Quotidien future finance
              



Mobiles : prédictions 2020 de Lookout sur les futures attaques


Par David Richardson, Senior Director of Product Management chez Lookout.



1. Les mobiles deviendront le premier vecteur pour les attaques de phishing

Lookout prévoit que les attaques de phishing ciblant les terminaux mobiles dépasseront en nombre les attaques de phishing traditionnelles via email. Les passerelles de sécurité email traditionnelles bloquent les emails de phishing potentiels et les URLs malicieux, ce qui permet de protéger les emails d’entreprise contre des attaques visant à dérober des identifiants d’accès, mais négligent les vecteurs d’attaque mobiles, y compris les emails personnels, les réseaux sociaux, les autres plates-formes de messagerie sur mobile et les SMS/MMS. De plus, les terminaux mobiles sont ciblés non seulement en raison de ces nouveaux vecteurs mais aussi en raison de la nature personnelle du terminal et de son interface utilisateur.

Les entreprises doivent réaliser qu’en matière d’ingénierie sociale dans un monde où les périmètres de sécurité traditionnels n’ont plus cours, les emails d’entreprise ne sont plus le seul, ou même le principal vecteur d’attaque utilisé.

2. L’authentification à deux facteurs est morte, longue vie au MFA.

L’authentification à deux facteurs va progressivement disparaître au profit de l’authentification multifacteur (MFA) utilisant par exemple la biométrie en 2020. La plupart des entreprises ont mis en place des processus d’autorisation à code unique (OTAC) pour fournir une authentification à deux facteurs (2FA), mais Lookout, et d’autres acteurs de l’industrie, ont déjà constaté le ciblage de ces processus par des attaques de phishing avancées. Pour se protéger contre les vols d’identifiants et garantir leur conformité aux réglementations, les entreprises adoptent de plus en plus l’authentification MFA et la biométrie via des terminaux mobiles. Cette nouvelle approche renforce la sécurité de l’authentification et améliore l’expérience utilisateur, mais il est essentiel que le terminal mobile soit parfaitement protégé.

3. Les acteurs de menaces vont exploiter le ‘machine learning’ pour opérer de manière autonome

Un domaine où nous pourrions voir la mise en œuvre du ‘machine learning’ par des attaquants est l’exécution de campagnes de ‘phishing’. Des leurres et des pages d’accueil de phishing seront A/B testés par des algorithmes d’intelligence artificielle pour améliorer les taux de conversion, tandis que de nouveaux domaines seront générés et enregistrés avec de semblables algorithmes. Ces développements permettront à des attaques de se diffuser plus rapidement, au-delà des capacités de détection de la plupart des solutions existantes.

4. Les attaques ciblant les élections américaines de 2020 se concentreront sur le mobile

Tout comme les cyber attaques ont évolué pour cibler les terminaux mobiles en raison de leur nature et de leur format, il en sera de même pour les élections présidentielles américaines de 2020. Les campagnes de ‘spear phishing’ (harponnage) vont évoluer au-delà des attaques de ‘phishing’ traditionnelles via email que nous avons vues lors des élections de 2016 vers des attaques plus avancées impliquant des applications de messagerie cryptées, des réseaux sociaux et de faux appels téléphoniques. Avant le dénouement de la prochaine élection, nous assisterons probablement à des attaques réussies résultant d’actions d’ingénierie sociale ou de ‘phishing’ sur mobile, en particulier en raison du fait que les campagnes présidentielles intègrent les terminaux mobiles dans leurs efforts de démarchage.

5. Les partenariats s’ajouteront aux acquisitions

La dernière décennie a connu un grand nombre de fusions et d’acquisitions dans l’industrie de la sécurité. Cette tendance va probablement se poursuivre, mais désormais différents acteurs intégreront aussi étroitement leurs solutions pour améliorer la sécurité dans les entreprises. Alors que nous entrons dans une nouvelle décennie, une nouvelle tendance est en train d’émerger qui verra différents fournisseurs de solutions de sécurité former des alliances – même avec certains de leurs concurrents directs – et collaborant de manière stratégique pour combattre des menaces pour le bien de tous. Un récent exemple de cette nouvelle tendance est la App Defense Alliance, qui a été lancée à la fin de 2019 pour combattre des applications malveillantes sur Google Play. Ces alliances ont également un effet positif sur des solutions d’intelligence artificielle, alors que les algorithmes de ‘machine learning’ doivent ingérer un volume croissant de données.

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Jeudi 12 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News