Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Rompre avec ses mauvaises habitudes


Soyons francs ! Nous avons tous quelques mauvaises habitudes qui nous empêchent de nous améliorer comme nous le souhaiterions : fuir les relations interpersonnelles, procrastiner souvent, refuser d’apprendre les techniques qui nous rendraient meilleurs dans notre spécialité, camper sur notre quant-à-soi etc…



Alain Goetzmann
Alain Goetzmann
Joseph Grenny, auteur et conférencier américain, spécialiste en sciences sociales, dans l’univers de l’entreprise, a récemment conduit une étude portant sur plus de 5.000 managers – étude publiée dans Harvard Business Review – qui démontre qu’à peine 10% d’entre eux sont capables d’installer les nouvelles habitudes qui leur permettraient d’accélérer leur progression professionnelle.

Cette étude a permis de découvrir, en analysant comment ces 10% creusaient l’écart avec les autres, qu’ils dialoguaient littéralement avec eux-mêmes, presque à la façon d’un psychologue expérimental s’adressant à son cobaye.

Un exemple ? Un manager, ambitieux mais timide, y expliquait20 comment, 3 fois par semaine, il s’emmenait littéralement à la cafétéria, pour s’asseoir en face d’un parfait inconnu. Ruisselant d’anxiété, débarrassé de son smartphone afin d’éviter de se réfugier dans ses mails, il se forçait à engager la conversation, sur un sujet quelconque.

C’est en étudiant tous les procédés bizarres, découverts au cours de l’étude, que Grenny a commencé à en détecter les vertus. Ces adeptes du développement personnel, au sens propre du terme, avaient découvert que le meilleur moyen d’améliorer leur comportement était de prendre le contrôle du trait de caractère qui les dominait. Ils avaient eu l’humilité de mesurer leurs carences et l’intelligence de vouloir s’en débarrasser.

L’étude a alors permis de détecter cinq pratiques communes à ces 10% de managers qui avaient réussi leur transformation.

La prise de distance

Notre environnement physique guide nos choix. On s’en rend particulièrement compte pour la nourriture. Nous sommes beaucoup plus sensibles à ce que nous voyons qu’à ce que nous projetons. Passer devant un paquet de truffes au chocolat offert sur le bureau d’un collègue crée une envie irrésistible. Voir, c’est vouloir manger. Une bonne méthode consistera donc à prendre de la distance. Pour éviter de procrastiner, par exemple, on ne s’installera pas dans un environnement de jeux et de distractions.

Les relations

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ». Ce vieux proverbe garde tout son sens aujourd’hui. Consciemment ou non, nous sommes le reflet des 5 personnes que nous fréquentons le plus. Ceux qui évoluent se mettent en relation avec des gens qui correspondent à ce qu’ils veulent accomplir et s’éloignent des autres. Qui aurait l’idée de prendre la décision d’arrêter de fumer au milieu de fumeurs invétérés ?

L’auto-programmation

Il ne suffit pas de se dire, en se fixant ses objectifs : Je voudrais bien réaliser tel projet rapidement. Non ! Il faut écrire sur un document qu’on garde sur soi ou sur un fichier quotidien de son PC : J’aurai réalisé tel programme dans sa totalité (en le détaillant) avant le 31 décembre de cette année.

La formation

Beaucoup de gens pensent qu’ils n’y arrivent pas par manque de volonté. Ce n’est pas forcément vrai. Quand on ne se sent pas à la hauteur, on a tendance à manquer de motivation. Il faut donc sans cesse améliorer ses compétences et se forcer à toujours apprendre plus, pour maîtriser sa spécialité. Mieux on connaît son métier, plus facile est ensuite l’exécution de ses devoirs et plus forte est la motivation pour les accomplir.

Le contexte

Il est beaucoup plus facile de changer d’habitudes lorsqu’on sait se projeter dans un espace différent. Si la publicité est capable de nous faire croire que nous devenons quelqu’un d’autre, rien qu’en changeant de voiture, par exemple, c’est parce que nous sommes capables de nous motiver en changeant, purement et simplement, de perspective. D’ailleurs, il est prouvé qu’on résiste toujours mieux à la tentation en se disant « je ne veux pas », qu’en se disant « je ne peux pas ».

Pour installer une habitude, de 21 à 70 jours sont nécessaires et suffisants, selon les personnes. Mais cette règle ne souffre aucune exception au quotidien. C’est comme d’arrêter de boire, pour quelqu’un qui a un problème avec l’alcool. Celui qui, pendant la période de sevrage, se laisse aller à un petit verre, juste pour un plaisir fugace, reprendra immédiatement sa mauvaise habitude.

Nous avons, en effet, tous, tendance, à surestimer nos propres capacités et à sous-estimer les forces sociales environnantes. Pour s’améliorer, il faut donc commencer par être humble et accepter de se repositionner dans son environnement avec lucidité. La substitution de bonnes habitudes à de mauvaises habitudes est un combat quotidien. Mais la méthode est efficace, elle permet d’améliorer, de façon spectaculaire, ses performances d’entrepreneur et de manager.

 

Direction financière et stratégique
Levée de fonds, introduction en bourse, fusion-acquisition
Agrément CIF N° F000131 - Listing Sponsor sur Alternext
88 bis, avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Jeudi 6 Octobre 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News