Quotidien future finance
              



Miracle...


Lettre du 30 avril 2020 par Eric Galiègue - VALQUANT.



La semaine dernière nous invoquions un miracle pour que le rebond technique se transforme en tendance haussière, sans rechute vers les plus bas de mars. Selon les « standards » habituels, c’est déjà le cas aux USA : la hausse a dépassé 20% sur les plus bas, et donc voilà Wall Street dans une nouvelle tendance haussière. Le « miracle » est naturellement monétaire et attribuable aux banques centrales.

Mais, vraiment, M. Powell transforme-t-il la monnaie en capitalisation boursière ? Comme le Christ a transformé l’eau en vin pendant les noces de Cana ? Tout cela n’est qu’une question de croyance, de Foi. Et Wall Street y croit, manifestement, sans voir les résultats. Pourtant, nous conseillons aux investisseurs une exposition neutre, « normale » aux actions, au terme d’une période de 7 semaines de recommandation de pondération maximale des actions. La forte hausse des derniers jours, associée à une notation de l’actualité toujours négative, nous a incité à dégrader de 2 niveaux (sur 5) notre conseil d’allocation.

Nous ne croyons pas que le marché est redevenu haussier.
Au niveau technique, le rebond que nous vivons est aussi atypique que ne le fut la baisse du 18 février au 18 mars. Rappelons-le, c’est la première fois dans l’histoire des marchés d’actions, qu’un indice entre en tendance baissière à partir du plus haut historique, sans figure de retournement. La nature unique du contexte de marché et du contexte sanitaire et économique, explique ce comportement unique. De la même façon, nous considérons que le rebond est atypique, car d’une certaine manière il restitue la fulgurance de la baisse dans l’étonnante vitalité du rebond. Précisément, nous sommes arrivés à un point majeur après la puissante hausse des 5 dernières semaines. Au niveau de S&P 500, qui valait 2 940 points hier soir, la moyenne mobile 3 mois (50j) valait 2 908 et la moyenne mobile un an (250j) valait 2 988. Comme les deux moyennes mobiles sont en baisse, nous considérons que le S&P 500 va se replier au contact de 3 000. Cela correspondrait à la fin des rebonds techniques, qui échouent à dépasser la moyenne mobile un an.

Au niveau fondamental, le marché fait totalement l’impasse sur l’exercice 2020, alors que nous en terminons le premier quadrimestre. Tout se passe comme si les résultats de l’exercice en cours appartenaient déjà au passé, et ne devaient pas être pris en compte. Seule l’année 2021 a un sens : c’est en tous cas ce que croit Wall Street actuellement. Manifestement, pour les profits d’entreprise, c’est le profil en V qui est retenu, même si le profil en U est considéré comme raisonnable pour le PIB. Quant au profil sanitaire ….Nul n’en sait rien, finalement . Surtout, à Wall Street comme ailleurs sur la planète actions, il y a une « bulle dans le krach », une bulle techno dan le krach sanitaire. Le comportement de tout ce qui touche au nouveau monde digital, qui accélère son avènement avec le confinement, est stupéfiant. Il se comporte comme si la crise économique considérée plus grave que celle de 2008-2009, avait donné lieu à une simple consolidation, dans une tendance définitivement et indéfiniment haussière.

De ce point de vue, la crise actuelle renforce encore les inégalités et la confiscation de la performance entre les mains des GAFAM vs les entreprises de l’ancien monde, des « larges caps » vs les « small caps », des « growth » vs les « value », des USA vs l’Europe. Les riches sont encore plus riches, les pauvres encore plus pauvres.

La crise actuelle qui a suscité des réponses publiques appropriées (monétaires et budgétaire), a des conséquences qui dépassent évidemment l’année 2020. Le niveau des bénéfice anticipés fin 2019 correspond au niveau du BPA 2022 anticipé actuellement…Nous anticipons un repli des marchés d’actions en mai.


Tendance sur les marchés de taux et de devises : Stabilité générale des taux. L’€ a baissé de -0,3% contre le $.

Tendances récentes sur les matières premières : Rebond des cours du pétrole et du cuivre cette semaine.

Investisseurs : Nous recommandons la neutralité sur les actions pour un CAC 40 compris entre 4 615 et 4 970.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr





Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Dimanche 3 Mai 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News