Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 01-06-2010


Indicateurs de marché : semaine du 14 au 21 mai 2010



Richcourt Fund Advisors - Commentaire hebdomadaire 01-06-2010
La semaine a été particulièrement volatile, compte tenu de la baisse de confiance dans le plan de sauvetage grec, des craintes que font peser les mesures d’austérité sur la croissance européenne et de l’incertitude en matière de réglementation financière. Aux Etats-Unis, le secteur manufacturier a continué de bien se comporter même si les nouvelles commandes ont connu une baisse. Les constructions de logement ont progressé de 5,8% en avril, alors que les demandes de permis de construire ont chuté de 11,5%. L’indice des indicateurs économiques du Conference Board a baissé de 0,1% en avril. En Europe, les marchés ont été sans grande réaction à l’annonce de la contribution allemande au plan de sauvetage grec. L’Allemagne prenait également la décision unilatérale d’interdire les ventes à découvert d’instruments financiers et de dérivés. La nouvelle a été mal interprétée par les marchés financiers du fait de son caractère imprévisible. Par ailleurs, la Banque du Japon a gardé ses taux inchangés à +0,1% comme attendu face aux chiffres de la croissance au cours du 1er trimestre qui étaient inférieurs aux prévisions. La Banque Centrale australienne augmentait ses taux à 4,5%.

L’euro a atteint un plus bas niveau de quatre ans contre le dollar avant de rebondir aidé en cela par les achats de plusieurs banques centrales. Les devises liées aux matières premières ont perdu du terrain, face aux mesures de resserrement du crédit prises par la Chine et à leur possible impact sur la croissance mondiale. Le dollar a perdu 2,7% face au yen et 1,7% contre l’euro. Il s’appréciait de 0,5% face à la livre sterling, 1,4% face au franc suisse, 2,3% face au dollar canadien, 4,1% face au rand sud-africain et 6,5% face au dollar australien.

Le phénomène de « flight to quality » a joué à plein la semaine dernière et le rendement des obligations a chuté. Aux Etats-Unis, le rendement des obligations a décliné dans un environnement de baisse des marchés actions et de statistiques sur l’emploi et sur les prix décevantes. Le rendement du 30 ans américain baissait de 19pbs, celui du dix ans américain perdait 17bp, le Bund 20pbs, le Guilt 23pbs et le JGB 4pbs.

Les marchés d’actions ont chuté aidés en cela par des craintes liées à la croissance mondiale, des données économiques peu encourageantes aux Etats-Unis (dette hypothécaire et chômage) et les décisions de l’Allemagne en matière de réglementation financière. Le S&P et le Nasdaq perdaient respectivement de 4,2% et 5%, l’EuroStoxx 2,3%, et le Nikkei 6,5%.

Les matières premières ont affiché des performances contrastées. Les métaux et l’énergie ont dans l’ensemble gagné du terrain lorsque les produits agricoles et autres matières premières progressaient. L’or perdait +4,2%, le cuivre et le nickel perdaient 0,9%, l’aluminium 2,3% et le zinc 7,6%. Le pétrole et le gaz naturel chutaient respectivement de 2,2% et 6,4%, suite aux craintes d’un possible essoufflement de la croissance. Hormis le café, en baisse de 1,4%, le blé et le maïs progressaient respectivement de 1,8% et 3,4%, le coton de 2,8%, le cacao de 3,4% et le sucre de 10,8%, suite aux émeutes en Thaïlande, second exportateur mondial et les craintes que celles-ci font peser sur l’approvisionnement mondial.

Actualités, industrie de la gestion alternative et crise financière

En France, le projet de loi sur la réglementation bancaire et financière est débattu début juin à la Chambre des Députés. Il prévoit notamment la création d’un conseil de régulation financière et du risque systémique, l’enregistrement des agences de notation auprès de l’AMF, le renforcement du pouvoir de sanction de l’AMF ainsi qu’un pouvoir étendu au marché des dérivés (CDS) et une transparence accrue sur les ventes à découvert.

La Caixa, première caisse d’épargne espagnole va prendre le contrôle de Caixa Girona, le No 2 du secteur, qui elle-même devrait prendre dans son giron cinq autres caisses de plus petite taille, via la création d’un holding bancaire.

La SEC étudie la mise en place d’un suivi des marchés américains en temps réel.

Le trésor américain devrait vendre environ pour 1,5 milliard $ d’actions de Citigroup.

Les représentants de Lehman Brothers ont intenté une action en justice à l’encontre de JP Morgan, indiquant que la banque a précipité sa chute en exigeant des garanties très importantes lors de la période ayant précédé sa chute.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Lundi 7 Juin 2010
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite




Cryptocurrencies



Finyear - Daily News