Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néobanque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Vendredi 14 Mars 2014

Nouveau record d’investissement non-Européen en Europe, Asie & Moyen-Orient en tête


36 milliards d’euros investis en Europe par des investisseurs non-Européens en 2013, soit 26% du volume total. En valeur absolue, cette performance est encore loin des 46 milliards d’euros enregistrés en 2007.



Forte présence des fonds Nord-Américains ou internationaux aussi bien à l’acquisition qu’à la cession. Exposition en hausse pour les fonds asiatiques (Singapour et Chine) et du Moyen-Orient (Koweït et Emirats Arabes Unis).

Croissance des investissements non-Européen en Europe au cours des 2 prochaines années, selon DTZ Research, pour atteindre les volumes de 2007 et représenter 30% du volume total investi.

Londres: DTZ publie aujourd’hui son étude sur les investissements étrangers sur le marché de l’investissement en Europe. Selon cette étude, 36 milliards d’euros ont été investis par les investisseurs non-Européens sur le marché européen en 2013, soit une part de marché record de 26%. En valeur absolue, cette performance est encore loin du pic du marché de 2007 avec 46 milliards d’euros investis.

Les fonds nord-Américains et internationaux restent la principale source d’investissements en 2013 avec pour chacun, plus de 7 milliards d’euros d’acquisitions. Ces fonds ont aussi été très actifs côté vendeurs avec près de 9 milliards d’euros de cessions recensées au cours de l’année.

Nigel Almond, Head of Strategy Research de DTZ commente “Au cours des 5 dernières années, nous avons vu une hausse significative des acquisitions d’actifs immobiliers par des investisseurs d’Asie ou du Moyen-Orient. Près de 9 milliards d’euros auront ainsi été investis en Europe par des acteurs asiatiques en 2013, essentiellement depuis Singapour et la Chine (47% du volume des capitaux asiatiques investis). Venus du Moyen-Orient, les capitaux investis en 2013 sur le marché européen (6 milliards d’euros) viennent majoritairement du Koweït et des Emirats Arabes Unis, avec une part de marché de 66%. Peu actifs côté vendeurs, ces fonds ont été, en Europe, plus largement acquéreurs nets que les fonds américains ou internationaux».

Dominés par les fonds internationaux, la majorité des investissements réalisés par des investisseurs non-Européens est venue de fonds d’investissement non cotés. Les capitaux investis depuis l’Asie et le Moyen-Orient proviennent, quant à eux, de compagnies d’assurances ou de fonds souverains.
Magali Marton, Head of CEMEA Research de DTZ ajoute “Depuis 2009, les fonds souverains non-Européens ont investi 12,6 milliards d’euros en Europe, dont 7,5 milliards d’euros uniquement en 2013 (1/3 de l’investissement non-Européens cette année). Les compagnies d’assurances, quant à elles, ont acquis pour 4 milliards d’euros d’actifs immobiliers”.
Ces investisseurs non-Européens restent essentiellement concentrés sur les actifs de bureaux qui représentent les 2/3 de leurs acquisitions. Les asiatiques et les moyen-orientaux sont d’ailleurs plus centrés sur le tertiaire que les investisseurs nord-Américains plus diversifiés quant au type d’actif immobilier. Les nouveaux capitaux asiatiques s’intéressent aussi à des actifs mixtes ou à des programmes résidentiels.

Hans Vrensen Global Head of Research de DTZ de conclure: “Nous continuons de voir de nouvelles sources de capitaux non-Européens s’intéresser au marché européen. Ce phénomène est lié à l’accumulation de réserves de capitaux dans les marchés émergents et une diversification d’actifs dans leurs stratégies d’investissement. Nous anticipons donc une hausse de leur poids relatif dans le volume investi en Europe, autour de 30%, soit 46 milliards d’euros dans les 2 prochaines années. Cette projection confirme l’attrait tant en termes de prix que de liquidité du marché de l’investissement en Europe, qui offre aujourd’hui une diversité de produit pour de nouveaux investisseurs.”

A propos de DTZ
DTZ, est un leader mondial du conseil en immobilier d’entreprises. Nous proposons aux propriétaires et aux investisseurs du monde entier une expertise sectorielle, des solutions globales intégrées en immobilier, regroupant commercialisation, investissement , conseil (Corporate solutions, Conseil financier et Stratégie et valorisation des territoires), capital markets, gestion d’actifs, expertise …. Par ailleurs, notre département Research souvent récompensé, propose à nos clients des analyses de marché locales, des études prévisionnelles et tendancielles, véritables outils d’aide à la décision sur le long terme pour l’aboutissement de leurs futurs projets. La société DTZ regroupe 47 000 professionnels dont des sous-traitants, intervenant dans 208 bureaux et 52 pays.
dtz.com


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles