Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
Financial Year Financial Year
 
 
Fintech, Blocktech, Greentech, Healthtech, Corporate Finance
              


Mardi 8 Juin 2021

Pasqal lève 25 M€ en série A pour accélérer la commercialisation de ses processeurs quantiques


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Pasqal annonce aujourd’hui le succès de sa série A avec la réalisation d’une augmentation de capital de 25 M€. Cette levée de fonds a été menée par son investisseur de référence, le fonds Quantonation et le Fonds innovation défense, créé par l’Agence de l’innovation de défense et géré par Bpifrance.
RunA Capital, Daphni et Eni Next ont aussi participé à ce tour qui inclut également un engagement du fonds de l’European innovation council (EIC). Cette levée de fonds permettra de finaliser les premiers processeurs quantiques analogues et digitaux de Pasqal, renforcer son approche de co-design des applications qui utilisent ces processeurs pour accélérer des calculs complexes, construire son offre de calcul quantique hybride via le cloud et de s’implanter à l’international.

Pasqal s’appuie sur la tradition d’excellence de la recherche académique française dans le domaine des atomes refroidis par laser et compte déjà 20 ingénieurs et techniciens dans ses effectifs. Les processeurs de Pasqal utilisent des atomes neutres manipulés par laser avec une précision remarquable qui permettent de réaliser des calculs à la demande avec un haut degré de connectivité et avec une puissance de calcul inédite, au-delà de 100 qubits et avec l’objectif d’atteindre les 1000 qubits dans les années à venir. La société développe une approche intégrée, du hardware permettant de contrôler les qubits jusqu’au software permettant d’utiliser au mieux les capacités de calcul et de les intégrer dans des environnements de programmation tiers. Le premier ordinateur quantique de Pasqal est d’ores et déjà opérationnel et deux sont en construction. Pasqal a signé des partenariats de co-design d’applications avec les centres de calculs Haute Performance du CINECA en Italie et du GENCI en France ainsi qu’avec des utilisateurs de ses solutions tel que le groupe EDF.

Georges-Olivier Reymond, Président de Pasqal, déclare : “Nous sommes très heureux que des investisseurs prestigieux nous rejoignent dans cette aventure afin de nous permettre de matérialiser l’avantage du calcul quantique dans des applications industrielles concrètes. Cette levée de fonds est une véritable reconnaissance du talent de l’équipe de Pasqal.”

Florence Parly, ministre des Armées : « Le ministère des Armées se félicite de soutenir le développement de la pépite française Pasqal grâce au premier investissement du nouveau fonds Innovation Défense. Ce fonds accompagne la croissance des champions technologiques français dont les applications sont duales (civiles et militaires). Dotée d’une équipe de chercheurs des plus renommées au monde, Pasqal comptera à l’avenir parmi les leaders des calculateurs quantiques. Les applications pour la défense sont multiples et parfois hautement stratégiques. »

“Nous sommes ravis de mener cette levée de fonds aux côtés du Fonds innovation défense et de continuer à appuyer Pasqal pour la prochaine étape de son développement. Ils ont démontré ces deux dernières années une capacité exceptionnelle pour développer un ordinateur quantique à partir d’une technologie issue d’une recherche de pointe, tout en réalisant de véritables innovations de ruptures sur la partie applicative” déclare Christophe Jurczak, associé du fonds Quantonation.

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, déclare : « Pasqal est une pépite de la Deeptech française, que Bpifrance accompagne depuis ses débuts notamment via le concours d’innovation i-Lab et le fonds French Tech Seed. Nous sommes donc très fiers de soutenir Pasqal dans sa Série A et de renouveler notre confiance dans son excellence technologique. Cela confirme également le rôle actif de Bpifrance pour faire grandir et accélérer les entreprises Deeptech. »

Gabriele Franceschini, CEO d’Eni Next, affirme : “Nous nous réjouissons de débuter cette collaboration avec Pasqal, un des leaders mondiaux des ordinateurs quantiques. La technologie de Pasqal, déployable à grande échelle, aura de nombreuses applications dans la transition énergétique et la décarbonation de ses produits et activités qu’Eni met en place. ”

