Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Les Etats Généraux de l’industrie : premier cahier de doléances


Annoncés par le Président de la République, les Etats Généraux de l'Industrie (EGI) se déroulent depuis le mois de novembre 2009 jusqu’en février 2010, démarche nationale visant à ce que l’industrie soit à nouveau au centre de la politique économique de la France.



Thierry Charles
Thierry Charles
A cet égard, chacun peut apporter sa contribution sur le site internet : www.etatsgeneraux.industrie.gouv.fr/

Les Etats Généraux de l’Industrie doivent permettre une concertation étroite avec les acteurs économiques (des ateliers régionaux sont également organisés autour de 5 grands thèmes : innovation et entreprenariat, emploi et formation, accès aux financements, compétitivité et croissance verte, politique de filières). Des propositions concrètes destinées à cette nouvelle politique industrielle seront annoncées en février 2010, à l’occasion d'une Convention nationale.

Parmi les premières mesures d’urgence à court terme, il s’agit de déterminer, filière par filière, les critères permettant de classer les entreprises pour qualifier et adapter rapidement l’accompagnement nécessaire et de fluidifier, simplifier et accélérer les mesures financières existantes pour pallier les insuffisances temporaires de trésorerie.

S’agissant des mesures d’anticipation de la reprise, il convient de favoriser la diversification du portefeuille clients des sociétés de petite taille, de mieux accompagner l’implantation des PME/PMI sur les marchés extérieurs par une mutualisation de moyens dédiés en coopération avec UBIFRANCE et de mieux anticiper l’avenir par la création, au sein de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile), d’un «Conseil Scientifique».


Quant aux mesures structurantes, elles consisteraient à promouvoir le développement de champions ETI (entreprises de taille intermédiaire, nouvelle catégorie définie par la loi de modernisation de l'économie), qui aient la taille critique indispensable pour mener une politique d’investissement en R&D, absorber les charges fixes sur des volumes suffisants et développer un « free cash flow » pour un développement commercial moins dépendant des constructeurs français. Mais également de renforcer les fonds propres des sociétés ayant déjà la taille critique, de favoriser le rapprochement d’entreprises concurrentes n’ayant pas les moyens d’atteindre par elles-mêmes la taille critique nécessaire à la pérennisation de l’activité, soit avec des sociétés nationales, soit avec des sociétés étrangère.

Rien de moins qu’une révolution culturelle…

A titre d’exemple, il me vient à l’esprit une capacité d’adaptation, en forme d’urgence, magnifiée par Malaparte dans « Kaputt » : « (…) Les mains raffinées par un contact millénaire avec le manteau soyeux des chevaux, avec les crinières, les tendons, les jarrets, les muscles des chevaux, avec les rênes, le cuir souple de la selle et du harnachement, qui avaient passé en quelques années du cheval à la machine, du cuir à l’acier, des tendons de chair aux tendons de métal, des rênes aux leviers de commande. Quelques années avaient suffi pour transformer les jeunes Tartares du Don du Volga, des steppes des Kirghizes, des rives de la Caspienne et de l’Aral, de gardiens de chevaux en ouvriers qualifiés de l’industrie métallurgique de l’URSS, de cavaliers en stakhanovistes des équipes d’assaut du travail, de nomades de la steppe en oudarniki et en spez du Piatiletka ».

Thierry CHARLES
Docteur en droit
Directeur des Affaires Juridiques d’Allizé-Plasturgie
Membre du Comité des Relations Inter-industrielles de Sous-Traitance (CORIST) au sein de la Fédération de la Plasturgie
t.charles@allize-plasturgie.com

Wednesday, December 9th 2009
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News