Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Les comptables jouent un rôle clé dans le processus décisionnel des prêteurs


L’accès au crédit pourrait s’améliorer dans l’avenir pour certaines PME, mais celles-ci devront satisfaire à des critères plus rigoureux pour démontrer leur solvabilité, selon un sondage mondial réalisé par le magazine The Banker, en collaboration avec la Fédération internationale des experts comptables (IFAC).



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Publiés dans un supplément consacré au soutien aux PME qui accompagnait le numéro d’octobre du magazine, les résultats confirment en outre que les comptables jouent un rôle crucial dans le processus décisionnel des prêteurs en fournissant des informations qui influent sur ce processus.

«Les comptables sont depuis fort longtemps les conseillers de confiance des PME. Pour continuer de remplir ce rôle, ils doivent prendre les devants et informer leur clientèle des possibilités de financement par emprunt offertes aux PME et des exigences qui s’y rattachent», explique Ian Ball, directeur général de l’IFAC. «Les résultats du sondage fournissent des renseignements très utiles pour les comptables et les PME.»

Ainsi, plus de 20 % des 350 banques ayant répondu aux questions concernant l’avenir prévoient que le nombre de nouveaux prêts aux PME augmentera au cours des deux prochaines années, tout comme le montant des prêts octroyés à leurs clients actuels de ce secteur. Très peu de répondants (2 %) ont indiqué qu’ils restreindraient les prêts aux PME. Les banques s’attendront toutefois à ce que les PME fournissent une information plus complète dans leurs demandes de crédit. À cet égard, elles accorderont une attention accrue aux informations sur les flux de trésorerie, les garanties et les antécédents bancaires du client. Les états financiers, les indicateurs de risque clés et les tendances sectorielles figurent également parmi les éléments clés d’information sur lesquels les banques fondent leurs décisions en matière de prêts.

Les prêteurs accordent aussi une grande importance aux états financiers audités. Ainsi, les deux tiers des répondants ont indiqué que leurs politiques de prêt exigent qu’un comptable indépendant fournisse une certaine assurance à l’égard des états financiers de l’entité, la majorité des banques privilégiant les états financiers audités. Par ailleurs, 60 % des répondants affirment que le recours aux services d’un comptable par une PME influe considérablement et positivement sur leurs décisions en matière de crédit.

À propos du sondage
Le sondage en ligne a été mené du 21 août au 15 septembre 2009 par The Banker. Plus de 500 banques y ont participé. De ce nombre, 146 ont répondu à toutes les questions du sondage. L’échantillon à l’étude comprend des banques de plus de 80 pays et dont l’actif total va de moins de 100 millions à plus de 100 000 millions de dollars US.
Pour en savoir plus sur les résultats : www.ifac.org/financial-crisis/smp-sme-resources.php

Mardi 20 Octobre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News