Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Rôti Express : Cette startup qui veut éradiquer les réunions ennuyeuses.


Antoine Durand, l’entrepreneur qui veut ramener la productivité en entreprise.



De nos jours, le phénomène de réunionite gangrène le monde de l'entreprise en France et à l'étranger quel que soit le domaine d'activité.Vous en connaissez certainement les symptômes : des réunions bien trop nombreuses et une incertitude pour l’entreprise quant à la valeur ajoutée de ces réunions.Pour elle, c’est non seulement une perte considérable de temps et d’efficience mais cela provoque également une démotivation chronique des employés.On note aussi chez certains employés l’apparition d’anxiété, de stress, de pression et une non-productivité grandissante.

Rôti Express : la solution à un problème de fond devenu tabou

Antoine Durand, fan de nouvelles technologies, est convaincu que ceci n’est pas une fatalité et qu’il est possible d'inverser la tendance en s’intéressant au ressenti des participants.Il a donc créé Roti Express, un nouvel outil collaboratif qui apporte une petite révolution dans le monde des réunions.Il a conçu une plateforme dédiée au recueil de feedback. L’approche se veut rapide et ludique, pas question de rajouter du temps supplémentaire aux réunions qui tirent déjà trop en longueur.Son outil permet de détecter très rapidement une réunion "qui va mal" et de recueillir des suggestions d'amélioration auprès des 1er concernés : les participants eux-mêmes. C'est cette boucle de feedback qui permet d'amorcer l'amélioration continue.

Pour évaluer la "valeur" des réunion il utilise l’approche R.O.T.I qui signifie “Return On Time Invested”, c’est en quelque sorte le ROI du temps passé. Cette méthode existe depuis une dizaine d’années et est largement utilisée par les coachs en entreprise. C’est bien évidemment cette méthode qui a inspiré le nom de son produit.Antoine Durand explique :

« Pour nous le “Bien-être au travail” ce n’est pas simplement mettre un baby-foot à la cafétéria..
Se placer en position d’écoute active, accepter les critiques constructives, ouvrir un canal de communication de bas en haut c’est faire un premier pas vers le bien-être de ses employés.
De la même façon, ramener de la productivité dans les équipes est bénéfique pour l’entreprise mais aussi source de motivation pour les employés »

Un outil conçu pour les grands groupes

Son outil a sa place dans tous les grands groupes (+500 personnes) et permettra de ramener de l'efficience et du bien-être aux employés tout en améliorant la productivité des réunions.
La plupart des entreprises en auraient besoin : moins de temps passé, du temps mieux utilisé, plus de sens dans ces évènements qui nous poussent à nous réunir.
Un management moderne et une posture différente dans laquelle la hiérarchie se place en situation d'écoute active de ses employés, la possibilité d'émettre une critique constructive et de déclencher un changement à son échelle.L’ambition de cette startup française est que son outil figure dans la boite à outils de toutes grande entreprise et d'être un vecteur du changement de mentalité.

Un développement basé sur l’intelligence artificielle et le machine-learning

Sur le développement produit Antoine Durand travaille sur les possibilités offertes par l’intelligence artificielle et le machine-learning : NLP “Natural Language Processing ” autrement appelé en français “Traitement automatique du langage naturel” est la capacité d'un programme à comprendre le langage humain.
À partir des données collectées lors des sondages il pourra donner dans un premier temps la capacité à la plateforme de détecter un sentiment “Positif” “Neutre” “Négatif” sur une échelle de -100% à +100% . À terme il veut être capable d’aller encore plus loin et de détecter une émotion : heureux, sarcastique, en colère, positif, agressif … Tout ceci sera intégré au moteur d’analyse afin de rendre l’outil toujours plus performant. Antoine Durand explique :

« Il existe en entreprise de plus en plus de petits outils qui vont capter de la donnée sur les employés et leur satisfaction.La vérité est que toutes ces data sont rarement exploités, les entreprises font ça pour se donner bonne conscience. Mais après que ce passe-t-il vraiment ?
Notre différence est que nous adressons un vrai problème de fond et nous n'hésitons pas à mettre les pieds dans le plat ! »

roti.express

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Lundi 2 Juillet 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News