Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Les Journées de la Mer


Dans le cadre de la première édition des Journées de la Mer, la France entière se mobilise et le vent marin souffle jusqu’à Paris. En partenariat avec l’Ifremer, le SHOM et l’IGN, le musée national de la Marine est heureux de participer à l’événement initié par le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire en organisant la manifestation « La mer monte à Paris ! ».



Les Journées de la Mer
Trois journées portes ouvertes au musée

L’Ifremer, le SHOM et l’IGN donnent rendez-vous au grand public au musée national de la Marine, lieu incontournable du fait maritime d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Les visiteurs sont invités à découvrir une exposition interactive : installations originales et ludiques,
projections de films, carte géante de la rade de Brest et cartographie en 3D pour une perspective nouvelle des fonds océaniques. Dialogues et rencontres avec des spécialistes sont également au programme, avec les « Rendez-vous de la Mer et du Littoral » : des rencontres débats autour des thèmes du littoral, des ressources naturelles, des énergies venues de la mer et de sa biodiversité.

Connaître pour mieux protéger

Les Journées de la Mer ont pour objectif de sensibiliser le grand public sur les richesses et les fragilités de la mer. Les océans recouvrent plus de 70 % de la planète et il est aujourd’hui essentiel de les protéger et d’en connaître les enjeux.
Impliqués dans la recherche, la protection de cet espace fragile et l’information, les trois organismes-partenaires oeuvrent dans une perspective de développement durable.
« La mer monte à Paris ! » donne l’occasion au public de découvrir la mer, ses activités, et de s’approprier les comportements respectueux de l’environnement.

Programme

Les « Rendez-vous de la Mer et du Littoral » réunissent spécialistes et scientifiques, pour des interventions suivies de séances de questions / réponses en interaction avec le public, apportant un éclairage sur différents thèmes.

Connaître la mer et le littoral

vendredi 12 juin à 18h30
Patrick VINCENT, directeur des programmes et de la coordination des projets Ifremer;
Yves GUILLAM, directeur de la stratégie, de la planification et des relations extérieures du SHOM;
Hervé LE MEN, directeur de la maîtrise d’ouvrage déléguée du service public de l’IGN.

Les océans fluctuent dans le temps et l’espace, affectant à des degrés différents l’environnement terrestre. Les analyses et prévisions de l’océan donnent accès à des informations qui nourrissent directement la recherche en océanographie. Elles permettent aussi la prévision climatique saisonnière sur une longue échelle, et touchent ainsi aux enjeux sociétaux et économiques du
réchauffement climatique.

Les énergies renouvelables venues de la mer
vendredi 12 juin à 20h30

Denis LACROIX, coordinateur prospective long terme de l’Ifremer

Avec une zone maritime de 10 millions de km², la France dispose d’un fort potentiel pour développer les énergies marines renouvelables. Vents, vagues, marées, courants, mais aussi énergies thermiques ou micro-algues, les pistes à explorer sont nombreuses.

L'homme et le littoral
samedi 13 juin à 15h30

Yves HENOCQUE, responsable scientifique « Nature et Société » à la direction prospective et stratégie scientifique de l'Ifremer;

Dominique BRESSON, adjoint au directeur de la stratégie, de la planification et des relations extérieures du SHOM.

Près de 70 millions d'Européens vivent en bord de mer. Les activités humaines comme l'agriculture, la pêche, le tourisme, le transport maritime, exercent des pressions de différente nature sur le système mer et littoral. Pour répondre à ces menaces, il convient de prendre en compte l'ensemble du socio-écosystème en développant l'interdisciplinarité et une gestion adaptative, c'est-à-dire capable d'intégrer les nouvelles connaissances pour rendre les politiques publiques plus efficaces.

Biodiversité et ressources des grands fonds
dimanche 14 juin à 15h30

Pierre COCHONAT, directeur adjoint des programmes et de la coordination des projets à l’Ifremer;

Daniel DESBRUYERES, responsable du département étude des écosystèmes profonds à l’Ifremer;

Julien DENEGRE, responsable commercial pour l’activité mines et métaux de Technip.

L’exploration des grands fonds de ces 30 dernières années a permis d’approfondir la connaissance de la diversité marine. Celle-ci présente un énorme potentiel. Gisements métalliques, réserves de méthane et usines naturelles de production d’hydrogène, l’océan profond pourrait bien devenir le principal gisement de nouvelles molécules. C’est aussi un lieu d'origine de risques naturels séismes, tsunamis, grands glissements). Cet immense écosystème (2/3 de la surface de la planète et 4/5 de sa biosphère) où la vieest fragile, a fait l'objet de nombreuses découvertes récentes qui remettent en cause notre vision du rôle de l'océan profond dans les grands équilibres biologiques et chimiques, mais aussi comme réservoir de biodiversité.


Informations pratiques

Entrée libre au musée national de la Marine, palais de Chaillot 12, 13 et 14 juin de 10h00 à 18h00.

nocturne le vendredi 12 juin jusqu’à 22h00.

communication :
Sylvie David-Rivérieulx,
Anaïs Gonet
tél. : 01 53 65 69 45 & 47
e-mail : [presse@musee-marine.fr]mail: presse@musee-marine.fr

Dimanche 7 Juin 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News