Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Prévisions de croissance pour 2011 (Etude CFO Q4 2010)


Deloitte Belgique publie les résultats de son étude CF0 Survey pour le quatrième trimestre de 2010



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Au début de l’année 2011, les prévisions des responsables financiers se révèlent plutôt optimistes en ce qui concerne les recettes et les marges bénéficiaires. Les responsables financiers se concentrent principalement sur les opportunités de développement. C’est l’un des éléments qui ressort de l’étude CFO de Deloitte pour le quatrième trimestre de 2010, “2011 outlook: CFOs planning for growth”, réalisée entre le 23 décembre 2010 et le 14 janvier 2011 et dont les résultats sont publiés aujourd’hui. Une croissance lente mais continue, des résultats financiers supérieurs aux prévisions et deux années de réparations financières ont consolidé la confiance des CFO. Cette confiance ravive l’appétit du risque et met en place au sein des entreprises le passage d’une stratégie défensive à une stratégie expansionniste.

Fini le cumul
La croissance devrait être lente mais continue. Les CFO interrogés ne craignent plus le scénario du cumul. Les résultats financiers de 2010 ont été bons et même meilleurs que prévu pour la plupart des CFO. « Si 2010 a été l’année des bilans et des réductions de coûts, 2011 semble sonner le retour des dépenses », explique Thierry Van Schoubroeck, associé chez Deloitte qui a réalisé l’étude trimestrielle.

L’économie mondiale et le nouvel environnement économique contribuent d’une part à créer pour certaines entreprises le moment propice pour quitter le marché, et permettent d’autre part une expansion grâce à la croissance et aux acquisitions. « La confiance est restée présente et l’appétit du risque a remarquablement augmenté au cours du quatrième trimestre, poussant les entreprises à s’écarter des stratégies défensives pour en adopter des plus expansionnistes. Il est aujourd’hui important de lancer de nouveaux produits ou services sur de nouveaux marchés », explique Thierry Van Schoubroeck.

Les fruits des réparations financières
Alors que l’économie mondiale offre des opportunités aux CFO, elle reste également une grande source d’inquiétude. En novembre, de nouvelles craintes de contagion de la dette et de dommages au système bancaire européen ont resurgi. Aller de l’avant, contrôler les coûts, gérer la trésorerie et le crédit sont aujourd’hui les priorités des CFO.

Les réparations financières mises en place au cours des deux dernières années ont donc porté leurs fruits, avec des entreprises qui ont pu consolider leurs bilans et réduire les coûts. La rentabilité a augmenté, le niveau des dettes a diminué et de nombreuses entreprises ont généré des augmentations de trésorerie. L’étude de ce trimestre montre que les entreprises prévoient de nouveau une croissance pour 2011.

L’environnement compétitif de la Belgique continue cependant d’inquiéter et la confiance des CFO dans les politiques nationales reste faible. « La liste de souhaits des CFO pour le gouvernement est claire : gérer la dette publique, se concentrer sur le marché du travail et augmenter la main d’œuvre active », souligne Thierry Van Schoubroeck.

Points forts de l’étude CFO 2010 pour le quatrième trimestre

- Les changements enregistrés dans l’économie mondiale représentent à la fois la plus grande opportunité mais aussi la plus grande inquiétude. La croissance, organique ou au moyen d’acquisitions, est au sommet de la liste des priorités.

- Soutenue par les bons résultats financiers de 2010, la confiance d’une grande majorité de CFO a atteint son niveau le plus élevé de ces deux dernières années. Cela se traduit par un regain d’appétit pour le risque. La plupart des personnes interrogées ont indiqué avoir réalisé leur budget 2010 et plus de 50 % ont déclaré avoir obtenu de meilleurs résultats.

- La demande de produits et de services a augmenté au cours du deuxième semestre de 2010 et cette hausse devrait s’intensifier en 2011. La restauration sera lente mais continue – sans crainte d’un scénario de cumul.

- Les CFO sont optimistes quant aux recettes et aux marges pour 2011 mais le contrôle des coûts, la gestion de la trésorerie et les liquidités demeurent leur principale priorité. Trois-quarts des CFO prévoient une hausse des recettes en 2011. Les marges d’exploitation devraient augmenter (50 % des personnes interrogées) ou rester au même niveau (35 %).

- Les réparations financières entamées début 2010 se sont poursuivies nonobstant certaines craintes au mois de novembre relatives à une contagion de la dette et à des dommages au système bancaire européen. Les emprunts bancaires sont devenus le moyen le plus intéressant de financer des activités pour la première fois depuis le lancement de l’étude.

- L’expansion est l’une des principales priorités pour 2011, que ce soit par l’introduction de nouveaux produits et services ou par un glissement vers de nouveaux marchés – de manière organique ou via des acquisitions. Plus de la moitié des CFO signalent que les dépenses de capitaux vont augmenter ; presque personne ne prévoit une diminution.

- La confiance dans les politiques nationales n’a pour sa part pas été restaurée. Pour les CFO, le gouvernement devrait se concentrer sur la gestion de la dette publique et sur les mesures destinées au marché de la main d’œuvre et à l’augmentation de la main d’œuvre active.

A propos de l’étude
L’édition relative au quatrième trimestre 2010 de l’étude CFO Deloitte Belgium a été réalisée entre 23 décembre 2010 et 14 janvier 2011 auprès de 50 CFO. L’étude couvre différentes industries et 25 % des entreprises participantes possèdent un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros, 51 % entre 100 millions d’euros et 1 milliard d’euros et 24 % moins de 100 millions d’euros.

Davantage de détails à propos de l'enquête CFO seront disponibles sur deloitte.com/be/cfo-survey

Bonjour chez vous...

Laurent Leloup

Lundi 21 Février 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News