Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Saxo Banque conseille aux investisseurs de se préparer aux turbulences


Selon les analystes de Saxo Banque, banque d’investissement et de trading en ligne, l’optimisme du marché est excessif. La banque en ligne prévoit une reprise en L ou en W dans ses perspectives financières pour le troisième trimestre 2009. Saxo Banque juge tout scénario de reprise économique mondiale prématuré. Les déséquilibres fondamentaux, à l'origine de la crise financière, restent d'actualité et la banque conseille aux investisseurs de se préparer en vue des turbulences qui s’annoncent d’ici la fin de l’été.



L’économiste en chef de Saxo Bank, David Karsbøl, estime que le marché est allé trop loin dans l’anticipation d’une reprise économique. En effet, les problèmes fondamentaux de l’économie – le fardeau de la dette à l'origine de la morosité de la consommation, avec à la clé des provisions pour dépréciation d’actifs et la contraction des bénéfices – n’ont pas été résolus.

«Dans les pays développés, les ménages n'ont pas fini de se désendetter et dans les marchés émergents, les économies dirigées vers l'exportation mettront du temps à se restructurer pour atteindre une croissance durable à l’avenir », affirme David Karsbøl. « L’appétence au risque augmente de façon continue et les marchés continuent à parier audacieusement sur une reprise en V. Nous ne sommes pas si optimistes et nous envisageons plutôt un scénario en L ou en W. De ce fait, il faudra patienter au moins 18 mois pour en finir avec le cycle actuel des licenciements, des provisions pour dépréciations d’actifs et de rationalisations.»

Dans ses perspectives trimestrielles, le spécialiste des placements basé à Copenhague s'inquiète d'un possible effondrement du marché obligataire en raison des politiques budgétaires laxistes et de l’envolée de la dette publique.

«Les rebonds spectaculaires sur les marchés actions n’ont rien de surprenant lorsque l’économie, à cause de l’hystérie à laquelle nous avons assisté, est aussi affaiblie », ajoute M. Karsbøl.

« Toutefois, l’ampleur et la persistance du regain d'appétence au risque sont singulières et ont pris tout le monde de court ou presque, nous y compris. Malheureusement, dans les six mois à venir, cet appétence au risque pourrait se tarir à nouveau lorsque le marché réalisera qu’il a fait preuve d’un enthousiasme démesuré.»

« A moyen terme, la principale inconnue réside dans les taux d’intérêt à long terme: si leur hausse se poursuit, l’environnement de marché pourrait devenir encore plus chaotique et volatile que dans le scénario de base envisagé par Saxo Bank en 2009, baptisé «Descente aux enfers et Anno Horribilis».

«Je conseillerais donc aux investisseurs de boucler leur ceinture en vue des turbulences qui pourraient survenir à la fin de l’été en cas de retour de la défiance et de la morosité sur les marchés», prévient David Karsbøl.

Selon les perspectives financières de Saxo Banque pour le troisième trimestre 2009, divers symptômes évoquent le fameux «bourgeonnement de la reprise»:
- Les marchés actions ont progressé de 50% depuis leurs plus bas, avec une seule semaine achevée dans le rouge depuis début mars.
- Les rendements des bons du Trésor américain à 30 ans ont atteint 4,50% (contre 2,50% au paroxysme de la crise financière à l’automne 2008) car ils n’apparaissent plus tout à fait comme des valeurs refuge.
- Le rebond est encore plus spectaculaire pour les devises et les actions des marchés émergents: l’indice composite de la bourse de Shanghai a rebondi de près de 70% depuis son plus bas.
- Les écarts de crédit sur les obligations d’entreprises et les titres de dette souveraine se resserrent quotidiennement et sont à un niveau proche de celui observé lors de la faillite de Lehman Brothers.
- L’extrémité courte de la courbe des rendements des bons du Trésor s’est nettement relevée (les rendements à 2 ans ont progressé de 50 pbs), la presse financière s’interrogeant sur le timing choisi par la Fed pour opérer un revirement de politique monétaire, avec à la clé un relèvement de ses taux d’intérêt pour contrer le spectre de l'hyperinflation.

A propos de Saxo Banque France
Saxo banque est la filiale française de la banque internationale danoise Saxo Bank, spécialisée dans l’investissement et le trading en ligne. Lancée en Septembre 2008, sa création résulte de l’acquisition du courtier en ligne français Cambiste.com par Saxo Bank A/S. Saxo Banque développe notamment le marché des Contrats sur Différences (CFD) et de nouveaux partenariats en marque blanche en France. Pierre Antoine Dusoulier, fondateur de Cambiste.com occupe aujourd’hui la fonction de CEO de Saxo Banque France.

A propos de Saxo Bank
Saxo Bank est un spécialiste de l'investissement et du trading en ligne, permettant à ses clients de négocier des obligations en devise, des CFD, des actions, des contrats à terme, des options et autres dérivés, ainsi qu'une gestion de portefeuille via SaxoWebTrader et SaxoTrader, les principales plates-formes de trading en ligne. SaxoTrader est disponible directement par l'intermédiaire de Saxo Bank ou par le biais de l'un de nos partenaires internationaux. La Marque Blanche est un domaine d'affaires important pour Saxo Bank et elle implique que la plate-forme de trading en ligne de la banque soit personnalisée et qu'elle puisse recevoir la marque d'autres institutions financières ou maisons de courtage. Saxo Bank a plus de 120 partenaires Marque Blanche et est fier de compter des milliers de clients dans plus de 180 pays. Saxo Bank a son siège social à Copenhague ainsi que des bureaux au Royaume-Uni, en France, en Suisse, à Singapour, en Espagne, en Australie et au Japon.
www.saxobanque.fr

Jeudi 2 Juillet 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News