Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Tinubu Square lance sa solution de Credit Management en mode Cloud


La nouvelle version de Tinubu Risk Management Center (RMC SaaS) s'adresse désormais aux entreprises pour les aider à mieux évaluer et prévenir leurs risques de crédit mais aussi à maîtriser et surveiller leurs expositions.



Tinubu Square, l'éditeur de référence sur le marché des solutions de gestion du risque de crédit à destination des assureurs crédit, annonce aujourd'hui le lancement de la nouvelle version de sa plateforme RMC. Désormais ouverte aux entreprises, elle permet, en cette période de forte instabilité économique, de répondre aux exigences des dirigeants d'entreprises de maîtriser et contrôler leurs expositions aux risques de crédit et de sécuriser leurs crédits bancaires court-terme. Tinubu RMC est l'unique plateforme en mode Cloud capable de leur offrir un support d'analyse décisionnelle et de reporting opérationnel en matière de crédit.

b[Plus de 25 % des faillites d'entreprise en Europe sont la conséquence directe des défauts de paiement d'un ou plusieurs clients[1]]b
La situation économique actuelle pousse les entreprises à mieux prévenir le risque clients qui, pour elles, est devenu crucial. Enjeu stratégique, commercial et financier majeur, la défaillance d'un client constitue l'une des principales causes de sinistralité des entreprises. Les comptes clients représentent plus d'un tiers des avoirs d'une entreprise. Dans un passé encore récent, le niveau moyen des créances irrécouvrables se situait entre 0,5 % et 0,7 % du chiffre d'affaires. Aujourd'hui, ce chiffre est passé à 1 % ou plus selon le secteur d'activité.

Ce risque est l'un des plus importants que les entreprises ont à affronter. Avec la nouvelle version de Tinubu RMC, Tinubu Square veut aider les entreprises à l'évaluer, le maîtriser et le prévenir. « Le risque s'est accru dans tous les secteurs d'activité et, parallèlement, la capacité des entreprises à supporter son coût a été fortement limitée par la crise. Les actionnaires sont lassés des mauvaises nouvelles et s'attendent à une gouvernance plus stricte afin d'éviter les surprises », déclare Pierre-Emmanuel Albert, Directeur Général de Tinubu Square. « Nous avons pour seule priorité de mettre à la disposition des entreprises les informations clients et les outils dont elles ont besoin pour maîtriser et minimiser leur exposition au risque de crédit. Ces améliorations permettent de mieux évaluer et contrôler le risque de crédit. »

Tinubu RMC, un outil d'aide à la décision pour une vision à 360° de l'exposition au risque de crédit
Depuis plus d'une décennie, Tinubu Square aide les assureurs crédit et les réassureurs à évaluer le risque crédit de leurs clients et à définir leurs politiques de crédit mangement. Devenue la référence en matière de credit intelligence sur ce secteur, Tinubu Square a souhaité développer son savoir-faire auprès des entreprises.

Tinubu RMC pour les entreprises est une plateforme collaborative en mode Cloud qui permet une gestion globale du risque client en temps réel et sans interruption de process. Reliant les systèmes des entreprises, des assureurs, des fournisseurs d'informations financières, des banques et des courtiers, elle permet d'accéder à des informations financières précises et complètes sur chaque débiteur, d'obtenir des analyses et rapports financiers sur-mesure adaptés à l'activité et aux spécificités de chaque client, d'être alerté en temps réel de tout facteur négatif pouvant impacter l'exposition au risque de crédit de l'entreprise.

Tinubu RMC s'adresse aussi bien aux PME qu'aux grands groupes internationaux. Sa convivialité, sa technologie Cloud et sa facilité de déploiement en font un lieu de partage privilégié de l'intelligence économique, financière, commerciale, voire marketing. Il apporte un lien naturel et transparent entre l'ERP Finance et le CRM.

Il prend également en charge les polices d'assurance-crédit via un portail intégré de gestion des polices qui s'interface directement avec le système de l'assureur pour l'application des limites et la gestion des réclamations, automatisant ainsi la plupart des actions chronophages.

De nouvelles fonctionnalités qui font rimer mobilité, efficacité et sécurité
Les évolutions apportées au tableau de bord d'analyse du risque de la plateforme RMC permettent aux entreprises d'évaluer, d'analyser et de contrôler leur exposition au risque de crédit de façon très approfondie.
Parmi les fonctionnalités proposées :
- Analyse complète de l'exposition au risque de crédit fondée sur divers facteurs : géographie, groupe, divisions commerciales, lignes de produits, groupes de clients et clients individuels
- Filtres de segmentation par entreprise et par acheteur avec vues connexes permettant d'analyser les expositions associées
- Reporting individuel et consolidé sur les niveaux de la dette courante, les catégories de risque par ordre d'importance, les limites et les couvertures d'assurance-crédit
- Vues instantanées des expositions au risque de crédit avec indicateurs clés de performance (KPI) tel que le délai moyen de recouvrement des créances clients, visibles par pays ou zone géographique avec des courbes historiques disponibles
- La recherche multicritères, dont le numéro de client interne, renforce l'aspect collaboratif de la plateforme

À ces fonctionnalités d'analyses essentielles s'ajoute l'amélioration de la sécurité et de l'accès à l'information dans Tinubu RMC. De fait, la sécurité est renforcée dans cette nouvelle version grâce à l'envoi par SMS de codes PIN générés automatiquement ainsi qu'à l'archivage, dans un environnement sûr, de toute la documentation afférente au risque de crédit de l'entreprise.

Déjà disponible en anglais, français et espagnol, la dernière version de la plateforme RMC existe désormais en allemand et portugais.

D'après un rapport du Aberdeen Group de 2011, les entreprises ayant mis en place une base de données dédiée au risque client ont observé une diminution de leurs impayés de 10 %. Les entreprises qui scorent leur portefeuille de débiteurs régulièrement ont, quant à elles, constaté une diminution de 28 % de leurs impayés.[2]

Tinubu Square

[1] Tinubu Square, basé sur une analyse interne
[2] Scott Pezza, The Order-to-Cash Cycle: Enhancing Performance with Process Automation, Aberdeen Group, 2011

Lundi 12 Novembre 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News