Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 18-05-2010


Indicateurs de marché : semaine du 30 avril au 7 mai 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
La semaine a été marquée par des problèmes sans cesse grandissants en Europe sur fonds de dette grecque et d’inflation des déficits budgétaires des pays de l’Europe du sud. A contrario, les nouvelles en provenance des Etats-Unis étaient plutôt favorables. Sur le front du chômage, on constatait des gains de 290 000 emplois à travers un grand nombre d’industries en avril, établissant ainsi une progression depuis quatre mois. Malgré cela, le taux de chômage est passé de 9,7% à 9,9%. Le Département du Commerce a indiqué une progression de la consommation des ménages de 0,6% et une baisse du taux d’épargne à 2,7%. Le taux de production manufacturière calculé par l’ISM a atteint un plus haut niveau depuis six ans. Enfin, les ventes de logements anciens ont progressé de 5,3% en mars.

En Europe, le crise grecque prenait de l’ampleur, alors que Moody’s évoquait une possible dégradation de la dette portugaise. La BCE laissait ses taux inchangés en l’absence de tensions inflationnistes. En Asie, la Banque du Japon a accru l’offre de liquidités au marché de 2000 milliards de yens durant la crise grecque. La Banque de Chine a annoncé une remontée du taux de réserve obligatoire des banques de 50bps supplémentaire, signifiant sa volonté de restreindre la bulle immobilière et de contrôler une économie en forte croissance.

Les tensions en Europe et la remontée du taux de réserve en Chine ont conduit à un raffermissement du dollar et du yen, alors que le Royaume-Uni subissait l’incertitude liée aux élections. Le dollar progressait de 4,2% face à l’euro, 3,2% face à la livre sterling, 2,8% face au franc suisse, 2,6% face au dollar canadien et de 4,1% face au dollar australien. A contrario, il perdait 2,4% face au yen.

Les taux ont fortement décliné dans un environnement qui privilégiait le phénomène de « flight to quality », face aux craintes de contagion de la crise grecque. Le rendement du 30 ans et du dix ans américain a perdu respectivement 20bps et 19pbs. Le rendement du Gilt a perdu 11pbs, le Bund 22pbs et le JGB 2pbs.

Les marchés d’actions se sont généralement inscrits en forte baisse devant la crise affectant la Grèce et les pays européens. L’indice de volatilité VIX atteignait son plus haut point depuis un an. Le Dow Jones perdait 1 000 points jeudi, du fait d’une erreur de trading informatique. Le S&P et le Nasdaq déclinaient respectivement de 6,4% et 8%, l’EuroStoxx de 11,2%, et le Nikkei de 6,3%.

Les matières premières ont, dans l’ensemble, affiché des performances en baisse. L’or gagnait du terrain (+2,5%), jouant son rôle de valeur refuge. Les métaux de base perdaient du terrain, du fait de l’appréciation du dollar et de la diminution de la production industrielle chinoise. Le nickel, l’aluminium, le cuivre et le zinc perdaient respectivement 14,3%, 8,4%, 6,6% et 8,7%. Le brut perdait 12,8% face au raffermissement du dollar et aux craintes que faisait peser la dette grecque sur la reprise économique mondiale, alors que le gaz naturel progressait de 2,4%.
Enfin, hormis le blé qui s’appréciait face à un mois de mai plus froid que prévu, le sucre a chuté de 8,6%, suite aux craintes d’absence d’importations de l’Inde. Le café, le coton, le cacao et le maïs perdaient respectivement 1,6%, 2,5%, 7,1% et 0,4%.

Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

Man Group va acquérir GLG Partners devenant ainsi le plus important hedge fund en terme d’actifs sous gestion avec 52 milliards $.

Aozora Bank et Shinsei, les deux banques japonaises ont annoncé officiellement renoncer à leur fusion.

Intesa San Paolo a accusé une baisse de son bénéfice de 36% au 1er trimestre 2010, due principalement à un paiement d’impôts qui avait été différé lors du 1er trimestre 2009. La banque a une exposition de 840 millions € à la dette grecque.

ING a annoncé un résultat positif de 1,33 milliard € lors du premier trimestre 2010.

BPCE a annoncé un résultat de 1 milliard € lors du 1er trimestre, Natixis de 464 millions €.

Andrew Cuomo, le procureur de l’Etat de New York a assigné en justice 8 banques (Bank of America, Citigroup, Crédit Agricole, Crédit Suisse, Deutsche Bank, Goldman Sachs, Merrill Lynch et UBS) soupçonnées d’avoir induit en erreur des agences de notation lors de l’émission de produits structurés liés à l’immobilier.

Unicredit étudie la vente de sa filiale de gestion d’actifs Pioneer qui compte 185 milliards € d’actifs sous gestion.

Le fonds de pension américain TIAA-CREF va se lancer dans la gestion afin de conseiller les collèges, fondations….

La FDIC pourrait garantir des produits de titrisation émis par des banques américaines en échange de plus de transparence et d’une participation des banques aux risques auxquels sont soumis leurs clients.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Jeudi 20 Mai 2010
Notez





Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News




LE TRESORIER