Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Suisse : l’expertise de l’exposition aux PIIGS


Finma. Le régulateur des marchés scrute les risques et le potentiel de contamination.



La Finma veut éviter que la crise de l’euro ne déteigne sur la place bancaire suisse. Elle a donc entrepris d’examiner l’exposition de divers instituts aux risques constitués par les engagements dans les états dit PIIGS. La Finma examine divers scénarios et leurs effets sur les instituts suivis, a dit son porte-parole Tobias Lux au Tages-Anzeiger.

L’objectif est de reconnaître à temps les risques et le potentiel de contamination des PIIGS. Cela vaut en particulier pour des filiales de banque dans ces pays (Portugal, Italie, Irlande, Grèce et Espagne). L’exposition directe n’est pas préoccupante pour la majorité de ces établissements, selon le porte-parole. Là où cela s’avèrerait nécessaire, la Finma exigerait des mesures spécifiques, y compris l’interdiction de transferts de capitaux dans les états en crise.

Selon le journal zurichois, la banque suisse la plus exposée en Grèce est EFG International, qui appartient majoritairement à l’armateur grec Spiros Latis, domicilié depuis quelques années à Genève. M. Latis est aussi propriétaire d’EFG Eurobank, un institut grec. Afin d’éviter tout mélange, la FINMA a préventivement interdit les transferts de capitaux.

Jeudi 7 Juin 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News