Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Les fonds monétaires restent la seule alternative des investisseurs pour des placements court terme


Par Olivier Robert, directeur de la gestion taux chez BFT IM



Malgré l’ancrage des taux d’intérêt en territoire négatif, les fonds monétaires affichent une certaine résilience, réussissant à stabiliser leurs encours. L’excès de liquidités sur les marchés et les taux de dépôts négatifs permettent à ces placements de conserver une réelle attractivité par rapport à des produits bancaires standards.

Les investisseurs se sont fait une raison. Malgré leurs espoirs du début d’année 2019, ils vont en effet devoir encore patienter de longs mois avant d’assister à la normalisation de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE). De fait, les vents ne sont guère porteurs pour la zone euro. Faiblesse de l’inflation, croissance économique qui faiblit, incertitudes politiques liées au Brexit ou encore regain des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis sont autant de paramètres qui conduit la BCE à poursuivre sa politique monétaire ultra-accommodante, comme elle l’a une nouvelle fois démontré lors de son dernier comité monétaire du 12 septembre. Résultat : les taux d’intérêts des emprunts d’Etats se situent à des niveaux historiquement bas, voire en territoire négatif pour bon nombre d’eux.

Les marchés ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, opérant un revirement radical à l’issue du premier trimestre sur les perspectives d’évolution des taux d’intérêt. Ainsi, les anticipations de hausse de taux du début d’année ont rapidement laissé place à des prévisions de baisse des taux par les marchés. Après la baisse des taux deposit (à -0.50%) de la part de la BCE lors de son dernier comité, les marchés européens tablent désormais sur une baisse supplémentaire des taux de 10 points de base sur l’année à venir.

Une attractivité préservée

L’ancrage durable des taux d’intérêt en territoire négatif, avec un Eonia qui est actuellement autour de -0,37% (et qui devrait prochainement répercuter la dernière baisse de la BCE), complique la tâche des investisseurs monétaires. De fait, à l’image de l’ensemble des taux d’intérêt de la zone euro, les taux monétaires ont également beaucoup baissé durant les derniers mois. La situation est pourtant loin d’être alarmiste. Il y a quelques années, les fonds monétaires ont déjà connu une situation similaire, marquée par le passage de l’Eonia en territoire négatif. Un contexte qui, à l’époque, avait déjà fait craindre la mort de l’industrie des fonds monétaires. Il y a pourtant une vie en taux négatifs ! Loin de péricliter, les fonds monétaires ont continué à attirer des flux significatifs, enregistrant une hausse de leurs encours. Cette année encore, les fonds monétaires font preuve d’une certaine résilience, ne subissant pas de sorties massives.

Malgré cet environnement de taux négatif, force est en effet de constater que les fonds monétaires conservent tout leur attrait pour les investisseurs. L’excès de liquidités sur les marchés et les taux de dépôts négatifs – prochainement à -0,50% – font que les investisseurs se détournent progressivement des produits bancaires traditionnels. Au cours des derniers mois, les dépôts à vue des grandes banques commerciales ont certes constitué la principale concurrence des sociétés de gestion, avec des offres à taux zéro particulièrement attractives pour les grandes entreprises. Mais au regard des fortes anticipations de baisse de taux, les banques pourraient ne plus continuer cette offensive et être contraintes de limiter, voire de refuser les dépôts à vue de leurs clients.

En outre, le différentiel entre les performances des fonds monétaires (plusieurs points de base au-dessus de l’Eonia) et les taux de dépôts (-0,50%) préservent l’attractivité des fonds monétaires pour les investisseurs, qui ne peuvent se permettre de laisser dormir leurs liquidités auprès de la seule BCE. En l’absence d’alternative sur des placements très court terme – entre 1 jour et 1 mois –, les fonds monétaires constituent toujours une solution et le risque de décollecte massive semble donc écarté sur ce marché actuellement.

De l’Eonia à l’Ester

Cette nouvelle donne sur les marchés monétaires intervient dans une période cruciale pour les sociétés de gestion, avec la mise en place d’un nouveau taux de référence pour les produits monétaires et dérivés de taux. A compter du 2 octobre 2019, l’Eonia va en effet progressivement céder la place à l’Ester (European Short Term Rate).

Un nouvel indice l’Ester sera calculé par la BCE et l’Eonia découlera du calcul de ce dernier. L’Eonia sera ainsi égal à l’Ester auquel s’ajoutera une marge de 8,5 points de base. La mise en œuvre de ce nouveau taux de référence constitue un changement majeur pour l’ensemble des acteurs de la gestion monétaire. Jugé plus solide que l’Eonia, l’Ester s’appuiera sur les données de 52 banques et institutions financières de la zone euro, contre 28 banques seulement pour l’Eonia, et surtout sur des montants de transaction beaucoup plus significatifs. Ce panel de banques, plus large, sera garant d’une meilleure représentativité du marché monétaire au sein de la zone Euro. Il faudra toutefois attendre le 1er janvier 2022 pour voir l’Eonia disparaitre définitivement. D’ici là, l’ensemble des sociétés de gestion de la place vont devoir redoubler d’efforts pour mettre à jour leurs prospectus et leurs outils informatiques. Si de nombreux chantiers restent à mener, le secteur doit d’ores et déjà s’organiser pour être au rendez-vous de cette échéance majeure.

A propos de BFT Investment Managers
BFT Investment Managers redonne un sens au rendement grâce à l’engagement de tous ses collaborateurs au service de ses clients. Depuis plus de 30 ans, la performance de nos solutions d’investissement, associée à une gestion rigoureuse des risques, constitue la première de nos missions.
BFT Investment Managers offre une gamme de produits spécialisés sur les principales classes d’actifs, s’articulant autour de la recherche de rendement. Sur l’ensemble de nos fonds, nous intégrons des critères d’investissement socialement responsable et nous bénéficions du label AFNOR dans ce domaine.
Filiale d’Amundi, nous combinons la réactivité d’une entreprise à taille humaine associée à la signature d’un grand groupe, leader européen de l’industrie de l’Asset Management.
Au global, à la fin juin 2019, nous gérons 29 milliards d’euros d’actifs pour le compte de clients institutionnels et distributeurs et faisons partie des dix premières sociétés de gestion sur le marché français des OPCVM.
bft-im.com

FINYEAR & CHAINEUM

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.

Vendredi 20 Septembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News