Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
              


Mardi 23 Juin 2009

Philippe Soullier Président de Valtus Transition




CFO-news : Philippe Soullier bonjour, vous êtes Président de Valtus Transition, Qu'est-ce que le management de transition ?

Philippe Soullier
Philippe Soullier
Philippe Soullier : Le management de transition peut se définir comme un mode managérial permettant de faire face aux situations exceptionnelles dans les organisations.

Ces situations exceptionnelles peuvent concerner l’organisation elle-même, par exemple lors de fusions, acquisitions, intégrations de nouvelles filiales, de transferts d’activités, de crise financière….ou son management lors d’un changement d’équipe dirigeante ou d’une carence ponctuelle dans l’organigramme.

Le management de transition consiste à intervenir de façon très réactive avec un manager sur-calibré dans le cadre d’une mission dont les objectifs et la durée sont précisément définis. Ce métier concerne principalement les fonctions du comité de direction, car le manager de transition doit avoir la latitude managériale nécessaire pour atteindre ses objectifs. De plus, la complexité des situations ainsi que la notion d’urgence souvent présente dans les missions de management de transition, nécessitent une intervention en équipe avec un encadrement actif d’un associé du cabinet mandaté.

Quels sont les avantages pour le candidat, l'entreprise ?

Les motivations exprimées par les managers qui exercent ce métier sont la recherche d’autonomie, de variété , le fait de pouvoir mesurer concrètement leur contribution sur une période donnée et surtout, ne plus dépendre de la dimension « politique » qu’ils ont connu dans les grands groupes. Ce sont des managers axés sur le résultat, très opérationnels, qui aiment se confronter à des situations complexes et les dénouer. Par ailleurs, ils font preuve d’un leadership affirmé.

L’avantage pour l’entreprise est de bénéficier des compétences d’un manager sur-calibré par rapport à sa problématique, opérationnel immédiatement et qui saura très vite établir un diagnostic et dérouler un plan d’actions, tout en fédérant les équipes autour du projet.

Aujourd’hui, compte-tenu du contexte, nous intervenons par exemple dans des contextes de crise aigüe, où il faut très rapidement réduire le BFR et améliorer la situation de cash. Cela nécessite pour le manager d’avoir déjà vécu ce type de situations pour apporter ses best-practices.

Quels sont vos objectifs pour 2009-2010 ?

Valtus Transition est aujourd’hui est des acteurs phares de ce métier, avec un taux de croissance de 60% par an sur les deux derniers exercices. Pour 2010, deux objectifs me tiennent à cœur :
- Le premier est de contribuer de façon significative à la lisibilité de notre marché et à la mise en œuvre de codes déontologiques à travers l’association française du management de transition dont nous sommes membre-fondateur ;
- Le deuxième est de renforcer notre réseau de partenaires à l’international, afin de pouvoir proposer à nos clients la même qualité de prestation, quelque soit la zone géographique concernée.

www.valtus.fr

Philippe Soullier, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news




Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS