Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 03-11-2009


Indicateurs de marché : semaine du 16 au 23 octobre 2009



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
Aux Etats-Unis, les prix à la production ont baissé de 0,6% sur le mois de septembre. Hors alimentation et matières premières, l’indice a diminué de 0,1%, impacté par le recul des prix dans l’informatique et les équipementiers automobiles. Sur un an glissant, l’indice des prix est en baisse de 4,7%, mais progresse de 1,8% hors alimentation et matières premières. L’indice économique du « Conference Board » a progressé de 1% en septembre, donnant une certaine crédibilité à la reprise. En Europe, l’indice IFO reflétant le climat des affaires en Allemagne, s’est légèrement apprécié en octobre, touchant son plus haut niveau sur l’année. Au Royaume-Uni, les chiffres sur la croissance au troisième trimestre ont déçu, reculant de 0,4% pour le sixième mois consécutif. Par ailleurs, la Banque d’Angleterre a, laissé son principal taux directeur inchangé à 0,5%, et maintenu son programme de « quantitative easing » à 175 milliards de livres. En Chine, le PIB a progressé de 8,9% sur le troisième trimestre tandis que les prix à la consommation ont reculé de 0,8%.
Sur le marché des devises, la livre sterling a souffert des mauvais chiffres du PIB et recule de 0,3% face au dollar. Le yen est également en repli (-1,3%), suite aux projections déflationnistes de la banque du Japon pour 2011. Le dollar progresse également de 1,6% face au dollar canadien mais recule à nouveau face à l’euro (-0,7%).

Le rendement du JGB, du 10 ans américain, du Bund et du Gilt a gagné respectivement 5pbs, 6pbs, 7pbs et 7pbs sur la semaine.

Les marchés actions ont été dans l’ensemble indécis, variant au gré des statistiques et des résultats de sociétés. L’EuroStoxx (-0,3%), le Nasdaq (-0,1%), le Dow Jones (-0,2%) et le S&P (-0,8%) sont en recul, alors que le Nikkei progresse légèrement (+0,3%).

L’or s’est légèrement apprécié (+0,5%), profitant du recul des actions et des performances mitigées du dollar. Les métaux de base ont dans l’ensemble progressé : nickel (+1,7%), aluminium (+4,1%), cuivre (+6,8%) et zinc (+11,2%). Le pétrole a gagné 2,5%, suite à des stocks d’essence en baisse. Les produits agricoles ont affiché des performances disparates : le café (-4%), le sucre (-3,7%), et le coton (-1,2%) sont dans le rouge, alors que le blé (+9,8%), le maïs (+6,9%) et le cacao (+2,8%) progressent.

Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

La faillite de la holding de CIT constitue la 5ème faillite la plus importante en terme d’actifs d’un établissement américain (71 milliards $) après celle de Lehman, Washington Mutual, WorldCom et General Motors. Cette faillite organisée de l’établissement prêteur des PME américaines devrait permettre une restructuration de sa dette et sa réduction de 10 milliards $.

L’Etat américain pourrait à nouveau venir au secours de GMAC qui bénéficie depuis l’automne dernier du statut bancaire.

Commerzbank vient d’annoncer une perte de 1 milliard € au 3ème trimestre, principalement due à l’impact de la restructuration de Dresdner dans ses comptes.

RBS (Royal Bank of Scotland) a annoncé 3 700 suppressions d’emplois au Royaume Uni.



Le gouvernement britannique voudrait modifier le paysage bancaire et favoriser la création de trois nouvelles banques de dépôt issues de Northern Rock, Lloyds, et RBS.

Lloyds Banking Group a l’intention de lever 21 milliards £ et vendre 600 de ses agences. A contrario, le gouvernement anglais qui a accru son aide à RBS détient désormais 84% du capital de la banque.

UBS a affiché une perte de 564 millions FS au 3ème trimestre contre 1,4 milliard le trimestre précédent.

La caisse d’épargne espagnole, Caja Castilla La Mancha vient de recevoir deux offres de reprise.

Le régulateur des compagnies d’assurance européennes va soumettre 30 sociétés à des tests de résistance selon trois scenarii centrés autour de la dernière crise financière, d’une crise encore plus sévère ou d’une remontée de l’inflation et des taux d’intérêts.

Les gouvernements belge, français et luxembourgeois ont reçu l’accord de la commission européenne pour prolonger leurs garanties à Dexia jusqu’à février 2010.

Le hedge fund Tyrus Capital qui vient d’être lancé par Tony Chedraoui, un ancien de Deephaven Capital, vient de récolter 800 millions $ lors de la première souscription.

L’ancien dirigeant de Citadel en Asie, Nick Taylor vient de lancer un fonds événementiel, le Serigan Master Fund avec environ 220 millions $ et le support de Blackstone.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Jeudi 5 Novembre 2009
Notez





Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News




LE TRESORIER