Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 11-05-2010


Indicateurs de marché : semaine du 23 au 30 Avril 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
L’annonce d’une progression du PIB américain de 3,2% lors du premier trimestre 2010 est prometteuse même si elle indique un ralentissement par rapport au chiffre du 4ème trimestre de 2009 (+5,6%). La Fed a décidé de maintenir les taux de base (Fed Funds) à 0,25% pour une période indéterminée. L’indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) a progressé de 5,6% pour atteindre 57,9% en avril. En Europe, la tendance est plus compliquée avec la dégradation de la note de la dette espagnole et portugaise et une seconde dégradation de la dette grecque. Les tensions se sont donc accrues pour les leaders européens, le FMI avec leur besoin de mettre en place un plan de sauvetage viable pour la Grèce. La Banque du Japon a maintenu son taux inchangé à 0,1% ainsi que ses mesures de soutien à l’économie. En effet, elle anticipe une fin de la déflation en 2011 et une remontée de la croissance de 1,3% à 1,8% en 2010. En Nouvelle Zélande, la Banque Centrale a maintenu son taux à 2,5% mais pourrait le remonter si l’économie continue de s’améliorer comme prévu.

Le dollar et le yen ont été les gagnants de cette semaine, du fait des risques de contagion de la dette grecque aux économies des pays sud européens. L’euro a vu sa valeur varier au gré des craintes ou du succès de la résolution de la crise grecque. Le billet vert gagnait 0,7% face à l’euro et à la livre sterling et 0,4% face au franc suisse et au dollar australien. Il gagnait également 1,9% face au dollar canadien mais perdait 0,4% face au rand sud-africain.

Les rendements des obligations d’Etat ont affiché des performances en baisse, compte tenu de la crise grecque et de ses risques de contagion. Le rendement du 30 ans et du dix ans américain a perdu respectivement 15bps et 16pbs. Le rendement du Gilt a perdu 22pbs, le Bund 9pbs et le JGB 3pbs.

Les marchés d’actions se sont généralement inscrits en baisse, hormis au Japon, sur fonds de crise grecque et d’enquête criminelle de la SEC sur Goldman Sachs. Le S&P et le Nasdaq déclinaient respectivement de 2,5% et 2,7%, l’EuroStoxx de 3,5%, alors que le Nikkei progressait de 1,3%.

Les matières premières ont affiché des performances contrastées. L’or gagnait du terrain (+2,4%) face aux problèmes liés à la dette des Etats européens et malgré la hausse du dollar. Les métaux de base perdaient du terrain, du fait de l’appréciation du dollar. Le nickel, l’aluminium, le cuivre et le zinc perdaient respectivement 2,8%, 3,5%, 4,2% et 5,1%. Le brut progressait de 1,2%, suite aux chiffres économiques augurant d’une progression de la croissance, alors que le gaz naturel chutait de 7,9% devant l’importance des stocks.
Enfin, le maïs (+3,8%) a bénéficié des achats chinois, les plus élevés depuis neuf ans. Le café (+2,6%) et le cacao (+1,5%) progressaient également. A contrario, la hausse de production brésilienne a eu un effet baissier sur le cours du sucre (-3,9%). Le blé et le coton perdaient respectivement 0,3% et 1,8%.

Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

La FDIC indique que 4 nouvelles banques américaines ont fait faillite ce qui porte à 68 leur nombre depuis le début de l’année.

La Banque du Japon a injecté des liquidités au jour le jour pour éviter les tensions résultant de la crise grecque.

La Fed a repris ses opérations de swaps contre euro, franc suisse et livre sterling afin d’offrir les dollars nécessaires aux trois banques centrales et atténuer les effets de la crise grecque.

Le Crédit Agricole annonce avoir une exposition de 850 millions € à la dette grecque et 180 millions € de risque interbancaire.

Royal Bank of Scotland a annoncé vouloir supprimer 2 600 postes supplémentaires dans l’assurance et la banque de détail.

Le Crédit Suisse vient d’acquérir Prime Fund Solutions, la filiale de Fortis Bank Nederland dédiée aux hedge funds.

La SEC a réuni les principales bourses américaines afin d’étudier, de renforcer et d’adopter des coupe-circuits communs, suite à la panique intervenue sur le Dow Jones le 6 mai.

Le ministre des finances allemand a indiqué que banquiers et assureurs reconduisaient des lignes de crédit pour un montant de 3,3 milliards € et investiront dans 4,8 milliards d’obligations grecques d’ici à 2013.

Les ministres des finances européens ont approuvé un plan de soutien aux pays de la zone euro en difficulté de 750 milliards €. Ce plan comprend une aide de la commission Européenne de 60 milliards € et 440 milliards € de prêts bilatéraux des Etats membres, une participation du FMI (250 milliards €) et l’achat par la BCE de près de 500 milliards € de dette privée ou publique. L’Espagne et le Portugal s’engagent également à prendre des mesures importantes pour réduire leur déficit en 2010 et 2011.

Moody’s a déclaré pouvoir baisser prochainement la note du Portugal et faire passer celle de la Grèce en catégorie spéculative.

L’agence de crédit hypothécaire américaine Freddie Mac a demandé au Trésor américain une aide supplémentaire de 10,6 milliards $, Fannie Mae réclame pour sa part, une aide de 8,4 milliards $.

Michel Barnier, le commissaire européen chargé des services financiers a laissé entendre que les règles concernant les agences de notation pourraient être renforcées prochainement (enregistrement, transparence et bonne conduite).

Le vote de la loi sur les hedge funds a été repoussé au 17 mai 2010.

John Paulson fermerait son fonds Paulson Advantage à de nouvelles souscriptions. Celui-ci compte 20 milliards $ d’actifs sous gestion.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Lundi 17 Mai 2010
Notez



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News