes ces informations sont des indicateurs avancés, ils donnent le sens des prochaine publications des indicateurs concomitants. La déception des nouvelles demandes d’allocation chômage doit être relativisée par la difficulté de la correction des variations saisonnières, et par le fait que l’emploi est considéré comme un indicateur retardé de la conjoncture économique….

La seconde est une stabilisation de la conjoncture dans les pays les pays européens affectés par l’austérité publique : l’Espagne et l’Italie. Il nous vient le sentiment que ces pays sont en train de « toucher le fond », par l’observation d’un certain nombre de variables économiques (la confiance du consommateur espagnol, notamment, se stabilise, tout comme le « sentiment économique » calculé par Eurostat). Le processus d’assainissement via la hausse des exportations irlandaises, portugaises ou même espagnoles, est d’ores et déjà visible. Evidemment, le fardeau de la dette est toujours là, mais la dynamique du redressement se met en place. Par ailleurs, le message du FMI (« ne réduisez pas trop vite vos déficits publics ») a été évidemment entendu par les politiques, et la chancelière allemande a évoqué la possibilité d’une forme de relance Outre Rhin, fondée sur des baisses d’impôts… Ces informations éloignent le spectre de la dépression européenne généralisée, qui est (était ?) pour nous un des risques majeurs de 2013

L’actualité des entreprises est plus difficile, mais le marché est en train de digérer le nécessaire ajustement des prévisions de bénéfices. Ce n’est pas nouveau en Europe : les révisions sont négatives depuis plus d’un an, mais les analystes doivent impérativement corriger leurs anticipations 2013 (DANONE cette semaine). Aux USA, le choc de GOOGLE hier est symptomatique : les analystes doivent réviser en baisse leurs anticipations de bénéfices, et la nouvelle « saison des bénéfices» leur en donne l’occasion…

Au total, nous pensons que la probabilité d’une forte hausse du cours des actions en 2013 se renforce furieusement en ce mois d’Octobre 2012. Les risques de baisse appartiennent plutôt au passé, et les risques de hausse appartiennent plutôt au futur. Le traitement purement monétaire de la crise va peut-être réussir. La monnaie créée dans le monde, va se transformer en capitalisation boursière, et par la même, contribuer à relancer la conjoncture via un gigantesque effort d’investissement dans les pays développés. La hausse du prix des actions est devenue la cause du renouveau économique.

Investisseurs : La levée de l’incertitude sur le relèvement du plafond de la dette US devrait libérer le potentiel haussier des marchés d’actions. Nous allons très probablement augmenter fortement les bornes de l’allocation d’actifs en fin de mois.

Spéculateurs : XXXXXXX

Tendances sur les taux et les devises : les taux us et allemands ont légèrement remonté, les taux espagnols et italiens ont baissé.

Tendances récentes sur les matières premières : Grande stabilité des prix des matières premières.


Eric Galiègue
VALQUANT

171, rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Tél. 01.58.18.37.50
Fax. 01.42.65.15.26

www.valquant.fr

Mercredi 24 Octobre 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News