Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



Reports d'échéances de prêts : près de 10 000 demandes par jour pendant la crise sanitaire


Une étude récente a été menée afin d'analyser la capacité des Français à rembourser leurs crédits à la consommation durant la crise sanitaire. Avec les conséquences financières de l’épidémie, l'étude a montré que le nombre d'impayés a considérablement augmenté. Ce phénomène fait grandir l’intérêt envers le rachat de crédit.



Un nombre de demandes inédit de reports d'échéances de prêts à la consommation

Pendant la crise sanitaire, la demande de reports d'échéances de prêts est passée d'une centaine par jour à plus de 10 000. En effet, le nombre d'emprunteurs qui n'étaient pas en capacité de payer les mensualités de leurs crédits à la consommation a considérablement augmenté ces derniers mois.

Ce phénomène s'explique, notamment, à travers une forte baisse des revenus des ménages entre le 2e trimestre 2020 et le 2e trimestre 2019. En effet, la baisse globale des revenus est estimée à hauteur de 10,4 %. Également, les organismes financiers ont mis en place des politiques adaptées dans le but de faciliter les reports d'échéances pour limiter les impayés. Toutefois, cette pratique présente un inconvénient étant donné qu'elle engendre un supplément d’intérêts.

Le rachat de crédit : une alternative pérenne en hausse

Pour les emprunteurs qui n'arrivent pas à couvrir les mensualités de leurs crédits ou qui accumulent les dettes, le rachat de crédit devient une véritable alternative pérenne. En effet, le rachat de crédit, aussi appelé le regroupement de prêts est une pratique en hausse qui permet de regrouper tous les crédits en un seul.

Il est vrai qu'avec un rachat de crédit, le nouveau capital emprunté est remboursé sur une durée plus longue et de cette façon le montant de la mensualité est moindre. Le regroupement de prêts permet de diminuer l'échéance, généralement, de 30 % à 60 %. Cela permet donc à l'emprunteur une meilleure gestion de son budget étant donné que ses mensualités sont nettement diminuées. De ce fait, il pourra faire face aux difficultés financières et limiter ses demandes de reports d'échéances de prêts qui engendrent des suppléments d’intérêts. Avant de se lancer dans un rachat de crédit, il est possible d'avoir recours à un simulateur en ligne qui vous permettra, instantanément, de connaître le montant qui pourra potentiellement être économisé sur les mensualités.

L'augmentation fulgurante du nombre de comptes à risques

Lorsqu'un emprunteur fait face à des difficultés financières, il peut se retrouver dans l'incapacité totale de payer les mensualités de son crédit même avec un report d'échéance. Un emprunteur qui a un rejet de prélèvement, une pause dans le remboursement d'une échéance ou un défaut de paiement est automatiquement considéré comme étant à risque.

L'étude a montré que, du fait de la crise sanitaire, le nombre de comptes à risques a été multiplié par 3 pendant la période de confinement et même par 4 en mai et en juin. Ce phénomène est très alarmant étant donné que les impayés génèrent des frais élevés et donc un risque de surendettement pour l'emprunteur.

Les solutions de rachat de crédit

Il est possible d'avoir recours à un regroupement de prêts à la consommation ou immobilier. Le regroupement de crédit à la consommation est soumis aux dispositions relatives aux crédits à la consommation même si son montant total dépasse les 75 000 €. En ce qui concerne le rachat de prêt immobilier, celui-ci est soumis au Code de la consommation qui régit les prêts immobiliers même si le montant total est inférieur à 75 000 €. Il faut savoir également que si un rachat contient des prêts immobiliers dont la part est inférieure à 60 % du montant total groupé, le nouveau contrat relève des dispositions des crédits à la consommation.

Toutefois, le regroupement de prêts est soumis aux règles relatives au TAEG, qu'il soit composé de prêts immobiliers, de crédits à la consommation ou des deux types. Le taux du nouveau contrat sera soumis à la législation sur l'usure en fonction du type de rachat.

Quelles sont les étapes de cette démarche ?

Dans un premier temps, il est indispensable de comparer les éléments du rachat de crédit comme le coût total, les frais de dossiers, la future mensualité, la durée de remboursement, le taux ainsi que les assurances. Ensuite il faudra faire une demande et établir le dossier de banque qui réunira toutes les pièces nécessaires pour que l'organisme puisse traiter votre demande. Si l'organisme financier accepte votre demande de regroupement de prêts, les deux parties doivent signer le nouveau contrat afin de débloquer les fonds. Ce processus peut s'avérer être fastidieux et c'est pour cette raison que de plus en plus de professionnels agissent comme intermédiaire entre l'emprunteur et la banque.

Optimiser les conditions d'un rachat de crédit

L'organisme financier va étudier le dossier de façon à présenter une offre de financement en fonction du profil de l'emprunteur et du potentiel risque qui est calculé. Le critère primordial est le taux d'endettement, après l'opération, qui est calculé. Ce taux est accepté jusqu'à 40 % ou 45 % sous réserve que le reste à vivre soit acceptable.

D'autres éléments sont également pris en compte comme le nombre de crédits souscrits, l'âge, la situation familiale et professionnelle, le taux d'endettement avant l'opération, le nombre d'incidents de paiement voire d'interdiction... Le reste à vivre, qui représente la somme d'argent disponible après réduction des charges, sera également analysé par rapport à la composition familiale et à la zone géographique.

Quelles sont les garanties à fournir ?

Généralement, dans le cadre d'une opération de regroupement de prêts, l'organisme prêteur demande une garantie à l'emprunteur. Il existe une multitude de garanties pour le financement d'un rachat de crédit à la consommation ou immobilier. En fonction de la situation de l'emprunteur, l'organisme peut demander la cession volontaire sur salaire, la caution solidaire d'une personne physique ou d'une société, le nantissement de contrats d’épargne ou encore les garanties hypothécaires. Ces garanties sont, en général, les principales utilisées lors d'un rachat de crédit.

Le rachat de crédit sans garanties est bien évidemment possible. Toutefois, cette possibilité est établie selon l'appréciation de l'organisme prêteur. En effet, les emprunteurs qui présentent un profil attractif en termes de patrimoine et de niveau de revenus pourront prétendre à un regroupement de prêts sans garanties.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Jeudi 15 Octobre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos