Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Quatre pièces à découvrir... La sélection théâtre du printemps


La sélection théâtre du printemps - Nous vous proposons quatre pièces de théâtre à découvrir : 2 créations, « la vie sinon rien », d’Antoine Rault, mise en scène par Bruno Abraham-Kremer et « La Cagnotte » d’Eugène Labiche et Alfred Delacour, au Théâtre national de Strasbourg.
Egalement « Minetti », une pièce de Thomas Bernhard mise en scène par André Engel avec Michel Piccoli, et « Vers toi terre promise » de Jean-Claude Grumberg, mise en scène par Charles Tordjman, nommée aux Molières 2009.



Quatre pièces à découvrir... La sélection théâtre du printemps
La vie sinon rien. Pierre, stressé, dévoré par son travail, était en train de passer à côté de sa femme et de ses enfants, à côté de ceux qui l’aiment. Le jour où son médecin lui annonce qu’il a une maladie rare, le ciel lui tombe sur la tête. Ce coup d’arrêt brutal va en fait le conduire vers une métamorphose salutaire. Au fil de scènes comiques et tendres, de conversations avec ses proches et de rencontres inattendues, Pierre change de regard sur la vie et découvre le secret du bonheur.

Antoine Rault a reçu en 2006 le Grand prix « théâtre » de l’Académie française et a été nommé 5 fois aux Molières 2006 pour Le Caïman. Il est aussi à l’affiche actuellement avec Le diable rouge au Théâtre du Montparnasse, qui bénéficie de 7 nominations aux Molières 2009.

Bruno Abraham-Kremer est comédien et metteur en scène. Il dirige le Théâtre de l’Invisible qu’il a créé en 1989. Il a reçu, lors des Molières 2006, le Grand prix spécial du jury théâtre privé pour L'Amérique qu’il avait mis en scène et interprété au Studio des Champs-Elysées.

La vie sinon rien, de Antoine Rault
Mis en scène et interprété par Bruno Abraham-Kremer
Comédie des Champs-Elysées, Paris
A partir du 15 avril



La cagnotte. Des bourgeois de la Ferté-sous-Jouarre décident de dépenser la cagnotte qu'ils ont amassée en jouant aux cartes et de s'offrir une journée à Paris. Les quiproquos s'enchaînent et transforment ce « voyage initiatique », cette odyssée, en réel cauchemar. Comédienne et metteur en scène, Julie Brochen dirige le Théâtre National de Strasbourg et son École supérieure d’art dramatique depuis 2008, après avoir dirigé le Théâtre de l'Aquarium de 2002 à 2008.
Avec La Cagnotte, elle nous fait plonger au cœur d’un univers bouleversé, où le rire est nécessaire et salvateur. Ce spectacle a été fondateur de son travail et des « Compagnons de jeu », compagnie qu'elle dirige depuis quinze ans.

Deux événements autour de cette pièce :
- rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation mardi 5 mai
- journée d études sur le théâtre de Labiche, organisée par l’Université de Strasbourg mercredi 8 avril 2009.

La cagnotte, de Eugène Labiche et Alfred Delacour
Mise en scène Julie Brochen
Avec Les Compagnons de Jeu
Théâtre National de Strasbourg
Du 24 mars au 13 mai



Minetti. Le hall d’un vieil hôtel à Ostende, un soir de 31 décembre. Il neige. Seule dans un canapé, une femme enchaîne les coupes de champagne cul-sec. Entre un vieil homme avec une énorme malle. Il indique au portier qu’il s’appelle Minetti, qu’il est acteur et qu’il a rendez-vous avec le directeur du théâtre de Flensburg afin de jouer Lear. Dans sa valise est rangé le précieux masque de Lear fabriqué par le peintre belge Ensor...

