Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Vendredi 3 Juillet 2015

Prix et Crédits immobilier : état des lieux du marché français


Depuis le début de l’année 2014, jusqu’à ces derniers mois, les indicateurs traditionnels du marché ont transcrit la mauvaise santé du marché, ne donnant aucun signe de reprise aux professionnels du secteur. Pourtant, c’est bien le sentiment d’une reprise à venir qui anime les débats, à l’heure ou tombent les chiffres du printemps et la décision de plusieurs organismes de tirer leur taux à la hausse.



Les acteurs remontent le taux des crédits immobilier

Depuis Septembre 2014, pas un seul mois n’est passé sans que les taux des prêts immobiliers ne poursuivent leur baisse. Selon les récents chiffres divulgués par le baromètre Crédit Logement/CSA, la baisse soutenue s’est accentuée tout au long de l’année 2014, jusqu’à la fin du premier trimestre de cette année, au point d’établir un nouveau record un record historique à 2.01%. Ceci intervient, alors qu’en Juin, on assiste au premier sursaut avec la décision prises par différents prêteurs d’augmenter leur taux. A ce jour, pas moins de 12 institutions financières ont remonté leur taux de crédits immobiliers.

L’impact sur la demande

Du point de vue des courtiers et autres experts de l’industrie, on assure que les taux sont toujours très attractifs, et l’on ne se fait pas d’inquiétude quant à la demande de crédit immobilier qui devrait—toujours selon leur estimation—demeurer relativement constante, malgré une augmentation de 0.1 à 0.4% en un mois. D’un point de vue pratique, ce qui donne du crédit a cette thèse, c’est qu’aujourd’hui, un jeune cadre en CDI peut, dans certains cas, obtenir des taux sur 15 ans inferieurs à 1.70%. Ces candidats, considérés comme ‘bon profils’ bénéficient des taux les plus compétitifs de la décennie.

Le recul des prix de l’Immobilier

Sur les dix-huit derniers mois, les prix à la vente recensés par l’indice des notaires (baromètre immobilier des notaires, et les promesses d’achats, n’ont eu cesse de baisser. Si l’on se réfère à la courbe, on note une baisse importante des prix, de l’ordre 2.6% au premier trimestre. Dans le même temps, les ventes ont grimpé de près de 15.2%, profitant non-seulement de la baisse des prix, mais aussi du retour prononcé des primo-accédants dans les grandes villes, surtout dans la capitale. Selon les projections des acteurs du marché, les prix pourraient continuer de diminuer tout au long de l’année de l’ordre de 3 à 5%.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles