Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 09-03-2010


Indicateurs de marché : semaine du 22 au 26 Février 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
Les nouvelles économiques sont demeurées mixtes avec l’annonce de Bernanke selon laquelle les taux devraient rester bas pendant une période indéterminée et que des mesures ne seraient prises que suite à une amélioration de l’économie. Le chômage est une des mesures citées par Bernanke qui s’attend à un lent reflux (6,5%-7,5%, fin 2012). Les commandes de biens durables ont connu une progression très supérieure aux attentes, s’affichant à + 3% en janvier, alors que les ventes de logements ont baissé à l’instar des indices de confiance des consommateurs. La Banque d’Angleterre a mis en garde contre l’absence de réforme financière d’importance dans un climat de méfiance lié à la crise grecque et à un indice allemand IFO en berne. Au Japon, la production industrielle et les ventes au détail ont progressé, l’économie affichant une croissance de 4,6% au dernier trimestre 2009.

Le yen a progressé sur la semaine, suite à des données économiques peu satisfaisantes en provenance des Etats-Unis qui ont entraîné une fuite des actifs risqués qui ont bénéficié à la devise japonaise. L’euro, malgré les problèmes de la dette grecque a bénéficié des mesures prises et du plan d’austérité mis en place, alors que la livre sterling a subi la faiblesse de l’économie britannique.
Sur la semaine, le dollar a ainsi progressé de 1,5% face à la livre sterling et baissé de 0,1% face à l’euro et de 0,2% face au franc suisse. Il a en revanche progressé de 1,2% face au dollar canadien et de 0,4% face au dollar australien.

Les rendements des obligations d’Etat ont subi une baisse, du fait de la baisse de la confiance et des ventes de logement aux Etats-Unis, de la faiblesse de l’économie anglaise et de la crise grecque. Le rendement du Gilt, du 10 ans américain et du Bund a perdu respectivement 25pbs, 19pbs et 19pbs, alors que celui du JGB faiblissait de 3pbs.

Hormis une accalmie au Japon, les raisons exposées ci-dessus ont conduit à une baisse des indices actions, notamment en Europe compte tenu de la situation en Grèce et de la baisse de confiance constatée en Allemagne. Le Nasdaq, le S&P, et l’EuroStoxx ont chuté respectivement de 07%, 0,4%, et 2,3%, alors que le Nikkei était inchangé.

Le prix des matières premières a dans l’ensemble perdu du terrain. Le gaz naturel a chuté de 4,6%, suite à des températures estimées douces et peu propices à une hausse de la demande aux Etats-Unis, le pétrole a baissé légèrement, sur fond de craintes d’une reprise mondiale fragile. L’or a perdu 0,2% face à un dollar qui s’apprécie. Hormis le nickel en hausse de 2,1%, les métaux de base ont perdu du terrain : cuivre : -3,3%, zinc : -7,4%, aluminium : -0,3%. Les autres matières premières ou produits agricoles ont affiché des performances mitigées. Le blé, le maïs et le coton ont progressé respectivement de 3,4%, 5% et 4,9%, alors que le café, le cacao et le sucre ont chuté respectivement de 4,2%, 5,8% et 10%.


Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

AIG vient de vendre sa filiale American Life Insurance à Metlife pour 15,5 milliards $.

Bank of NY Mellon vient d’acheter BHF Asset Servicing à BHF Bank et Sal Oppenheim pour 253 millions €.




La Commission Européenne est prête à étudier la mise en place d’un Fonds Monétaire Européen.

La FDIC tente de convaincre les 100 fonds de pension publics dont les actifs dépassent 2,4 trillions de venir en aide aux banques en difficulté. On rappelle que 140 établissements ont été fermés en 2009 et que ce nombre devrait être plus important en 2010.

Le London Stock Exchange vient de céder 9% de ses parts dans la plateforme Turquoise à Barclays, Cazenove, JP Morgan et Nomura.

Le groupe Nasdaq OMX vient d’acheter la North American Energy Credit & Clearing, une chambre de compensation spécialisée dans le gaz naturel et l’électricité négociée de gré à gré.

Le gouvernement allemand réfléchit à la mise en place d’une taxe sur les banques via l’alimentation d’un fonds de stabilisation.

Deutsche Bank serait sur le point de fermer l’activité de banque d’investissement de Sal Oppenheim.

La Shanghai Pudong Development Bank serait en négociation avec China Mobile afin de lever des capitaux et de renforcer ses ratios de fonds propres.

Le CME vient de signer un partenariat stratégique et un partenariat de transmission d’ordre sur les dérivés avec la BMV (Bolsa Mexicana de Valores).

Selon Pensions & Investments, les principaux gérants de hedge funds dans le monde sont : JP Morgan : 53,5 milliards $, Bridgewater Associates : 43,6 milliards $, Paulson & Co Inc : 32 milliards $, Brevan Howard et Soros : 27 milliards $, Man Group : 25,2 milliards $, Och Ziff Capital Management : 23,1 milliards $, DE Shaw : 23 milliards $, BlackRock : 21 milliards $, Farallon : 20,7 milliards et Baupost Group : 20 milliards $.
Goldman Sachs, Renaissance Technologies, Citadel et Barclays Global Investors récemment acquis par BlackRock ne font plus partie du top 10.

Barclays Capital cherche à recouvrir 15 millions $ auprès de DE Shaw, suite à la garantie apportée par le fonds sur un prêt hypothécaire qui a fait défaut. Le fonds vient récemment d’ouvrir des bureaux à Shanghai et à Tokyo.

Le fonds de pension américain Chicago Policemen’s Annuity & Benefit Fund souhaite investir 5% de ses actifs dans la stratégie global macro via un hedge fund ou un fonds de hedge funds.

Brevan Howard a décidé de fermer son fonds UCITS III, faute d’avoir levé suffisamment d’actifs.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Lundi 15 Mars 2010
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies