Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Modification Codes NAF (NAF rev.2) : Altares facilite le passage à la nouvelle nomenclature


Pour faciliter le passage à la nouvelle nomenclature des codes NAF de l'INSEE qui intervient en ce début janvier, Altares aménage pour ses clients une période transitoire durant laquelle elle fournira la double codification. Le passage à la nouvelle nomenclature d'activité française (ou NAF rev.2) qui est entrée en vigueur le 1er janvier dernier, va nécessiter des adaptations majeures dans les systèmes d’information.



Modification Codes NAF (NAF rev.2) : Altares facilite le passage à la nouvelle nomenclature
Pour aider ses clients à faire ce changement dans les meilleures conditions et leur permettre de garder un référentiel entreprises efficace, Altares joue la souplesse : le spécialiste de la connaissance inter-entreprises propose une phase intermédiaire pendant laquelle l’ancienne codification sera livrée aux côtés de la nouvelle.

La modification des codes NAF répond à l’évolution des technologies, des marchés et des entreprises sur les vingt dernières années. Elle a pour but aussi de rapprocher les codes d’activité français des nomenclatures européennes (la NACE) et internationales (la CITI) pour une harmonisation qui permettra notamment de meilleures comparaisons entre les pays.

En pratique, plusieurs conséquences :
- une complexité technique liée à un changement de format. Les codes NAF passent de 4 à 5 caractères; les 4 premières positions correspondent à la nomenclature européenne (NACE) nouvellement révisée, et la 5ème position permet de compléter le code officiel par une spécificité nationale, sous forme de lettre. Ainsi, le premier impact à gérer est le changement nécessaire de la structure des fichiers (référentiels entreprises ou autre programme utilisant la NAF) afin d’intégrer des codes non plus sur 4 caractères mais sur 5.
- un bouleversement de la classification elle-même : un code d’activité sur trois (34%) dans la nouvelle nomenclature n’a pas de correspondance directe dans l’ancienne NAF qui comptait 712 codes contre 732 désormais. La reclassification concerne toute entreprise française et implique donc une mise à jour conséquente des bases de données des entreprises.

De nombreuses structures ne sont pas prêtes face à ce changement et ne mesurent pas encore les impacts sur leurs systèmes. Altares est bien consciente des délais d’adaptation nécessaires pour ses clients, c’est pourquoi elle met en place une période transitoire durant laquelle elle fournira les codes des 2 nomenclatures : la nouvelle (à 5 caractères) et l’ancienne (à 4). En proposant des solutions opérationnelles à chacun, Altares garantit aux entreprises qui ont préparé le changement, notamment dans le monde bancaire, de basculer très rapidement vers la NAF rév.2, tout en laissant aux autres le temps de s’organiser pour mettre à jour leur référentiel.

“Altares a d’ailleurs anticipé ces changements dès le début 2007, précise Arnaud Dufournet, responsable Marketing Données Altares et co-pilote du projet NAF rev.2. Nous organisons en effet depuis quelques mois des petits-déjeuners de présentation pour informer nos clients des impacts sur leurs bases de données, sur la manière d’intégrer les nouveaux codes NAF dans leurs systèmes mais aussi sur les avantages de la nouvelle nomenclature : notamment obtenir une plus grande pertinence dans la reconnaissance des activités, dans la définition des cibles marketing et à terme dans les méthodes de scoring... Les clients bénéficient d’un suivi personnalisé avec l’équipe commerciale, de l’intervention éventuelle d’un chef de projet et, dans le cas d’un accompagnement plus poussé, du développement d’une solution sur mesure. L’Institut Altares propose également depuis cet été des formations spécifiques à leurs équipes techniques. Le passage à la nouvelle nomenclature a, comme vous le voyez, été largement préparé chez Altares car nous savons combien cette modification peut être critique pour certains de nos clients, et notre métier est de les accompagner en les aidant à exploiter au mieux nos données”.


ALTARES est née du rapprochement de la Base d’Informations Légales BIL et de Dun & Bradstreet France. Sa vocation, en tant que spécialiste de la connaissance inter-entreprises : fournir des solutions pour accélérer la croissance.
ALTARES répond aux besoins des entreprises sur deux axes majeurs : développement commercial et gestion du risque financier, en France, en Europe comme à l’International. Membre du 1er réseau international d’informations B to B (le D&B Worldwide Network), ALTARES diffuse en France les solutions créées par le leader mondial D&B.
Les clients d’ALTARES disposent du seul accès global à des données qualifiées sur plus de 115 Millions d’entreprises dans le monde. Dirigée par Thierry Asmar, ALTARES détient 40 % du marché français ; avec un CA de 53 Millions d’Euros, l'entreprise compte près de 300 collaborateurs répartis sur 3 sites principaux : Nanterre, Rambouillet et Villeurbanne.
www.altares.fr

Lundi 14 Janvier 2008
Notez





Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News