Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Transformation business : les directeurs financiers français font le pari de la technologie


38% prévoient d’augmenter les dépenses en systèmes informatiques d’entreprise. 51% pensent investir dans la technologie pour améliorer leur visibilité sur la gestion de la trésorerie.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Les directeurs financiers français affichent un léger regain d’optimisme malgré des perspectives mondiales qui s’assombrissent pour les entreprises – telle est la conclusion d’une nouvelle étude d’American Express et CFO Research. Les directeurs financiers français entendent concentrer leurs investissements sur les douze prochains mois en priorité sur la transformation business par la technologie, en privilégiant les dépenses en systèmes informatiques d’entreprise, en technologie mobile, en matériel et infrastructure et en mesures de sécurité.

Investir en priorité dans la technologie

Si les décisions d’investissement des directeurs financiers français devraient rester prudentes sur les douze prochains mois, l’investissement global devrait augmenter : 78% prévoient d’accroître les investissements, bien que seulement 18% pensent les augmenter d’au moins 10%.

67% des dirigeants français citent la compétitivité comme leur première priorité d’investissement, reflétant ainsi une tendance européenne plus large. Cependant, ils sont plus tournés vers la transformation business – 63% considèrent les investissements participant de cette transformation comme leur deuxième priorité, contre une moyenne européenne de 53%.

Cette primauté de la transformation opérationnelle se traduit dans les principales priorités de dépenses des directeurs financiers français, la technologie se situant en tête des domaines d’investissement :
- 38% prévoient d’augmenter les dépenses en systèmes informatiques d’entreprise. C’est plus que les directeurs financiers d’autres pays clés comme la Chine (35%), les États-­‐Unis (34%) et le Japon (33%), et que la moyenne européenne (25%).
- Viennent ensuite pour les directeurs financiers français les dépenses en technologie mobile (33%) et en matériel et infrastructure (26%).
- Une majorité de directeurs financiers français prévoit également d’augmenter les dépenses concernant les mesures de protection de l’information (79%), 32% prévoyant d’augmenter ces dépenses de plus de 10% par rapport à l’année dernière.

En revanche, les investissements en voyages et divertissements vont faire l’objet d’un contrôle des plus stricts : 26% anticipent une baisse de ces dépenses par rapport à l’année dernière.

En parallèle de cet intérêt accru des entreprises françaises pour l’investissement technologique, les directeurs financiers expriment leur inquiétude quant à la capacité à attirer des informaticiens (35%) et des collaborateurs spécialisés (33%).

L’optimisme, oui, mais sans excès

L’étude révèle également que 47% des dirigeants financiers français anticipent une expansion économique de la France au cours des douze prochains mois, contre 29% l’année dernière. Bien que ce chiffre soit encore inférieur à la moyenne mondiale (65%), il constitue un changement important dans l’opinion des hauts dirigeants français.

Ces chiffres donnent à penser que le retour de l’optimisme chez les dirigeants français trouve son origine dans un ensemble de facteurs internes et externes parmi lesquels, notamment :

- Des accords commerciaux plus favorables et une amélioration de la conjoncture extérieure. Seuls 35% des dirigeants français estiment que les incertitudes économiques ou politiques mondiales conduiront à une plus grande prudence dans leurs investissements à l’étranger, contre une moyenne de 46 % en Europe et de 62% à l’échelle mondiale.
- Des entreprises qui profitent des avantages attendus de restructurations financières et de fusions et acquisitions. 37% des dirigeants considèrent les opérations de fusion-­‐ acquisition comme le principal facteur de la croissance de leur entreprise pour l’année prochaine, contre 34% dans le reste de l’Europe.

Le retour à l’optimisme est cependant tempéré par un certain nombre de facteurs qui continuent de peser sur le développement des entreprises. Seulement 37 % des entreprises françaises ont vu leurs bénéfices augmenter sur les douze derniers mois, alors que la moyenne européenne est de 51%.

Optimisation de trésorerie

54% des directeurs financiers français estiment que l’optimisation de trésorerie est plus importante pour leur entreprise cette année que l’année dernière. 51% pensent investir dans la technologie pour améliorer leur visibilité sur la gestion de la trésorerie, devant d’autres domaines comme l’optimisation des comptes débiteurs (42%) et une meilleure collaboration avec les départements Trésorerie et Achats (37%).

Dans son analyse des résultats, Jose Carvalho, Senior Vice Président des paiements commerciaux pour l’Europe chez American Express, indique : « C’est encourageant de voir l’optimisme progresser chez les directeurs financiers français qui démontrent ainsi leur confiance dans leur stratégie. La priorité qu’ils donnent aux investissements dans la transformation opérationnelle et dans les technologies les plus récentes montre qu’ils posent les bases de ce qui les aidera à rester à la pointe et à assurer une croissance à long terme. »



Laurent Leloup
Fondateur Finyear Group
Expert Blockchain auprès du Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION
Président France Blocktech, association française des acteurs et de l'écosystème blockchain.

Pour lire tous les articles Finyear dédiés Blockchain rendez-vous sur www.finyear.com/search/Blockchain/

Participez aux prochaines conférences Blockchain éditées par Finyear :
Blockchain Vision #4 + Blockchain Pitch Day #1 (7 juin 2016)
Blockchain Hackathon #1 (octobre 2016)

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 23 Mai 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies