Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Optimisme prudent parmi les CFO en Suisse - Deloitte CFO Survey


Au troisième trimestre, les entreprises en Suisse se sont montrées plus optimistes concernant leurs perspectives financières, comme en témoigne un sondage trimestriel effectué par la société de services Deloitte. Alors que la plupart des entreprises pensent que le pire de la crise du crédit est passé, elles ne s’attendent cependant pas à un redémarrage rapide de l’économie suisse.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Le sondage montre que la grande majorité des CFO approuve les mesures prises par le gouvernement helvétique.
Parmi les CFO interrogés, 79% pensent que le pire de la crise du crédit est passé. Une majorité (57%) est même plus optimiste qu’il y a trois mois en ce qui concerne les perspectives financières de leur entreprise.

Or, malgré cet optimisme prudent, 68% des CFO ne s’attendent pas à un redémarrage de l’économie suisse avant le second semestre 2010, voire encore plus tard. «Bien que l’optimisme semble être de retour, la modération reste encore de mise», affirme Rolf Schönauer, Responsable du pôle Services Financiers chez Deloitte. «Même si les CFO estiment que l’on commence à sortir du creux de la vague, les conditions économiques resteront selon eux très difficiles».

En conséquence, la baisse des coûts constitue toujours une priorité pour les CFO. Ils sont 80% à réduire les dépenses non prioritaires et 69% à réduire les investissements. Plus de la moitié (58%) envisagent de réduire le nombre de collaborateurs, alors que 29% pensent transférer leur production ou leurs fonctions support à l’étranger.

Le CFO Survey montre que la Suisse a réussi à éviter certains des plus gros impacts de la crise financière mondiale. Bien que 34% des CFO considèrent que les crédits sont chers et que 45% estiment qu’ils sont difficiles à obtenir, la majorité d’entre eux ne rapportent aucun problème particulier dans ces deux domaines.

La grande majorité des CFO (83%) estiment que l’intervention des autorités suisses dans le système financier a permis d’atténuer la crise financière dans le pays. Les CFO soutiennent également largement (83%) l’intervention de la Banque Nationale Suisse sur le marché des changes pour éviter une poursuite du raffermissement du franc suisse face à l’euro.

Autres résultats fondamentaux du sondage :
- Les crédits bancaires et les actions sont considérés comme attrayants par 45% des CFO.
- Les trois principales préoccupations pour les CFO au cours des 12 prochains mois sont: le fléchissement des exportations (60%), les tensions persistantes dans le système financier (47%) et la détérioration du cash-flow (43%).
- Les CFO estiment que les actions suisses sont sous-évaluées. 81% s’attendent à une hausse du marché des actions au cours de l’année prochaine, et 75% croient à une augmentation du nombre de M&A.

Remarques sur le Deloitte CFO Survey :
Cette publication est le premier sondage trimestriel effectué par Deloitte en Suisse auprès des CFO et des directions financières de grandes entreprises basées en Suisse. Le CFO Survey a été réalisé entre le 1er et le 21 septembre 2009. Au total, 48 CFO y ont pris part: 33 représentant une société cotée (dont six sociétés SMI et six sociétés SMIM) et 15 issus de grandes entreprises privées. Les CFO participants opèrent dans différents secteurs d’activité: industrie manufacturière, énergie et services collectifs, banque, assurance, sciences de la vie, santé, produits chimiques, immobilier et commerce de détail. Au Royaume-Uni, le CFO Survey est devenu une référence pour évaluer les comportements des entreprises britanniques et il est fréquemment cité par la Banque d’Angleterre dans son rapport sur l’inflation.

Le Deloitte CFO Survey est le premier sondage de ce genre réalisé en Suisse.

Au Royaume Uni, le "CFO Survey" est devenu une référence pour évaluer les comportements des entreprises britanniques, indique le communiqué.

1er Deloitte CFO Survey
Résultats 3ème trimestre 2009
Date de publication mercredi 4 novembre 2009

Laurent Leloup

Jeudi 5 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News