Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Responsabilité sociétale et future norme ISO 26000


Où en est-on ? La norme ISO 26000 verra le jour en septembre 2010.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
La norme ISO 26000 aborde 7 questions centrales :
- La gouvernance des organisations
- Les droits de l'Homme
- Les conditions et relations de travail
- L'environnement
- Les bonnes pratiques des affaires - y compris la lutte contre la corruption
- Les questions relatives aux consommateurs
- L'engagement sociétal

C'est à Québec que s'est tenue la 7ème réunion internationale autour de l'élaboration de la future norme sur de la responsabilité sociétale, l'ISO 26000. 92 Etats contribuent à ce travail initié en 2005. Les participants ont statué sur le projet de texte de cette norme, texte qui a été approuvé par une large majorité. Sa publication est prévue pour septembre 2010.

Après 4 ans de débats et 7 réunions internationales, la future norme ISO 26000 entre dans l'une des dernières phases de son élaboration. 92 pays (dont 18 pays francophones) et 40 organisations internationales telles que l'Organisation Internationale du Travail, le Pacte Mondial, l'OCDE, la global Reporting initiative (GRI), participent activement au développement de cette norme, la première définissant le concept de responsabilité sociétale. La mobilisation autour de ce projet est croissante : en 2005, une quarantaine de pays participait aux travaux de l'ISO 26000. Ce nombre a plus que doublé.

Fin mai, à Québec, il s'agissait de revoir le texte à la lueur des commentaires afin d'améliorer le niveau de soutien au projet. Une grande partie des échanges a porté sur l'utilisation de la norme et la préparation à sa publication. Des réseaux d'expertise se mobilisent pour faciliter l'appropriation de la future ISO 26000 par les différentes parties prenantes et son déploiement. Lors de cette même réunion, l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a confirmé que l'ISO 26000, considérée comme une norme de lignes directrices et non d'exigences, ne pouvait ni favoriser le protectionnisme d'un Etat, ni bloquer des échanges commerciaux, craintes qui avaient notamment été exprimées par les Américains ou les Chinois.

En chantier depuis 2005, la norme ISO 26000 verra le jour en septembre 2010.
Elle a pour objectif de définir et de clarifier le concept de responsabilité sociétale et de le rendre applicable à tout type d'organisation (entreprises, collectivités territoriales, associations...) quelle que soit sa taille ou sa localisation. L'ISO 26 000 est élaborée au sein de l'ISO, l'Organisation internationale de normalisation par plus de 500 experts représentants 92 pays.

Didier Gauthier, Président de la commission « Responsabilité sociétale » d'AFNOR précise : « La crise actuelle fait de la Responsabilité Sociétale un enjeu majeur. Outil de progrès, partagée et respectée par le plus grand nombre, elle permettra de replacer l'Homme au centre des débats. »

AFNOR, membre de l'ISO, organise pour la France, la consultation des différents acteurs:
représentants du gouvernement, de l'industrie, des travailleurs, des consommateurs, des ONG et des chercheurs, enseignants et consultants. L'ensemble de ces acteurs s'est exprimé en faveur du texte actuel du projet ISO 26000.

Pour en savoir plus sur l'ISO 26 000 : groupe afnor et ISO
www.afnor.org

AFNOR est un groupe international de services, organisé autour de 4 grands domaines de compétence : la normalisation, la certification, l'édition et la formation. Opérateur dans le domaine de la qualité et du management pour les systèmes, les services, les produits et les compétences, le Groupe AFNOR offre aux acteurs socio-économiques, des outils pratiques, concrets et reconnus leurs permettant de s'inscrire de manière visible et durable sur l'échiquier mondial.

Laurent Leloup

Mercredi 17 Juin 2009
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par catelin le 18/06/2009 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bigre quel plan de charge pavé de bonnes intentions programmées en décisions.
Pourrions-nous en savoir un peu plus ? Les entreprises concernées tant en effectfs, qu'en incidences sur les éventuelles implantations à l'étranger et les contrats de sous-traitance ? Le check list de cette norme ISO 26000 ? La mise en place ? Les informations et formations préalables pour consultants et entreprise ?
J'ai pu constater par le passé les dérapages des normes ISO, comme le non-respect des opérations de désamiantage.


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News