A propos de Pasqal
Pasqal construit des processeurs quantiques sur la base de la technologie des atomes neutres ordonnés dans de grandes matrices 2D et 3D avec l’objectif d’apporter un véritable avantage quantique à ses clients, en particulier dans le domaine des simulations et optimisations complexes. Pasqal a été créé en 2019 par Georges-Olivier Reymond, Christophe Jurczak et le Professeur Alain Aspect, père de la seconde révolution quantique, le Dr. Antoine Browaeys (qui a été récompensé récemment d’une médaille d’argent du CNRS pour la qualité de ses travaux scientifiques) et le Dr. Thierry Lahaye de l’Institut d’Optique et du CNRS. Pasqal est localisé à Palaiseau et Massy au sud de Paris.
www.pasqal.io

A propos de Bpifrance
Bpifrance finance les entreprises à chaque étape de leur développement en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs. Grâce à Bpifrance et ses 50 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner et faire face à leurs défis.
www.Bpifrance.fr

A propos de Quantonation
Créé par Charles Beigbeder et Christophe Jurczak, Quantonation est le premier fonds de VC dédié aux technologies quantiques et à la physique innovante. Avec douze investissements en portefeuille, le Fonds est un des leaders du secteur. Des domaines tels que la simulation moléculaire, le calcul haute performance, la cybersécurité, ou l’imagerie médicale connaissent une révolution grâce aux innovations issues des laboratoires de physique. Avec une expertise scientifique unique, Quantonation accompagne la transition de ces technologies de laboratoire vers des produits commerciaux destinés à l’industrie.
www.quantonation.com

A propos de l’Agence innovation défense (AID)
Créée le 1er septembre 2018, l’Agence est née de la volonté forte de la ministre des Armées de placer l’innovation au cœur de la transformation du ministère. L’Agence, en lien étroit avec la Direction générale de l’armement (DGA), fédère tous les acteurs du ministère des Armées et toutes les actions qui concourent à l’innovation de défense. Elle met en œuvre la politique ministérielle en matière d’innovation, oriente les stratégies, coordonne et pilote les travaux réalisés par les états-majors, directions et services. Elle conduit les dispositifs de soutien à l’innovation, et collabore avec ses partenaires publics et privés, à l’échelle internationale.
https://www.defense.gouv.fr/aid

A propos de RunA Capital
RunA Capital est une société internationale de capital-risque qui investit dans les technologies de pointe et les logiciels. De 2010 à 2021, RunA Capital a levé 3 fonds et investi dans plus de 80 entreprises dans plus de 12 pays entre l’Europe et l’Amérique du Nord, dont Mambu, Smava, MariaDB, Brainly, Acumatica et plus encore. En 2020, RunA Capital a annoncé qu’elle se concentrait davantage sur les technologies quantiques, en s’appuyant sur le succès de ses premiers investissements dans ce domaine, comme la startup suisse de cryptographie quantique ID Quantique.

A propos de Daphni
Daphni est un fonds de capital-risque investissant dans des startups qui désirent changer en profondeur les usages, avec un ADN européen et de fortes ambitions internationales. L'entreprise est soutenue par la daphnipolis, une communauté très soudée de plus de 300 entrepreneurs, cadres, universitaires, artistes et conseillers, et une plateforme numérique pour garantir à la fois l'efficacité et une transparence totale. La société de gestion daphni a été créée en 2015, est basée à Paris et compte 350 millions € sous gestion. Marc Simoncini, Pierre-Eric Leibovici, Pierre-Yves Meerschman et Charles-Henry Tranié, les quatre gérants de daphni Yellow, sont actifs depuis plus de 20 ans au sein de l’écosystème de la Frenchtech et sont ou ont notamment été investisseurs dans des sociétés comme Allociné, Angell, AnotherBrain, Back Market, Balyo, BlaBlacar, Devialet, Made.com, Meetic, Memo Bank ou Typology. En complément de l'investissement dans Pasqal, l’équipe a annoncé des investissements ces dernières semaines dans Leocare, Hubcycle ou encore Stockly.

A propos d'Eni
Eni, société mère d'Eni Next, est un groupe de l’énergie présent dans 66 pays, employant environ 32 000 personnes. L’entreprise opère dans l'exploration, le développement et la production de pétrole et de gaz, le raffinage et la commercialisation, le négoce et le transport, la chimie, les énergies renouvelables et les solutions innovantes en matière d'économie circulaire. La mission d'Eni s'inspire de l'Agenda 2030 de l'ONU et ses valeurs se reflètent dans son modèle d'entreprise, lui-même basé sur trois piliers : la neutralité carbone à long terme, l'excellence opérationnelle et la création d'alliances pour le développement local.
www.eni.com



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS