Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Plus de 80% des directeurs des achats identifient le Développement Durable comme un objectif prioritaire

Après en avoir souligné les enjeux en 2005, HEC présente aujourd’hui avec Ariba et EcoVadis une étude analysant les pratiques Achats Responsables de 100 des plus grandes entreprises Européennes et mettant en exergue le besoin d’outils et d’indicateurs de performance clairs.


En 2005 une première étude HEC-ACA concluait que les directeurs des achats étaient sensibilisés à la nécessité de mettre en place une démarche d’achat responsable, mais qu’ils ne savaient pas comment y parvenir.

L’étude 2007 intitulée « L’Essor des Achat Responsables » évalue les enjeux de l’achat responsable, les avantages compétitifs pour les entreprises, les obstacles à la mise en place d’un tel programme, et les solutions mises en place par les entreprises pour répondre à cette problématique. Elle analyse en particulier les indicateurs et les outils permettant de déployer ces programmes, et élargit aux autres pays européens l’étude menée en 2005.

Les principales tendances :

- Les achats responsables figurent désormais au troisième rang des priorités des directeurs Achats européens, loin devant certains objectifs traditionnels des acheteurs. Plus de 80 % d’entre eux considèrent cet enjeu comme un objectif clé, ce qui montre une accélération de la tendance observée sur la période 2003-2005.

- Comparé à 2005, les dirigeants Achats ont aujourd’hui une vision nettement plus claire des achats responsables. Ils connaissent les difficultés de mise en oeuvre, les avantages potentiels et les solutions possibles.

- La mise en oeuvre reste une problématique majeure. Seul 1 directeur des achats sur 10 indique avoir entièrement atteint ses objectifs en matière d’achats responsables pour 2007.

- 60 % des entreprises indiquent qu’elles enregistrent des bénéfices concrets : elle mettent désormais en avant des bénéfices opérationnels tels que la « réduction des coûts » (32 %) et la « réduction des risques » (44 %), et non plus seulement des bénéfices purement éthiques de type « c’est bien pour la planète » (12 %).

- Les obstacles identifiés par les directeurs Achats sont essentiellement d’ordre technique : le manque d’outils et le manque d’indicateurs de performance clairs sont les problèmes majeurs, loin devant les difficultés organisationnelles telles que le déficit d’expertise en interne ou l’absence de soutien de la direction.

- Les indicateurs de performance restent un problème essentiel, l’étude ayant mis en avant une forte disparité des indicateurs utilisés aujourd’hui par les entreprises pour mesurer les progrès de leur démarche Achats Responsables. Les entreprises ont besoin d’indicateurs « orientés résultats » qui évaluent la performance des fournisseurs sur le plan du développement durable et l’efficacité des achats responsables.

- La gestion de la performance des fournisseurs est de loin le principal processus impacté. En effet, 80 % des professionnels des achats indiquent qu’il s’agit d’un réel problème. De plus, les deux tiers des entreprises reconnaissent la nécessité d’appliquer ce processus d’évaluation à plus de la moitié de leurs fournisseurs.

- Les entreprises recherchent par conséquent des outils qui leur permettraient de s’affranchir de la complexité des achats responsables (standards de RSE, catégories multiples) en s’appuyant sur les technologies de l’information et la mutualisation des données pour réduire les coûts.

«Après les études menées en 2003 et 2005 sur ce même thème, nous observons aujourd’hui une véritable accélération des pratiques Achats Responsables, qui touchent maintenant tous les secteurs d’activité. Le challenge pour les directions générales va maintenant être de quantifier la création de valeur associée à une meilleure performance Globale du portefeuille fournisseur, notamment sur un principe de valorisation plus grande du capital immatériel», commente le Professeur Olivier Bruel, Professeur Associé, Coordinateur du département MOSI (Management des Opérations et des Systèmes d’Information – Groupe HEC.

« Les directeurs achat indiquent vouloir désormais prendre en compte de nouveaux critères, environnementaux et sociaux. Ariba partage cette vision, et recommande d’intégrer ces indicateurs dans les outils de Spend Management déjà en place pour que le Développement Durable deviennent un automatisme pour tous les acheteurs », indique Charles-Henry Royon Directeur Général Europe du Sud et centrale d’Ariba.

« En matière de Développement Durable, Les Directeurs Achats ne demandent plus « Pourquoi ? » mais « Comment et Combien ? ». Ils mettent en avant le besoin de d’appliquer ces politiques à un grand nombre de fournisseurs et de catégories d’achat. En créant la 1ère base de données sur les performances environnementales et sociales des fournisseurs, EcoVadis rend possible le déploiement de telles initiatives.» commente Pierre-François Thaler, Associé Fondateur EcoVadis.

À propos d’EcoVadis
EcoVadis propose la première solution d’évaluation de la performance environnementale et sociale des fournisseurs, permettant aux grandes entreprises d’intégrer ces nouveaux critères dans leurs processus achat. Pour cela, EcoVadis s'appuie sur un logiciel On-Demand et un service d’analyse mutualisée couvrant 150 catégories d’achat et 23 indicateurs (des « émissions de CO2 » au « travail des enfants »). Les solutions d’Ecovadis permettent aux entreprises de réduire les risques de rupture de la chaîne d’approvisionnement et d’accélérer la mise en place de leur programme d’Achats Responsables.
www.ecovadis.com

À propos d'Ariba, Inc.
Ariba, Inc. est le prestataire numéro un de solutions de gestion des dépenses destinées à aider les entreprises à réaliser des résultats financiers rapides et durables. Des entreprises prospères du monde entier et de tous les secteurs utilisent les services et les logiciels de gestion des dépenses Spend Management d'Ariba.
www.ariba.com

A propos du Groupe HEC
Leader en Europe, spécialisé dans le domaine de l’enseignement et de la recherche en management, le Groupe HEC offre une gamme complète et unique de formations aux décideurs de demain : la Grande Ecole, les Mastères Spécialisés, le MBA, l’Executive MBA, le TRIUM Executive MBA et le Doctorat. Créé en 1881, HEC rassemble désormais 104 professeurs permanents, 3 000 étudiants dont 30% d’étrangers et plus de 8 500 cadres et dirigeants en formation chaque année. En 2007, l’Ecole HEC vient d’être classée premier Master in Management en Europe par le Financial Times pour la troisième année consécutive.

Vendredi 23 Novembre 2007




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES