Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Quel rôle les banques peuvent-elles avoir dans la détection et la prévention du vol d’identité ?


En Europe, les services de lutte contre les fraudes font face à des escroqueries très variées, les plus inquiétantes venant d’Internet, des employés et des créances irrécouvrables. Certes, aucune nouvelle technologie ne peut identifier une activité frauduleuse, mais les derniers progrès dans le domaine des réseaux neuronaux ont permis de faciliter la lutte contre les fraudes, par le biais de plusieurs méthodes. La reconnaissance de schémas par réseau neuronal peut détecter les transactions suspectes ou frauduleuses, et réduire notablement les fraudes, les pertes associées et les faux positifs.



Jean-Michel Schneider chez ACI Worldwide déclare : « Les modes de paiement et les méthodes bancaires sont toujours plus variés, ce qui se traduit par des fraudes de plus en plus sophistiquées. Le service des fraudes doit agir efficacement pour identifier et arrêter les fraudes au plus tôt, avant de subir des pertes importantes ».

« Nous pensons qu'un réseau neuronal personnalisé est l'un des meilleurs moyens pour aider à faire face aux problèmes actuels, en augmentant la détection et en réduisant les faux positifs. La détection des anomalies a considérablement progressé, grâce au développement de méthodes avancées, et il suffit qu'une seule variable d'une transaction soit hors normes pour alerter le réseau neuronal. Cette approche est particulièrement adaptée à la fraude par 'tapis volant', c'est-à-dire quand une transaction en présence de la carte se produit en France, et qu'elle est suivie très peu de temps après par une autre transaction 'valide', mais dans un autre pays ».

« Nous pouvons envisager dans l'avenir des solutions neuronales encore plus sophistiquées qui s'appuieront sur un historique à long terme du client, au lieu des 30 jours qu'utilisent actuellement la plupart des banques pour suivre ses habitudes. En général, le comportement transactionnel d'une personne ne change pas sur le long terme, ce qui permet de détecter la possibilité d'une fraude dans une évolution inhabituelle, même minime ».

Un expert ACI dans le développement des réseaux neuronaux est disponible pour discuter des problèmes évoqués ci-dessus, ainsi que pour présenter plus de détails sur :

  • Le fonctionnement des réseaux neuronaux
  • L'intérêt que présentent les réseaux neuronaux pour les banques, dans la lutte contre les fraudes
  • Les avantages d'un réseau neuronal personnalisé par rapport à une approche généraliste
  • Les récents développements des réseaux neuronaux (comme les modèles multiples ou la détection d'anomalies) ainsi que les plans futurs, comme l'établissement de profils sur le long terme, permettant à une banque de combattre les fraudes dans l'environnement actuel.

Mercredi 28 Février 2007
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News