Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 02-03-2010


Indicateurs de marché : semaine du 12 au 19 Février 2010



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
La Réserve Fédérale a quelque peu surpris les marchés en augmentant son taux de refinancement de 25pbs à 0,75%. Dans l’ensemble, les investisseurs ont davantage considéré cette décision comme une normalisation plutôt qu’un durcissement de la politique monétaire américaine. La production industrielle a progressé de 0,9% en janvier avec des gains, notamment dans le secteur automobile. Sur le front de l’immobilier, les nouvelles constructions ont rebondi en janvier mais les demandes de permis de construire sont en diminution. Cela laisse présager encore quelques mois difficiles. Les prix à la production ont légèrement augmenté en raison de la hausse des prix énergétiques. Les prix à la consommation sont en revanche restés stables. Au Royaume-Uni, les ventes de détails se sont inscrites en baisse, alors que la progression du taux de chômage se poursuit. En Asie, les banques centrales du Japon et de l’Australie ont maintenu leur principal taux directeur inchangé à respectivement 0,1% et 3,75%.

La livre sterling a particulièrement souffert cette semaine, suite à des chiffres macroéconomiques décevants. Les craintes sur la dette souveraine de certains pays européens continuent de peser sur l’euro tout en s’estompant légèrement. Sur la semaine, le dollar a ainsi progressé de 1,7% face au yen, de 1,5% face à la livre sterling et de 0,1% face à l’euro. Il cède en revanche 1,2% face au dollar australien et 1,1% face au dollar canadien.

Le rendement du Bund, du 10 ans américain et du Gilt a progressé de respectivement 7pbs, 10pbs et 12pbs, alors que celui du JGB reculait sensiblement de 1pb.

Les indices actions ont rebondi cette semaine, poussés par de bons chiffres économiques et par les résultats positifs de certaines sociétés comme Merk, Barclays, Deere et Procter & Gamble. Le Nasdaq (+2,8%), le S&P (+3,1%), l’EuroStoxx (+4,5%) et le Nikkei (+0,3%) sont tous dans le vert.

Le prix des matières premières s’est dans l’ensemble bien comporté, bénéficiant de signes de reprise de l’économie mondiale et d’augmentation de la demande. L’or a gagné 2,9% profitant d’une demande de couverture accrue. Les métaux de base sont tous largement dans le vert: nickel (+11,3%), cuivre (+9,1%), zinc (+8,3%) et aluminium (+4,5%). Le pétrole a également progressé de 7,7%. Le gaz naturel en revanche cède 7,8%, suite à une remontée des températures. Les matières agricoles sont globalement en hausse à l’exception du sucre (-0,6%) et du maïs (-0,4%). Le coton avance de 5,9%, touchant un plus haut de 19 mois, alors que le café (+1,5%), le blé (+0,7%) et le cacao (+0,2%) progressent plus raisonnablement.


Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

La Commission Européenne lance une consultation sur la réforme des fonds propres des banques qui devront satisfaire à deux ratios de liquidité et à des stress scenarii à 30 jours et à 1 an. Elle se penchera aussi sur la création d’un ratio de levier, sur les risques systémiques et de contrepartie.

AIG a subi une perte de 8,9 milliards $ lors du dernier trimestre 2009 et de 10,9 milliards $ en 2009. La vente de sa filiale asiatique AIA à Prudential pour 35,5 milliards $ lui permettra de rembourser 25 milliards $ à la Fed. Prudential fera appel à certains fonds souverains singapourien ou chinois pour financer cette acquisition.

Axa a annoncé un bénéfice net de 3,6 milliards € en 2009, Société Générale de 678 millions €, et BNP Paribas de 5,8 milliards €.

HSBC a subi une perte de 5,2 milliards € en 2009 et Commerzbank de 4,5 milliards €.

Fannie Mae a subi une perte de 16,3 milliards $ au 4ème trimestre 2009 et de 74 milliards $ sur 2009 et pourrait solliciter une nouvelle aide du Trésor américain. La perte de Freddie Mac s’élève elle à 6,5 milliards $ sur le 4ème trimestre et 21,6 milliards $ sur 2009. Les pertes combinées des deux agences atteignent près de 96 milliards $.

La FDIC a annoncé la fermeture de la 22ème banque depuis le début 2010. L’établissement a provisionné 17,8 milliards $ supplémentaires lors du 4ème trimestre 2009, face au nombre grandissant d’établissements à risque (702).

La ministre de l’économie française s’est déclarée en faveur d’une réglementation très stricte des CDS souverains, voire pour leur interdiction.

S&P & Moody’s pourraient dégrader la Grèce si son plan budgétaire ne convainc pas. Fitch a dégradé la note des quatre principales banques grecques (Alpha Bank, Efg Eurobank Ergasias, National Bank of Greece et Piraeus Bank).

La Fed a démarré une enquête sur le rôle de Goldman Sachs dans la crise grecque et la dissimulation de son déficit, ainsi que sur l’utilisation des CDS.

La Fed va émettre des Bons du Trésor (200 milliards $ environ) via le Supplementary Financing Program sans créer de monnaie afin d’alléger son bilan.

Les pays islamiques viennent de mettre en place avec l’ISDA un contrat de couverture conforme à la charia.

Selon un récent sondage, les islandais qui doivent se prononcer par referendum sur le remboursement au Royaume-Uni et aux Pays-Bas de la dette de 3,5 milliards € de dette de la banque en ligne Icesave, semblent s’y opposer à 74%.

MSCI vient de racheter RiskMetrics, un consultant de gestion de risques, d’analyse financière et de gouvernance d’entreprise pour 1,55 milliard $.

Ramius et le Cowen Group vont lancer une plateforme de comptes gérés qui sera dirigée par William Marr, un ancien de Merrill Lynch.

L’Autriche envisage de soumettre les banques à un impôt qui pourrait être de 7 à 10pbs du bilan. On se rappelle que l’Etat avait nationalisé deux établissements (Hypo Group Alpe Adria et Kommunalkredit) et avait mobilisé 100 milliards €.

Selon une étude récente, la FSA a conclu que les hedge funds n’ont pas fait courir de risques systémiques.

Citigroup serait en négociations avancées avec Skygroup pour la vente de son activité de gestion alternative.

Moore Capital et Brevan Howard ont démenti avoir spéculé sur la dette grecque.

Le Congressionnal Oversight Panel, une émanation du congrès américain estime que le taux de défaut de l’immobilier commercial américain pourrait entraîner des pertes de 200 à 300 milliards $ pour les banques à compter de 2011.

Le LME a lancé des contrats à terme de maturité trois mois sur le cobalt et le molybdène.

La SEC a interdit les ventes à découvert dès lors qu’un titre chute de plus de 10% durant une séance. Cette nouvelle règle sera applicable dans 8 mois.

L’OICV a envoyé aux régulateurs nationaux un cadre doté de 11 rubriques à renseigner (exposition acheteuse et vendeuse, exposition géographique et par classe d’actifs, liquidité, outils de contrôle des risques, rotation du portefeuille…) concernant la gestion alternative.

L’Etat du Connecticut réfléchit à une réglementation des hedge funds visant à divulguer tout conflit d’intérêt potentiel entre investisseurs et gérants.

Le fonds de pension de l’Etat du Vermont souhaite allouer des actifs à des fonds de hedge funds multi stratégies et d’autres investis sur les taux.

King Street va fermer son hedge fund phare dont les actifs ont atteint 19,2 milliards $.

John Paulson réfléchit au lancement d’un produit listé sur la bourse de Toronto qui répliquerait la performance de ses hedge funds et destiné au marché canadien des particuliers.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Lundi 8 Mars 2010
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies