Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 12-10-2010


Indicateurs de marché : semaine du 24 septembre au 1er octobre 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
L’économie américaine progressait de 1,7% durant le second trimestre 2010, légèrement mieux que prévu même si le Federal Open Market Committee de la Fed faisait part de ses craintes persistantes sur la croissance. La production manufacturière a poursuivi sa très légère progression. Les dépenses des ménages progressaient, alors que l’indice de confiance des consommateurs a décliné. L’indice immobilier Case-Shiller 10-City a perdu du terrain en juillet. En Europe, l’ambiance économique s’améliorait légèrement malgré des indices d’achats de biens manufacturiers faibles. Le taux de chômage en Allemagne baissait plus que prévu en septembre, alors que la confiance du consommateur britannique faiblissait. Au Japon, les statistiques étaient contrastées car si l’indice Tankan s’améliorait au troisième trimestre, les attentes pour le quatrième trimestre s’inscrivaient en baisse.

Le dollar poursuivait sa baisse face à des attentes en matière de croissance faibles, aux commentaires de la Fed qui laissaient prévoir un nouveau recours à la planche à billet. L’euro était le grand gagnant de la semaine malgré les commentaires des ministres des finances qui estimaient la croissance fragile et incertaine. Le yen se raffermissait contre le dollar malgré l’interventionnisme de la Banque Centrale. Enfin, la Banque d’Angleterre envisageait de nouvelles injections de liquidité dans le système et pesait ainsi sur le cours de la livre sterling. Le dollar perdait 2,2% face à l’euro, 1,2% face au yen et 1% face au franc suisse, alors qu’il restait inchangé face à la livre sterling. Le billet vert déclinait également de 1,3% face au dollar australien et au rand sud-africain et de 0,4% ace au peso mexicain.

Les marchés de taux offraient des rendements globalement en baisse. Aux Etats-Unis les déclarations de la Fed et les craintes relatives à la dette européenne pesaient sur la tendance. En Europe, la faiblesse du secteur financier et la baisse des ventes au détail allemandes pour le troisième mois de rang conduisait à la baisse des rendements. Enfin, une amélioration de l’immobilier anglais renversait la tendance sur le Gilt Le 30 ans américain perdait 10pbs et le dix ans 9pbs. Le Bund perdait 4pbs, le Gilt en gagnait 6pbs. Enfin le JGB déclinait de 3pbs.

Les marchés d’actions ont enregistré un déclin. La dégradation de la note de la dette espagnole, la révision du coût du sauvetage d’Allied Irish Bank, la baisse des ventes au détail allemandes, la baisse de la confiance au Royaume-Uni et au Japon expliquaient cette tendance.
Le S&P 500 et le Nasdaq perdaient respectivement 0,2% et 0,4%. L’Euro Stoxx faiblissait de 2,1% et le Nikkei chutait de 0,7%.

Les matières premières offraient des résultats disparates. Le pétrole gagnait 6,7%, suite à la publication de données qui indiquaient une possible reprise de la demande aux Etats-Unis et en Chine, alors que le gaz naturel perdait 2,2%, en raison de températures particulièrement clémentes. L’or progressait de 1,6%, profitant de la faiblesse du dollar. .Hormis le zinc en baisse de 0,9%, le prix des métaux progressait: le nickel de 4%, le cuivre de 1,8% et l’aluminium de 1,7%. Les denrées agricoles ont plongé, du fait de prévisions de récoltes excellentes : le maïs, le blé et le sucre ont perdu respectivement 10,7%, 9% et 8,23%. Le coton et le café perdaient 1,3% et 0,4%, alors que le café progressait de 0,3%

Actualités, industrie de la gestion alternative et sphère financière

Le FMI qui cherche à renforcer considérablement son capital pourrait transformer l’aide d’urgence à la Grèce en plan de soutien à long terme.

L’augmentation de capital de National Bank of Greece a été sursouscrite.

La directive AIFM pourrait faire l’objet d’un compromis, suite à un changement d’attitude de la France sur le passeport européen et le placement privé.

Le Crédit Agricole a émis 1,25 milliard € de titres subordonnés de nouvelle génération (lower Tier 2) pour renforcer son capital.

CALPERS a demandé à Capital Dynamics de gérer le « Clean Energy and Technology Fund », un fond de 480 millions $ investi dans l’énergie propre.

Selon BarclayHedge et TrimTabs Investment Research, les investissements dans les hedge funds ont atteint un total de 11,3 milliards $ en août.

Driss Ben Brahim, le patron du trading sur les pays émergents de Goldman Sachs va rejoindre GLG afin de gérer leur nouveau fonds UCITS.

La BCE a durci ses conditions d’octroi de liquidités qui concernent les actifs sur lesquels sont basés les ABS notamment.

Commerzbank a repoussé à 2011 son augmentation de capital

Bank of America a suspendu la vente des maisons saisies.

Le Brésil impose une taxe de 4% (Impôt sur les Opérations Financières) sur la détention d’obligations brésilienne par les étrangers.

Fitch a dégradé d’un cran la note de l’Irlande (A+ -> AA-) et Moody’s a mis sa note sous surveillance.

La cession de Pioneer par Unicredit ne devrait pas intervenir avant la fin de l’année. Unicredit qui souhaite pouvoir discuter avec quatre candidats prévoirait de rester actionnaire.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Mercredi 13 Octobre 2010
Notez



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News