Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Treezor, la Fintech des Fintechs, s’internationalise et s’entoure d’experts pour soutenir sa croissance et celle de ses clients


Les effectifs de Treezor ont été multipliés par 5 en seulement 2 ans, et par 10 en 3 ans. L’entreprise prévoit d’accroitre ses effectifs de 50% d’ici fin 2020 en continuant de miser sur la diversité, la parité et la multiculturalité. La stratégie RH se tourne avant tout vers des profils experts dans le domaine du paiement et de l’innovation. La Fintech des Fintechs projette l’ouverture d’un bureau de développeurs à Rennes ainsi que de nouveaux bureaux en Europe du Sud, notamment en Espagne et en Italie.



« L’hypercroissance que nous enregistrons est un signe positif qui nous encourage à poursuivre nos investissements en R&D et à exporter notre savoir-faire vers de nouveaux territoires et à d’autres typologies d’établissements financiers. Cela s’accompagne d’un renforcement de notre expertise et de notre capacité industrielle, et ce sont précisément les objectifs que nous nous sommes donnés avec le groupe Société Générale. », explique Éric Lassus, CEO et co-fondateur de Treezor.

En 2 ans seulement, les effectifs de Treezor ont été multipliés par 5

Les recrutements se font dans tous les départements de l’entreprise : juridique, compliance ventes, développeurs, IT. Cette stratégie répond à l’objectif d’internationalisation de la plateforme BaaS Treezor.
Pour poursuivre son développement, la Fintech prévoit d’augmenter la taille de ses effectifs en 2020 de 50% ou plus. Les profils recherchés sont avant tout techniques : développeurs (GO, PHP), DevOps, IT et opérationnels (service client, KYC). Le rachat par le groupe Société Générale lui a permis l’intégration de spécialistes du monde bancaire à des postes divers (CFO, Project Managers, Compliance), permettant aux équipes fondatrices de continuer à orienter la stratégie de la société et de développer l’activité de Treezor.

Treezor : un agrégateur d’experts

Treezor confirme ainsi son ambition de devenir une référence et un spécialiste européen du paiement, avec des profils experts, ayant effectué des parcours au sein de certains des meilleurs acteurs du secteur : Ditto, Orange Bank, Société Générale, Slimpay, Bankin’, Mastercard, Moneygram…

Cécile Chahid-Nouraï, COO de Treezor
- Anciennement secrétaire générale de Ditto Bank
- Anciennement directrice des opérations du groupe Société Générale

Ludovic Vathelot, Product Owner Flux Treezor et membre de l’EPIF
- Anciennement chez SlimPay
- Anciennement chez BNP Paribas

Nicolas Molins, Product Owner Carte Treezor
- Anciennement chez Idemia
- Anciennement chez BNP Paribas
- Anciennement chez Visa

Cécile Stoclet, responsable département de contrôle interne de filiales régulées françaises de la Société Générale et responsable compliance chez Treezor

De plus, Treezor est un partenaire privilégié de l’environnement Tech, et sera à ce titre l’un des sponsors principaux du plus grand rendez-vous de développeurs GO en Europe, le dotGO Paris, en mars 2020.
Treezor mise sur la diversité et la multiculturalité

La diversité, la multiculturalité et la parité sont des éléments clefs de la stratégie de ressources humaines, y compris au niveau du management. L’un des points forts illustrant cette attractivité de Treezor réside en sa capacité à intégrer des profils divers et internationaux.
▪ Plus de 40 % de femmes, dont plus de 35 % dans l'équipe dirigeante (en croissance)
▪ Plus de 13 nationalités représentées, de presque tous les continents

La politique de recrutement de Treezor ne se focalise pas que sur la nature des diplômes mais avec une forte valorisation de l’expérience, des parcours, de « soft skills » et de la personnalité :
▪ Une aisance au sein d’un environnement international, dans différentes langues et dans différent types de domaines
▪ Un esprit « out of the box »
▪ Une affinité avec les valeurs de l'entreprise : solidarité, autonomie, esprit d'équipe
En 2020, Treezor prévoit l’ouverture de nouveaux bureaux en France et en Europe

Treezor ouvre d’ores et déjà un second bureau en France, hors de Paris. L’entreprise compte y recruter une douzaine de développeurs d’ici fin 2020. En parallèle, la Fintech confirme aussi sa volonté d’extension à l’international : l’Italie et l’Espagne sont les premiers pays ciblés, avant la Belgique et l’Allemagne. Cela s’inscrit dans sa stratégie de développement, qui s’appuie en particulier sur le réseau du groupe Société Générale.

À PROPOS DE TREEZOR
Fondée en 2016 par Éric Lassus et Xavier Labouret, Treezor est une startup française spécialisée dans les services de type Banking-as-a-Service. La Fintech est un membre principal de Mastercard et un émetteur de monnaie électronique agréé par l’ACPR, lui permettant de proposer ses solutions en Europe. Treezor permet aux startups, aux entreprises et aux institutions financières de couvrir l’ensemble de la chaîne de paiement (émission de cartes de paiement, SEPA, transferts P2P, KYC…) par le biais de son API. Jeune entreprise innovante, Treezor consacre une part importante de ses moyens à développer de nouvelles technologies.
treezor.com

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Lundi 9 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles