Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Quels dangers comportent les systèmes comptables défaillants pour les sociétés de gestion ?


Selon Woodbine Associates, auteur d’un livre blanc sur les dangers des systèmes comptables défaillants pour les société de gestion, les systèmes comptables traditionnels engendrent des risques, font grimper les coûts de fonctionnement et retardent le lancement de nouveaux produits.



SimCorp, fournisseur leader de logiciels et de services de gestion d’investissements pour le secteur financier mondial, publie le livre blanc intitulé « Accounting Solutions: Backbone of Investment Management » dont il a confié la rédaction au cabinet Woodbine Associates (1). Ce document étudie en quoi les faiblesses des plates-formes comptables obsolètes compromettent la compétitivité des sociétés de gestion, entraînant des erreurs humaines, des problèmes de violation de conformité, une incapacité à détecter les cas de fraude et des approximations dans l’évaluation des portefeuilles.

Pointant la faillite de Lehman Brothers et de Bear Stearns, le livre blanc affirme que les systèmes comptables traditionnels sont mal équipés pour repérer les opérations risquées et les erreurs d’évaluation. Résultat, les gestionnaires d’investissements ne sont pas toujours en mesure d’ajuster rapidement et précisément leurs positions en réaction à la volatilité des marchés. Le document souligne également l’envolée des coûts engendrée par l’incapacité des systèmes comptables traditionnels à évoluer au rythme des objectifs des gestionnaires de portefeuilles. D’après Matt Samelson, directeur de Woodbine Associates et co-auteur du livre blanc, « ces gestionnaires ne toléreront pas d’attendre 4 à 6 semaines pour que le back-office prenne en charge un nouveau type de fond ou de titre, pas plus que les dirigeants de l’entreprise n’accepteront de retarder leur entrée sur de nouveaux marchés parce que les systèmes en place sont incapables de s’adapter au plan comptable, aux instruments financiers, à la devise et à la réglementation des pays concernés. De plus, les investisseurs sont devenus aujourd’hui extrêmement vigilants quant au risque opérationnel et aux coûts des processus métier et des technologies utilisées qui peuvent se solder par une perte catastrophique. C’est à leurs yeux particulièrement le cas lorsqu’il faut appliquer des procédures ou des solutions manuelles. Et les événements récents n’ont fait qu’accentuer cette vigilance. »

Le livre blanc revient sur l’offensive de la réglementation mondiale, citant notamment les normes Dodd-Frank, IFRS 9, UCITS IV, MiFID II, FATCA et Solvency II, qui va renforcer l’obligation pour les établissements financiers de produire des rapports détaillés sur les actifs qu’ils détiennent et imposer de ce fait encore plus de contraintes à leurs systèmes comptables.

C’est une enquête réalisée récemment par SimCorp auprès des acteurs du secteur qui l’a incité à commander ce nouveau livre blanc. « Lorsque 56 % des sociétés de gestion reconnaissent qu’elles n’ont pas une totale confiance dans leurs systèmes comptables actuels, et que 30 % indiquent qu’elles ne sont pas en mesure de calculer leur exposition en temps réel, on doit absolument se demander pourquoi et quel est l’impact d’une telle situation », affirme David Kubersky, directeur général de SimCorp pour l’Amérique du Nord. « Ce livre blanc vient bousculer le statu quo qui relègue au second plan la prise en charge des opérations comptables et de celles du back-office. Nous espérons mettre ainsi en lumière l’importance de la comptabilité d’investissement et attirer l’attention sur les menaces que des systèmes obsolètes font peser sur les sociétés de gestion, leurs contreparties et le secteur financier dans son ensemble. »

Le livre blanc « Accounting Solutions: Backbone of Investment Management » est disponible en téléchargement depuis le site :
http://www.simcorp.com/Home/Campaignsites/Investment-Accounting-white-paper.aspx

(1) Woodbine associates est une société de consulting et d’études basée aux Etats-Unis, spécialisée sur le marché de la gestion d’investissement, les hedge funds, les différents acteurs du marché notamment les fournisseurs de solutions technologiques.

SimCorp

Vendredi 29 Juin 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News