Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Premier bilan positif pour la SA Ducroire


1er exercice de la SA DUCROIRE : des résultats très positifs et encouragenats pour l'avenir dans un contexte de concurrence exacerbée sur les prix.



Premier bilan positif pour la SA Ducroire
Pour son premier exercice, la SA Ducroire affiche un résultat net de 6,4 millions d’euros, soit 6 % de ses fonds propres. Historiquement, la SA Ducroire a été créée le 23 septembre 2004 par l’Office national du ducroire. Les actionnaires ont souscrit un capital de 150 millions d’euros, dont 100 millions d’euros ont été versés à la constitution de la société. Le premier exercice social couvre la période du 23 septembre 2004 au 31 décembre 2005 (15 mois). La SA Ducroire a obtenu tous les agréments des autorités financières de contrôle pour exercer ses activités (assurance-crédit et caution) dans les 25 états membres de l’Union européenne.

Les montants assurés en 2005 sont en croissance de 25% par rapport aux montants assurés en 2004 pour des activités comparables exercées par l’Office national du ducroire avant transfert du portefeuille des polices globales exportateurs à la SA Ducroire. Les primes émises, nettes de ristournes, s’élèvent à 33,5 millions d’euros, soit une hausse de 2,5% par rapport aux primes émises en 2004 par l’Office national du ducroire.

La tendance baissière des taux de primes dans tout le secteur de l’assurance-crédit est confirmée par la différence de croissance entre montants assurés et primes. Il est vrai que le risque pays auquel se rapporte la prime s’est notablement amélioré sur de nombreuses destinations d’exportations. En outre, les comptes de résultat individuels des polices d’assurance ont été clôturés en boni dans un grand nombre de cas (le chiffre peu élevé des indemnités payées en est le reflet). Face à ce contexte de baisse, tout en pratiquant des primes conformes aux risques couverts, la SA Ducroire veille à récompenser les clients en les intéressant au résultat de leur police.

Ces premiers résultats commerciaux sont très encourageants. Ils s’appuient sur une stratégie et un positionnement différents des offres traditionnelles en assurance-crédit. La SA Ducroire propose des capacités d’assurance permettant de couvrir les risques politiques et commerciaux en compte ouvert dans 216 pays. Elle offre aussi un accès aux petites et moyennes entreprises, sur la base du principe de l’égalité de traitement de toutes les demandes qui lui sont adressées.

La refonte de la police d’assurance a abouti à la création d’une nouvelle offre de service de gestion du recouvrement, à une plus grande transparence des conditions générales et à une simplification des procédures. Avec le guichet unique d’assurance-crédit pour toutes les sociétés de l’Union européenne, la SA Ducroire couvre tous les risques dans le monde entier dans le cadre d’une seule relation contractuelle, avec une seule équipe d’interlocuteurs.

L’analyse des chiffres-clés
> La sinistralité reste maîtrisée, aussi bien en risque politique que commercial, avec un loss ratio brut de 23%.
Les frais d’exploitation se montent, courtages inclus, à 14,6 millions d’euros, soit un cost ratio brut de 37,2%.
Le ratio combiné brut de 60,1%, plus qu’honorable, se traduit par un résultat technique avant cession de 13,5 millions d’euros.
Une partie de ce résultat (7,6 millions d’euros) revient à nos réassureurs, qui partagent nos risques à hauteur de 60% pour les affaires d’assurance-crédit directes.
> Après dotation à la provision d’égalisation, le résultat technique se monte à 4,1 millions d’euros. Le résultat financier s’élève à 4,8 millions d’euros sur une période de plus de 15 mois, depuis la constitution de la SA Ducroire au 23 septembre 2004. Les impôts estimés se montent à 2,4 millions d’euros.
> Le résultat net de l’exercice (6,4 millions d’euros) a été affecté en totalité à l’augmentation des capitaux propres : la dotation à la réserve légale s’élève à 0,3 million d’euros et le bénéfice reporté à 6,1 millions d’euros.
Les capitaux propres atteignent 106,4 millions d’euros en fin d’exercice. Par rapport à l’encours des engagements au 31/12/2005 qui est, après cession aux réassureurs, de 1.024 millions d’euros, ces capitaux propres sont le gage d’une solvabilité élevée, supérieure à 10%.


Des perspectives favorables pour 2006
> Développement du marché de l’assurance-crédit :
L’assurance-crédit est un marché avec un haut potentiel commercial (mondialisation croissante de l’économie, internationalisation des échanges). Cependant, les différentes études de l’Union européenne ont démontré qu’une très large majorité d’opérateurs privés offraient un accès insuffisant à l’assurance-crédit. A contrario, la SA Ducroire offre une capacité d’assurance dans 232 pays, dont 216 en compte ouvert, pour toutes les entreprises.
> Une présence sur les marchés porteurs : Chine, Inde et Russie.
> Une campagne de développement de la notoriété de la SA Ducroire.
> Un outil informatique de gestion en ligne de la police globale (CREDELNET).
> Des nouveaux produits depuis 2005, notamment l’émission de cautions pour permettre aux clients de la SA Ducroire d’alléger leurs lignes de crédit bancaires.

A propos de la SA Ducroire :
Créée en 2004 par l'Office national du ducroire, la SA Ducroire a pour mission de protéger ses clients contre les risques liés aux transactions commerciales domestiques et internationales.
La SA Ducroire assure et réassure les risques politiques et commerciaux de transactions commerciales courantes. Elle émet également des cautions réglementaires et contractuelles. La SA Ducroire s’adresse à l’ensemble des entreprises de l’Union européenne, et assure leurs risques clients, que ce soit sur leur marché national ou dans n’importe quel autre pays à l’étranger.
L’objectif est de garantir la continuité de l’offre d’assurance-crédit en conformité avec la réglementation européenne. La SA Ducroire est dotée d’un capital de 150 millions d’euros.

Communiqué de presse de la SA DUCROIRE.
Bruxelles le 26 avril 2006.

Dimanche 14 Mai 2006
Notez


Finyear: latest news, derniers articles