Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Les dirigeants d’entreprise privilégient « l’instinct » et la « vitesse »aux données pour la prise de décision


Les dirigeants d’entreprise en Europe donnent la priorité à « l’instinct » et à la « vitesse » au détriment d’une prise de décision pilotée par les données, selon une étude de Splunk.



Malgré un volume de données plus important que jamais, les entreprises passent à côté d’opportunités de croissance car l’obligation de vitesse et la pression prennent le pas sur le développement d’un avantage compétitif.

Splunk Inc. (NASDAQ : SPLK), fournisseur de la plateforme Data-to-Everything, a publié une nouvelle étude en collaboration avec Censuswide, qui révèle que les grands décideurs d’entreprise en Europe exercent sous une pression croissante, et sont plus de la moitié (53 %) à prendre une décision commerciale « stratégique » au moins une fois par jour.

La transformation numérique est un moteur de changement dans tous les secteurs et entraîne une croissance considérable des volumes de données, qui proviennent de sources plus nombreuses que jamais. Cette augmentation du volume de données offre aux décideurs commerciaux l’opportunité d’obtenir des renseignements sur les véritables performances de leurs activités en temps réel. Ils peuvent ainsi compter sur leurs données pour l’ensemble de leurs questions, décisions et actions. Toutefois, cela n’est possible que si les entreprises peuvent accéder à ces données, les analyser et surtout, leur faire confiance dans le processus de prise de décision.

La réalité sur la prise de décision

Une étude menée auprès de dirigeants d’entreprise et de décideurs commerciaux a révélé que la quasi-totalité d’entre eux (90 %) prennent des décisions commerciales critiques le jour même, et qu’ils sont même deux tiers (66 %) à les prendre en moins de deux heures. En cumulé, les entreprises prennent sept décisions commerciales stratégiques par semaine.

Ce rythme est potentiellement un frein à la prise de décision pilotée par les données. 40 % des PDG ont le sentiment que l’obligation d’agir vite les empêche de demander plus de données.

Au contraire, c’est « l’instinct » qui motive près de la moitié des dirigeants (47 %) dans leurs prises de décisions critiques, et moins d’un leader sur 100 indique que ses décisions reposent systématiquement sur les données. Concernant les facteurs qui influent sur la prise de décision, les participants évoquent les recommandations des collègues comme la contribution la plus utile (52 %), suivies des retours des clients (51 %), de l’instinct (47 %) et de la reproduction d’une approche éprouvée (43 %). Pour les répondants français, le feedback des clients (52%) passe en premier, devant les recommandations des collègues et du conseil d'administration (42%) et l’instinct (40%).

Une déconnexion entre les données de l’entreprise et la prise de décision commerciale

Face à un rythme aussi soutenu, les dirigeants d’entreprise sont souvent contraints de mettre les données au second plan dans la prise de décision ; ils les utilisent uniquement pour faire des diagnostics a posteriori et passent potentiellement à côté d’opportunités de croissance qui pourraient stimuler l’économie européenne. Les dirigeants comprennent que leur entreprise investit des ressources pour mieux maîtriser l’explosion des données, mais ces efforts ne servent pas encore à mobiliser les données pour l’ensemble des questions, décisions et actions à réaliser.

« Il est indubitable que les entreprises produisent de grandes quantités de données, mais cette étude indique clairement que nos dirigeants d’entreprise, jusqu’au plus haut niveau, ne parviennent pas encore à accéder aux données selon leurs propres termes, alors qu’ils en ont vraiment besoin pour prendre des décisions rapides et visionnaires » commente James Hodge, CTO EMEA, Splunk. Il poursuit : « En tant qu’industrie, nous devons faire plus pour aider les entreprises à mobiliser leurs données dans tous les contextes, afin qu’elles ne servent pas seulement au diagnostic ou à la remédiation, mais d’abord au développement commercial. »

Les données, une clé pour libérer de nouvelles opportunités commerciales

Tous les participants ou presque (92 %) étaient en mesure de désigner un domaine susceptible d’être amélioré avec des données plus précises, et ils étaient plus d’un tiers (33 %) à citer la « croissance de la clientèle » comme la plus grande opportunité que les données pourraient ouvrir. Ce chiffre atteint 36% chez les répondants français, devant la cybersécurité (32%) et la croissance financière (27%).

Dans le même ordre d’idée, le budget n’est pas un obstacle : moins d’un décideur sur 10 (8 %) cite l’investissement comme obstacle à l’utilisation de nouvelles sources de données ou de meilleurs logiciels. En France, les obstacles les plus fréquemment rencontrés pour accéder à davantage de données sont la nécessité d'agir rapidement (38 %) et l'embarras de demander plus de données (29 %).
Pour plus d’informations sur la façon dont les entreprises du monde entier éliminent les obstacles qui se dressent entre les données et l’action, rendez-vous sur le site web de Splunk.
Méthodologie

La recherche a été conduite par Censuswide, qui a interrogé 150 dirigeants d’entreprise et 462 décideurs au Royaume-Uni, en France et en Allemagne entre le 29 août et le 9 septembre 2019. Censuswide respecte les directives et emploie des membres de la Market Research Society, qui se fonde sur les principes ESOMAR.

À propos de Splunk Inc.
Splunk Inc. (NASDAQ : SPLK) transforme les données en actions grâce à la plateforme Data-to-Everything. La technologie Splunk est conçue pour investiguer, superviser, analyser et exploiter toutes les données, à toutes les échelles.

Splunk, Splunk> et Turn Data Into Doing sont des marques commerciales de Splunk Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. Tous les autres noms de marque, noms de produits et marques commerciales appartiennent à leur propriétaire respectif.
© 2019 Splunk Inc. Tous droits réservés.


Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique ICO & STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a ICO & STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Vendredi 10 Janvier 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles