Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 10-11-2009


Indicateurs de marché : semaine du 23 au 30 octobre 2009



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
Aux Etats-Unis, le chiffre de la croissance au troisième trimestre a été meilleur que prévu, 3,5%. Les investisseurs sont toutefois conscients de l’impact des différents plans de relance et craignent désormais leur arrêt. Les ventes dans le neuf ont déçu en septembre, alors que les stocks demeurent élevés. En revanche, les commandes de biens durables ont progressé de 1% en septembre, poussés par les commandes de machines, qui ont bondi de 7,9%. En Allemagne, les ventes de détails ont baissé pour le deuxième mois consécutif, et la demande des ménages demeure faible en raison de l’accroissement du chômage. La Banque du Japon a maintenu son principal taux directeur inchangé à 0,1% et a confirmé la fin de son programme de rachats d’obligations d’entreprises et de billets de trésorerie. Le taux de chômage au Japon a diminué, passant de 5,5% à 5,3%, tandis que les ventes de détails chutaient pour le 13ème mois consécutif.
Sur le marché des devises, une diminution de l’appétit pour le risque de la part des investisseurs a globalement bénéficié au dollar et au yen. Le billet vert progresse de 2% face à l’euro et de 1,8% face au franc suisse. La baisse des matières premières lui a également été bénéfique. Il gagne 2,9% face au dollar canadien et 2,5% face au dollar australien. En revanche, il cède 0,9% face à la livre sterling et 2,1% face au yen.

Le rendement du 10 ans américain, du Bund et du Gilt a baissé de respectivement 11pbs, 11pbs, et 5pbs tandis que celui du JGB progressait de 3pbs sur la semaine.

Les marchés actions ont dans l’ensemble souffert. Le bon chiffre sur la croissance n’a pas suffit à faire oublier les mauvaises statistique sur l’emploi, l’immobilier et la confiance des ménages. Le Dow Jones (-2,6%), le S&P (-4%), l’EuroStoxx (-4,9%) et le Nasdaq (-5,1%) sont en net recul. Le Nikkei (-2,4%) a également reculé suite à la bonne tenue du yen qui a pesé sur les valeurs exportatrices.

L’or a perdu 1,4% suite à la remontée du dollar. Les métaux de base ont dans l’ensemble fortement reculé : zinc (-5,1%), nickel (-3,9%), aluminium (-3,4%) et cuivre (-2,6%). Le pétrole a abandonné 4,4%, impacté par la baisse de la demande et des dépenses de consommation. Le gaz naturel progresse en revanche de 5,4%, à l’approche de la saison hivernale. Les produits agricoles ont affiché des performances négatives : blé (-9,8%), maïs (-8%), cacao (-2%), sucre (-1,4%) et café (-1,2%).

Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

La SEC vient d’embaucher un second spécialiste des hedge funds, Richard Bookstaber, un ancien de Och Ziff et également ancien directeur de la gestion des risques de Moore Capital Management. Cette annonce fait suite à celle de l’embauche de Norm Champ, le directeur juridique et « compliance officer » de Chilton Investment Co.

Freddie Mac et Fannie Mae ont annoncé des pertes respectives de 5 et 19 milliards de dollars lors du 3ème trimestre. Les deux agences de refinancement hypothécaires devraient demander une aide supplémentaire à l’Etat américain (15 milliards pour Fannie Mae).

Goldman Sachs et Berkshire Hathaway souhaitent s’associer pour le rachat de 3 milliards $ de crédit d’impôts auprès de Fannie Mae.

Les agences de notation et le gouvernement britannique estiment le coût du sauvetage des banques britanniques à près de 50 milliards £.

Le rehausseur de crédit Ambac a affiché un bénéfice supérieur à 2 milliards $ au 3ème trimestre.

La Société Générale a remboursé à l’Etat les 3,4 milliards € correspondant à son apport.

La banque UCB vient de faire faillite, il s’agit de la quatrième plus importante faillite bancaire américaine.

Sumitomo Trust et Chuo Mitsui Trust ont annoncé leur rapprochement qui devrait intervenir en 2011-2012 et les placer au 5ème rang des banques japonaises.

La filiale de gestion alternative de Citigroup va changer de nom et s’appeler Citi Capital Advisors.

La Banque d’Angleterre a relevé de 25 milliards £ son plan de rachats d’actifs.

Les banques françaises ont adopté une règle qui aboutit à un versement des bonus pour moitié sur trois ans et pour moitié sous forme d’actions.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Lundi 16 Novembre 2009
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies