Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Salaires et bonus dans les directions financières en France


Selon une enquête exclusive réalisée pour Robert Half Finance et Comptabilité* notamment en France, les tendances pour les salaires et bonus dans les départements financiers des entreprises sont majoritairement orientées vers un gel (72% pour les salaires et 56% pour les bonus).



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Dans un contexte économique toujours incertain, les DAF seront contraints de privilégier les profils les plus rares dont l’expertise est précieuse, courant le risque de perdre certains membres de leurs équipes. Dans le calcul de la part variable, la part de la performance individuelle prime par rapport aux résultats de l’entreprise.

28% des DAF pensent augmenter les membres de leur équipe

Entre juin et décembre 2013, les DAF ont indiqué que la tendance en matière de rémunérations au sein de leur département financier était au gel. Pour 72% d’entre eux en décembre 2013 (contre 70,5% en juin 2013), la politique salariale sera au maintien des salaires.

Compte tenu d’un contexte économique toujours incertain, la plupart des entreprises françaises ont une attention toute particulière sur leur masse salariale. Leur politique de rémunérations doit être pleinement maîtrisée car il y a peu/pas de marge de manœuvre. Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half Finance et Comptabilité commente : « Cependant tout n’est pas noir : 28% des DAF pensent augmenter leurs collaborateurs car ils ont pleinement conscience qu’il est essentiel de fidéliser les profils rares comme les contrôleurs de gestion opérationnels, les consolideurs ou les responsables comptables maîtrisant l’anglais, un ERP et dotés de compétences managériales avérées. ». De son côté, Valérie Sablé, Associate Director de Robert Half Finance et Comptabilité ajoute : « De même les gestionnaires de paie sont des profils à fidéliser car ce sont des profils pénuriques depuis plusieurs années. ».

Bonus : la performance individuelle prime par rapport aux résultats de l’entreprise

Pour les bonus et les primes, la situation est, là aussi, à la contraction. Si l’on observe un très léger recul de leur gel (de 56,5% en juin 2013 à 56% en décembre 2013), l’évolution majeure est la hausse notable d’absence prévue de bonus et primes qui double presque, passant de 6,5% en juin 2013 à 11% en décembre 2013. Toutes les entreprises n’ont pas les moyens d’octroyer de primes, qui sont, par définition, des variables d’ajustement.

Robert Half Finance et Comptabilité observe que dans la majorité des entreprises, la politique de gestion des bonus est plus individuelle que collective y compris pour les fonctions support dans la finance et la comptabilité : c’est la performance individuelle qui prime sur les résultats de l’entreprise.

Des entreprises risquent de décevoir certains de leurs collaborateurs recrutés avec un salaire équivalent mais attirés par une politique de variable attractive.

« Face à ce blocage, il peut être intéressant pour les collaborateurs de tester leur attractivité professionnelle. Ces périodes d’incertitude peuvent en effet être mises à profit pour engager une démarche de veille et de recherche de propositions de postes, pour actualiser son CV, pour travailler sa présence en ligne et son réseau, pour contacter un cabinet de recrutement spécialisé », précise Valérie Sablé, Associate Director de Robert Half Finance et Comptabilité. « Plutôt que d’attendre et de faire face à une stagnation de salaire et de bonus qui peut être démotivante, il faut augmenter son employabilité et donner une nouvelle impulsion à son parcours professionnel »

Laurent Leloup

Salaires et bonus dans les directions financières en France
* Source : enquête Robert Half menée par un institut de sondage indépendant en juin 2013 et en décembre 2013 auprès de 2 431 Directeurs/Responsables Administratifs et Financiers dans 16 pays (Allemagne, Autriche, Australie, Belgique, Brésil, Chili, Chine, Emirats Arabes Unis, France, Hong Kong, Japon, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suisse) dont 200 en décembre 2013 et 201 en décembre 2013 en France.




Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 15 Mai 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies