Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



Pourquoi utiliser Apple Pay ?




Il y a six ans en 2014 voyait le jour Apple Pay. La célèbre marque de la Silicon Valley, déjà au sommet de la gloire grâce à ses ordinateurs et ses smartphones, s’attaquait alors à un nouveau marché en pleine croissance : celui des paiements en ligne sur Internet. Aujourd’hui, Apple Pay est une solution de paiements virtuels répandue dans le monde entier et disponible dans plus de 70 pays. On estime aujourd'hui le nombre global d’utilisateurs à près de 500 millions.

Objectif : remplacer la carte bancaire

L’histoire d’Apple Pay a débuté lorsque en 2013, les dirigeants de la firme à la pomme s’associèrent avec quelques-unes des principales sociétés de cartes bancaires américaines telles Visa, MasterCard ou American Express. L’objectif étant de faciliter les règlements en éliminant le processus de divulgation de coordonnés bancaires, remplacé par le système de « tokens », plus avantageux en termes de confidentialité des données.

L’utilisation du téléphone portable devait donc, peu à peu remplacer, celui de la bonne vieille carte bancaire.Tim Cook, le milliardaire PDG d’Apple qualifiait d’ailleurs les paiements par cartes de « démodé et vulnérable ». L’avenir n’allait pas lui donner tort, chaque jour, les méthodes de paiement virtuelles gagnent du terrain face au cartes de crédit ou de débit, elles sont déjà majoritaires dans des pays comme la Chine.

Un système pratique et rapide

De nos jours, pour pouvoir utiliser Apple Pay, il vous faut être muni au choix d’un iPhone (6 et plus) ou bien d’un Mac, d’une Apple Watch ou d’un iPad. Il faut également que votre banque fasse partie du très vaste réseau de banques partenaires d’Apple Pay. Enfin, il vous faut un identifiant Apple. Avec Apple Pay, vous pouvez aussi bien payer votre café chez un commerçant qui accepte les paiements sans contact avec le logo de la marque.

Pratique et rapide, puisque vous n’avez pas à vous embarrasser à entrer votre code comme vous feriez avec une carte bancaire classique, il facilite aussi le travail du commerçant. Avec Apple Pay, vous n’avez à enregistrer vos coordonnées bancaires qu’une seule fois dans le système, et ensuite, vous pouvez faire votre shopping en toute tranquillité. Plus de 25 types de cartes internationales sont supportées par Apple Pay, il y a donc de grandes chances que la vôtre le soit aussi.

Idéal pour vos paiements en ligne

Outre les achats chez les commerçants et les magasins, vous pouvez bien évidemment acheter sur les boutiques en ligne avec Apple Pay, qui est un outil parfaitement adapté à besoins du e-commerce. Le succès croissant rencontré par l'application lui a rapidement ouvert les portes des plus grands marchés sur Internet. Apple Pay est facile à approvisionner, et permet d'effectuer des paiements ainsi que des retraits ultras rapides et sécurisés. Il n'est donc pas surprenant qu’outre le e-commerce, de nombreuses plateformes de jeux en ligne soient séduites par ce procédé et offrent désormais Apple Pay en bonne place parmi leurs méthodes de paiement préférées, à la grande satisfaction des leurs clients.

Ces sites proposent à leurs utilisateurs aussi bien de jouer au poker gratuit qu'en argent réel, c'est pourquoi les solutions sûres et pratiques pour transférer les gains sont hautement appréciées. Apple Pay concurrence désormais d’autres portefeuilles électroniques comme Skrill, Neteller ou PayPal sur ces marchés.

Vos données personnelles sont à l’abri

La sécurité, c’est un des atouts majeurs d’Apple Pay qui bénéficie, entre autres, d’un protocole d'authentification multifacteurs via Touch ID, PIN et d’un mot de passe. Lors de la transaction, aucune donnée personnelle n’est transmise au marchand et l’utilisation de l’iCloud, même si sa sûreté fait débat, vous permet de garder le contrôle sur vos fonds en toutes circonstances. Même en cas de perte ou de vol, il y a très peu de chances que vos données bancaires soient utilisées de manière malveillante.

De plus, les transactions sont instantanées, même si vous faites un achat á l’autre bout de la planète. Il est également important de rappeler qu’Apple Pay ne prélève pas de frais supplémentaires sur ces transactions. Si frais éventuels il y a, ce sont ceux facturés par votre banque. Êtes-vous prêts à adopter vous aussi ce moyen de paiement fun et moderne ?




No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Lundi 16 Novembre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News