Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News


              



Les poussins se rebiffent


Créé en 2008, le statut de l’auto-entrepreneur a, dès sa création, fait couler beaucoup d’encre. Soupçonné de favoriser, par un dumping social et fiscal, l’arrivée de nouveaux concurrents aux artisans établis de longue date, ce régime n’a pas non plus été, il faut bien le reconnaître, à l’origine de réussites spectaculaires. Il avait donc tous les défauts. Mais son succès a été énorme car, entre créations et radiations, on dénombre aujourd’hui plusieurs centaines de milliers d’auto-entrepreneurs et leur capacité de mobilisation est étonnante puisque, menacés dans leur existence même, ils ont assez rapidement réussi à se mobiliser pour faire reculer la Ministre en charge du commerce et de l’artisanat.



Alain Goetzmann
Alain Goetzmann
N’entrons pas dans la polémique actuelle. Fallait-il, à l’époque créer ce régime particulier ? Fallait-il aujourd’hui, alors que les pouvoirs publics semblaient avoir changé de comportement vis-à-vis des entrepreneurs, s’en prendre à ce statut ? Les arguments des uns et des autres sont recevables mais l’essentiel, à mon avis, n’est pas là.

Dans un pays réfractaire à l’économie de marché, entretenant un service public pléthorique, il n’est pas tout à fait anodin que des centaines de milliers d’individus aient, chaque année depuis 2008, tenté l’aventure de l’entreprise. Qu’ils réussissent ou qu’ils échouent, peu importe. Ils entreprennent et, à temps partiel ou à temps plein, vivent le plaisir et les soucis de la liberté d’entreprendre.

Ce statut est une pédagogie salutaire. Sans lui, jamais ces auto-entrepreneurs d’un jour ou de plusieurs années n’auraient dépassé le cap des bonnes intentions. Avec leurs entourages, ce sont des millions de Français qui ont découvert ce que sont le succès et l’échec économique et qui partagent désormais une autre vision du risque entrepreneurial. Alors de grâce, n’éliminons pas un éco-système aussi édifiant.

 

Direction financière et stratégique
Levée de fonds, introduction en bourse, fusion-acquisition
Agrément CIF N° F000131 - Listing Sponsor sur Alternext
88 bis, avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Mercredi 5 Juin 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News