Le théâtre de Thomas Bernhard est peuplé des figures obsédantes de vieux acteurs ou de vieux personnages shakespeariens. Thomas Bernhard avait dédié Le Réformateur à son acteur fétiche, Bernhard Minetti, auquel il a ensuite consacré une pièce, Minetti. L’histoire d’un vieil acteur…
André Engel partage son actualité entre théâtre dramatique et mises en scène d’opéra. Il excelle dans le registre agressif et hargneux de Thomas Bernhard. Il a déjà travaillé avec Michel Piccoli, en réinterprétant et en actualisant dans le grand patronat industriel, un Roi Lear qui fit date en janvier 2006 à l’Odéon. Or c’est ce rôle de Lear que rêve précisément d’interpréter l’acteur Bernhard Minetti dans la pièce qui porte son nom.

Michel Piccoli est surtout connu pour son extraordinaire carrière au cinéma. Il est révélé au grand public avec Le Mépris de Jean-Luc Godard et devient l’acteur fétiche de Claude Sautet ainsi que de Luis Bunuel. On a pu le voir au théâtre depuis 2001 dans La Jalousie de Sacha Guitry, mise en scène Bernard Murat ; en 2003 dans Ta Main dans la mienne d’Olga Knipper/Anton Tchekhov, mise en scène Peter Brook et en 2006 dans Le Roi Lear de William Shakespeare, mise en scène André Engel.
Autour du spectacle, entrée libre :
- Rencontre avec l'équipe artistique : jeudi 9 avril après la représentation
- Cours public animé par Yannic Mancel : mercredi 15 avril à 18 h 30 - Petite salle, Lille.

Minetti, de Thomas Bernhard
Mise en scène André Engel
Avec Michel Piccoli
Théâtre du Nord, Lille
Du 8 au 18 avril 2009



Vers toi terre promise - Tragédie dentaire. Un couple à la sortie de la shoah «perd» ses deux filles, l’une à Auschwitz, l’autre devenue carmélite. Le couple perd son cabinet dentaire réquisitionné par un bon Français. Le couple est laïc et pourtant le voilà prêt après bien des déceptions et bien des rages à vouloir quitter la France pour aller en Israël. Sans grande envie ils quitteront leur impossibilité à vivre en France leurs deuils pour la terre promise. Que vont-ils trouver là-bas ? Où est-on chez soi ? Où est-ce chez soi vraiment ? Rien n’est simple…

Jean-Claude Grumberg est l’auteur d’une trentaine de pièces de théâtre. Il a reçu le Grand Prix de l’Académie française, le Grand Prix de la SACD pour l’ensemble de son oeuvre, le prix de littérature de la Ville de Paris et le Molière du meilleur auteur pour L’Atelier. Il a également obtenu le César du meilleur scénariste pour Amen de Costa-Gavras et s’est vu remettre le prix artistique de la Fondation France Israël 2009 dans le cadre des représentations croisées franco-israéliennes de sa pièce Vers toi terre promise.

Charles Tordjman dirige le Théâtre de la Manufacture, Centre Dramatique National Nancy Lorraine depuis 1992.
Dans le cadre du projet «Théâtre Ville Ouverte», piloté par Culturesfrance, Charles Tordjman a été invité à mettre également en scène « Vers toi terre promise » en hébreu, au Théâtre Cameri de Tel Aviv avec des comédiens israéliens.
Du 31 mars au 5 avril, les deux productions se sont échangées : la version en hébreu surtitrée était jouée au Théâtre du Rond Point pendant que la version française se jouait à Tel Aviv.
La pièce « Vers toi terre promise » est nommée aux Molières 2009 :
- Molière de la comédienne pour Christine Murillo
- Molière de l’auteur francophone vivant pour Jean-Claude Grumberg

Vers toi terre promise - Tragédie dentaire, de Jean-Claude Grumberg
Mise en scène : Charles Tordjman
Avec Philippe Fretun, Antoine Mathieu, Clotilde Mollet, Christine Murillo
Théâtre du Rond Point, Paris
Prolongations jusqu’au 18 avril


www.culture.fr

Jeudi 9 Avril 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News