Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 08-06-2010


Indicateurs de marché : semaine du 21 au 28 mai 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
Les marches ont été une nouvelle fois volatils, impactés par les craintes sur la dette souveraine grecque mais également européenne, suite à la dégradation de la note de l’Espagne par l’agence de notation Fitch. Le renforcement des tensions entre la Corée du Nord et du Sud a accru un peu plus la volatilité du marché. Les statistiques publiées cette semaine se sont plutôt concentrées outre-Atlantique. Le secteur manufacturier américain continue de porter la croissance avec des commandes de biens durables en progression de 2,9% sur le mois d’avril. Ce chiffre est en grande partie imputable aux bons résultats dans le secteur aéronautique. Par ailleurs, l’indice de confiance des consommateurs s’est affiché en hausse pour le troisième mois consécutif. La croissance du premier trimestre 2010 a été légèrement révisée à la baisse passant de 3,2% à 3%.

L’euro a de nouveau souffert sur la semaine, alors que les valeurs liées aux matières premières se sont bien comportées. Les spéculations sur un possible relèvement des taux directeurs au Canada et en Australie ont joué un rôle bénéfique pour ces devises. Le dollar a progressé de 2,4% face à l’euro et de 0,2% face au yen, mais cède 0,4% face à la livre sterling. Le billet vert perd également 1,8% face au dollar australien et 0,5% face au dollar canadien.

Les rendements se sont détendus aux Etats-Unis, suite aux bons chiffres macro-économiques. Le rendement des obligations à 30 ans et celui à 10 ans a progressé de respectivement 11pbs et 7pbs. Le rendement du Gilt a gagné 2pbs. En revanche, le rendement du Bund et du JGB est resté inchangé.

Les marchés d’actions ont affiché des performances disparates. L’EuroStoxx (+1,6%), le Nasdaq (+1,3%) et le S&P (+0,2%) sont en progression, alors que le Dow Jones (-0,6%) et le Nikkei
(-0,2%) sont en léger recul.

Les matières premières ont également affiché des performances contrastées. L’aluminium cède 0,7%, suite à des craintes de ralentissement de la demande chinoise. Le cuivre a progressé de 1,1%, du fait des stocks en baisse et le zinc gagne 2,1%. L’or a bondi de 3,1% jouant à plein son rôle de valeur refuge. Le pétrole (+5,1%) et le gaz naturel (+7,6%) ont fortement progressé, suite à des anticipations de hausse de la demande et à une saison des ouragans qui s’annonce des plus redoutable pour cette année. Le sucre (-9,3%), le coton (-3,5%), le blé (-3%) et le maïs (-2,7%) sont tous dans le rouge. En revanche, le cacao (+2,4%) et le café (+1,4%) sont en progression.


Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

BBVA vient d’estimer à 50 milliards € le coût de la restructuration des caisses d’épargne espagnoles. Standard & Poor’s l’avait estimé à 35 milliards €.

Countrywide a été condamnée à une amende de 108 millions $ par la FTC (Federal Trade Commission), en raison d’une facturation excessive à l’encontre de propriétaires immobiliers en difficulté.

La Banque Européenne d’Investissement va gérer le fonds de stabilisation de l’euro (FSEF : Facilité Européenne de Stabilité Financière). Celui-ci devrait disposer d’une enveloppe de 440 milliards € et devrait fonctionner via l’octroi de garanties ou d’émissions garanties par les seize pays européens. Les ministres de l’Eurogroupe décideront de la mobilisation des garanties à l’unanimité.

La SNCF a vu sa note AAA dégradée à AA+ par Standard & Poor’s.

Les parlementaires français vont examiner cette semaine la possible interdiction de ventes à découvert à nu sur les CDS.

JP Morgan s’est vue infligée une amende de plus de 33 millions de livres par la FSA. Celle-ci lui reproche de ne pas avoir placé sur des comptes séparés les avoirs de ses clients intervenant sur les futures et les options.

Citigroup va restructurer Citi Financial, sa filiale de prêts aux particuliers en fermant près de 18% de ses agences avant de la vendre.

La FSA va mener une enquête sur Guillaume Rambourg, le gérant de Gartmore qui avait été suspendu par sa firme pour violation de règles internes avant d’être réintégré comme analyste.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Jeudi 10 Juin 2010
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies