Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Sécurité, BYOD et trésorerie

BYOD (Bring Your Own Device), comme les principaux obstacles à une plus large adoption de plates-formes de services bancaires mobiles pour les activités de trésorerie.


Laurent Leloup
Laurent Leloup
Sur 135 professionnels de la finance et de la trésorerie interrogés par la banque Capital One, lors de l’assemblée annuelle de l’AFP (Association for Finance Professionals), à peine un sur trois a utilisé une plate-forme de services bancaires mobiles d'entreprise .

Les problèmes de sécurité des données sensibles de l'entreprise ont été cités comme le principal obstacle à une adoption généralisée (66%), suivie par des obstacles pour les entreprises liés à leurs politiques BYOD (24%).

Capital One considère les résultats comme un signe positif, la majorité des personnes interrogées a reconnu les avantages offerts par la technologie mobile - représentant une grande opportunité de marché inexploité pour les transactions bancaires.

"Etant donné que les départements trésorerie continuent d'innover, les outils et les services qui fournissent la mobilité des professionnels de la finance continueront de gagner du terrain”,explique Colleen Taylor, responsable de la gestion de trésorerie à la Banque Capital One. "Les résultats de notre enquête confirment que les trésoriers reconnaissent les possibilités de tirer parti de services bancaires mobiles pour compléter leurs tâches au quotidien, et beaucoup prévoient d'investir dans de nouveaux outils de trésorerie au cours des prochains mois ."

58% de l'échantillon a noté que le principal avantage est la possibilité d'effectuer des paiements, des transferts et des approbations en ligne. Alors que l'accès aux données de compte et à l'historique des paiements étaient placés en tête des avantages, des processus plus complexes, tels que l'accès aux indicateurs de performance (13%) étaient de moindre intérêt pour les sondés.

Un sondage auprès des trésoriers français et européens nous apporteraient, sans nul doute, un éclairage équivalent ou très voisin...

Et vous qu’en pensez-vous ?

Laurent Leloup


Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Mardi 17 Décembre 2013




Articles similaires
< >

Jeudi 19 Mai 2022 - 20:20 State of Crypto 2022


OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES