Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Le rachat de créances en France - groupe HOIST


Présentation du groupe HOIST dans le cadre du salon crédit clients du 12 juin 2008 : Hoist Group, présent dans 8 pays en Europe, acquiert et gère des créances civiles en ayant toujours à cœur d’aider les clients à se relever.



Sur un marché européen en forte expansion, les vendeurs de portefeuilles ont aujourd’hui en France la main sur le marché. Son ouverture résulte sans nul doute de la professionnalisation d’un métier de plus en plus complexe.

Un marché européen en forte expansion
Le rachat de créances civiles explose partout en Europe sous l’influence de plusieurs facteurs :
- l’évolution des normes comptables et réglementaires (Bale II, normes IFRS, etc)
- la globalisation de cette activité à presque tous les pays européens
- l’intervention de plus en plus active d’ investisseurs soutenus par des Banques ou des Fonds d’Investissement s L’augmentation du volume des créances vendues au fur et à mesure que la confiance des vendeurs s’améliore (de la simple vente de stock de pertes à la vente en flux de créances « fraîches »)

En Europe du Nord et dans les pays anglo-saxons, le rachat de créances, pleinement accepté par tous les acteurs de cette filière, a contribué à la maturation profonde du marché.

En Europe centrale, après l’Allemagne, c’est aujourd’hui la Pologne qui voit se développer la vente massive de portefeuilles de créances.

En Europe du Sud, le marché commence à se structurer.

Les vendeurs français ont aujourd’hui la main
En France, la concentration régulière par fusions acquisitions (cf Cetelem et UCB, Générali, Zurich et Continent…) ou par l’influence de Directions Achats (notamment au niveau des établissements mutualistes) des principaux vendeurs a contribué à professionnaliser rapidement le marché du rachat de créances.

En face, l’émergence de nouveaux acheteurs, soutenus souvent par des Banques ou des Fonds d’Investissement privés, entretient une politique de prix élevé favorable actuellement aux vendeurs.

Comme à l’accoutumée, le secteur du crédit consommation – et plus particulièrement le financement automobile ou la distribution spécialisée- fait figure de pionnier depuis quelques années sur le rachat de créances.

Cependant, nous constatons aujourd’hui une ouverture de plus en plus grande de secteurs d’activité considérés il y’a peu comme plus réservés et traditionnels :l’assurance ou le logement social entreprennent désormais de se démarquer par des cessions de portefeuilles encore confidentielles mais significatives.

Une professionnalisation accrue : un métier aux trois visages
L’ouverture du marché français s’inscrit dans la professionnalisation du rachat de créances qui repose sur la pleine maîtrise de trois métiers :
- le scoring c'est-à-dire la capacité à évaluer le risque d’un portefeuille
L’importance de la base de données comportementale devient vitale pour évaluer le risque d’un portefeuille.
Hoist a ainsi réalisé des investissements conséquents pour détenir un grand nombre de données à forte valeur ajoutée représentant 133 millions de créances ayant une forte ancienneté (plus de dix ans), dans de très nombreux pays.
- le refinancement
Grâce à une plate forme de refinancement située à Londres, et à une modélisation très pointue du scoring, Hoist dispose de la confiance de plusieurs groupes bancaires permettant de négocier au mieux les taux de refinancement.
- le recouvrement opérationnel
Un vrai savoir faire en recouvrement nécessite également de forts investissements technologiques (logiciel sur mesure, plate forme d’appels téléphoniques, gestion électronique des documents, éditique…)

Mais ,cette expertise technologique, seule, ne sert à rien si elle n’est pas associée à un savoir être dans la négociation : Hoist considère ainsi les personnes en défaut de paiement comme ses propres clients.

A propos d’HOIST
HOIST Sas, filiale française de Hoist., est spécialisée dans la gestion de créances civiles pour compte de tiers, gère plus d’un million de créances représentant une valeur faciale d’1.5 Milliard d’euros.
Membre de la FIGEC et de l’ASF, Hoist Sas compte 85 salariés en France sur deux sites (Le Chesnay et Bayonne) au service de ses clients.
HOIST KREDIT , Etablissement de crédit référencé à la Banque de France sous le code interbancaire 15578 procède très régulièrement à l’achat de portefeuilles de créances

www.hoist.fr

Contact : Christian CHENNEVIERE
Directeur Division Services
Tél. : +33 (0) 1 39 23 39 62

Mercredi 18 Juin 2008
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies