Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 
 


              



Les consommateurs chinois sont des pionniers du numérique


L’optimisme des consommateurs chinois reste vigoureux grâce à des perspectives économiques stables.



Cet été, l’indice de confiance des consommateurs chinois a atteint 114,6 points, son plus haut niveau en 20 ans. Ces dernières années, la consommation chinoise a connu une véritable embellie. Une embellie essentiellement liée au fait que la croissance des salaires a surpassé le rythme de la croissance économique globale. Ce boom de la consommation ne concerne pas particulièrement les biens alimentaires de base qui sont largement produits en Chine, mais plutôt les biens de luxe et les importations. Cet été, le Bureau National des Statistiques soulignait que l’achat de SUV et de biens de divertissement enregistraient une croissance supérieure à celle du commerce de détail dans son ensemble.

Ce dynamisme de la consommation chinoise intègre une nouvelle composante : il semble être mené par un effet richesse lié à la hausse récente des prix de l’immobilier. Globalement, l’impact de cet enrichissement sur les prix n’était pas significatif avant 2016, puisque le prix des biens ne permettait alors de dégager de gains notables que dans les grandes villes où 8,9% de la population urbaine totale vivait tout au plus. Depuis, l’explosion des prix de l’immobilier a atteint les villes de taille moyenne et leurs villages satellites. Pris tous ensemble, ils représentent 63,4 % de la population urbaine chinoise. Cela signifie concrètement qu’une plus large part de la population chinoise en tire parti.

En termes structurels, le déclin progressif mais régulier du taux d’épargne chinois devrait aboutir à une participation croissante des consommateurs à la dynamique du produit intérieur brut (PIB). Une consommation plus élevée devrait être un facteur interne de renfort à la croissance du PIB, réduisant de fait la dépendance aux exportations. Dans cet environnement, le domaine de l’IT revêt une importance toute particulière. Il n’y a pratiquement aucune tendance IT récente qui n’ait d’abord pris de l’ampleur en Chine, contribuant en retour au développement énergique de la consommation. Les porte-monnaies électroniques tels qu’Alipay ou Wechat Pay, par exemple, sont devenus à ce point populaires en Chine qu’aujourd’hui les consommateurs utilisent ces portes-monnaies électroniques pour payer leur déjeuner, leur loyer, leur électricité ou même leurs courses au lieu de faire l’appoint en liquide ou de payer par carte bancaire.

Avec un poids avoisinant les 40%, le secteur des technologies informatiques est devenu le plus important de l’indice MSCI Chine. Rien que sur les huit premiers mois de l’année, ce secteur a, à lui seul, affiché une croissance de 71,93%, comparé aux 41,69% de l’indice chinois généraliste. Les innovations du secteur IT ont également abouti à une recrudescence du poids des secteurs des biens de consommation et financiers dans l’indice. Le top 10 des entreprises de l’indice MSCI Chine rassemble aujourd’hui des sociétés internet telles que Tencent Holdings, Alibaba Group, Baidu.com, Netease.com et le géant chinois du mobile China Mobile[1]. Avec des ETFs répliquant l’indice MSCI Chine, les investisseurs peuvent avoir accès au dynamisme d’un marché chinois qui se caractérise par un consumérisme croissant.

[1] Source: https://etf.deutscheam.com/de-DE/LU0514695856-msci-china-index-ucits-etf-dr-2c-/, 16 novembre 2017

Principaux risques
Les db X-trackers UCITS ETF ne sont pas des investissements à capital protégé ou garantis et les investisseurs doivent être préparés et en mesure de supporter la perte pouvant aller jusqu’à la totalité du capital investi.
Les parts d’ETF db x-trackers achetées sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être revendues directement au fonds. Les investisseurs doivent acheter et racheter ces actions sur le marché secondaire avec l'aide d'un intermédiaire
(par exemple, un opérateur de marché ou un courtier en valeurs mobilières) et peuvent entraîner des frais (comme décrit dans le prospectus applicable). En outre, les investisseurs peuvent payer plus que la valeur liquidative d'une action d’un ETF db x-trackers UCITS lors de l'achat d'actions sur le marché secondaire, et peuvent recevoir moins que la valeur liquidative lors de la vente de ces actions sur le marché secondaire
Les placements dans les fonds comportent de nombreux risques, y compris, entre autres, les risques généraux de marché, les risques de crédit, de change, de liquidité et les risques liés aux taux d'intérêt. La valeur d'un investissement dans un ETF Deutsche Bank, conforme à la directive UCITS, peut aussi bien diminuer qu'augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité du montant de leur investissement initial.

Remarque importante
Le présent communiqué de presse est un document à caractère promotionnel et non un document à caractère réglementaire. Les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont communiquées à titre purement indicatif et n’ont aucune valeur contractuelle. Nous conseillons aux investisseurs de contacter régulièrement leur conseiller au sujet de leurs placements et leur rappelons la nécessité de prendre connaissance du « document d’information clé pour l’investisseur (DICI) » correspondant à leurs investissements. Le DICI, ainsi que le prospectus de vente et les rapports périodiques sont disponibles auprès de la société de gestion et des agents payeurs désignés. Les facteurs de risques sont détaillés dans le prospectus, l'investisseur intéressé est invité à s'y référer.

A propos de Deutsche Asset Management
Avec 711 milliards d’euros d'actifs sous gestion (au 30/09/2017), Deutsche Asset Management est l'un des leaders mondiaux de la gestion d’actifs. Deutsche Asset Management (1) offre aux clients institutionnels et particuliers des solutions d’investissement traditionnelles et alternatives sur toutes les classes d’actifs.

(1) Deutsche Asset Management est la marque de la branche gestion d’actifs de Deutsche Bank. Les entités légales proposant les produits et services sous la marque Deutsche Asset Management sont citées dans les contrats, les véhicules et les documents d’information sur les produits.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mercredi 6 Décembre 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear